Soupçons de malversations : droit de réponse de Paris Habitat

Vie des sociétés | 14.06.16
Partager sur :
Soupçons de malversations : droit de réponse de Paris Habitat - Batiweb
Dans un courrier adressé à notre rédaction suite à la publication de l'article intitulé « Soupçons de malversations, le DG de Paris Habitat limogé », le président de l'office municipal Roger Madec a exprimé son souhait d'exercer un droit de réponse. Il conteste notamment les affirmations « fallacieuses » énoncées à l'encontre de Paris Habitat et dément les faits rapportés par nos confrères de Marianne. Ci-dessous l'intégralité du droit de réponse.
« Monsieur le Directeur de la publication,

Faisant suite à votre article paru sur votre site Batiweb, du 7 juin 2016, je vous fais savoir qu'en application de l'article 13 de la loi du 29 juillet 1881, en ma qualité de Président de Paris Habitat, je souhaite exercer un droit de réponse.

En effet, j'estime que les propos tenus à l'encontre de Paris Habitat par votre journaliste portent atteinte à l'honneur de l'établissement et comportent de nombreuses contre-vérités.

En conséquence, je vous saurais gré de bien vouloir insérer la réponse suivante dans les meilleurs délais :

Dans cet article sont évoqués « d'énormes surfacturation de travaux, des achats de mobiliers coûteux ensuite introuvables, de bons de travaux « bidons »... Paris Habitat conteste totalement ses allégations fallacieuses et apporte le démenti suivant :

- S'agissant de la Régie de l'OPH, il ne peut y avoir de surfacturations puisque les documents évoqués sont des bons de travaux internes, autrement dit « des feuilles d'heures » et non des factures. Elles ne génèrent aucun flux financier vers des prestataires. il ne peut donc y avoir malversations pas plus que de bons de travaux 'bidons' adressés à une entreprise de BTP. Un audit interne est diligenté. Ses conclusions seront rendues publiques en toute transparence.

- S'agissant du mobilier coûteux et ensuite introuvable, ce sont des meubles de bureaux destinés aux différents sites de Paris Habitat. Pour des raisons pratiques, le marché prévoyait un stockage possible chez le fournisseur. L'ensemble de ce mobilier a été depuis entreposé à l'Office pour éviter toute suspicion inutile.

- Enfin s'agissant du « limogeage » du Directeur général, qui n'est en aucun cas soupçonné de malversations, c'est en concertation avec la Maire de Paris, Anne Hidalgo et en accord avec Stéphane Dambrine, Directeur général de Paris Habitat, que je proposerai, lors du Conseil d'administration du 16 juin prochain, une rupture conventionnelle de son contrat.»

Roger Madec, Président de Paris Habitat
Redacteur
La sélection de la semaine
QUALIBAT : Partenaire historique des professionnels de la ventilation - Batiweb

En réponse aux nouvelles obligations de contrôle de la RE 2020, QUALIBAT propose aux professionnels de la ventilation...


Systèmes de plancher : Poutrelles en béton précontraint et entrevous en PSE - Batiweb

Systèmes de plancher conçu pour les maisons sur vide sanitaire, cette gamme met en œuvre des entrevous...


Gamme Lynx : Nouvelle gamme de Mâts d'éclairage GELEC - Batiweb

Une fourniture autonome de lumière Grâce à un groupe électrogène intégré,...

Dossiers partenaires
URSA PureOne : une gamme premium & engagée - Batiweb

Isolant d’origine minérale, PureOne a été transformé pour aller plus loin dans la prise en compte des enjeux actuels et …


Avec la Gamme Fit®, Saunier Duval confirme sa position de N°1 des chaudières murales gaz à condensation¹ - Batiweb

En tant que leader du marché, il est important pour Saunier Duval d'innover et de lancer une nouvelle gamme de chaudière…


Rénovation des voûtes et exutoires du Parc des Expositions de Saint-Etienne - Batiweb

La toiture du Parc des Expositions de Saint-Etienne fait peau neuve avec une toute nouvelle voûte d’éclairement ainsi qu…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb