tado° « facilite » la réparation des systèmes de chauffage Vie des sociétés | 18.11.19

Partager sur :
La société allemande tado° présente un nouveau logiciel visant à détecter, en temps réel, le dysfonctionnement d’une chaudière. tado° 360 permet de recueillir des diagnostics et rend les réparations et opérations d’entretien « plus rapides et efficaces ». A travers ce lancement, l’entreprise souhaite révolutionner le marché européen de la réparation des systèmes de chauffage, qui représente 77 milliards d’euros et 220 millions de foyers.

En France, sur les 15 millions de chaudières actuellement installées, 3,5 millions ont plus de 15 ans ; des systèmes de chauffage souvent très énergivores et qui nécessitent un suivi régulier. C’est sur ce marché de l’entretien et de la réparation que tado° souhaite se renforcer.

 

La société allemande est l’un des leaders de la gestion intelligente du climat domestique. Avec ses thermostats intelligents pour le chauffage et la climatisation, tado° couvre de nombreux secteurs d’activité. Dernier lancement ? tado° 360, un logiciel SaaS permettant de surveiller à distance le bon fonctionnement du système de chauffage d’une maison, de recueillir des diagnostics et d’entreprendre rapidement des réparations.

 

Le thermostat intelligent tado° se connecte à la chaudière du client. Les anomalies sont détectées en temps réel et transmises aux fournisseurs d’énergie et de solutions de chauffage qui peuvent ainsi surveiller l’état de santé de l’appareil (pression d’eau, vitesse de rotation de la pompe, codes d’erreur, etc.).

 

Des interventions « plus rapides »

 

Pour ce faire, tado° s’appuie sur l’intelligence artificielle et sur des technologies telles que la maintenance prédictive. Une fois les données transmises, le technicien sait exactement quel est le problème. Il peut alors le résoudre directement par téléphone ou se déplacer jusqu’au lieu de l’intervention avec les outils et pièces nécessaires pour procéder à la réparation.

 

tado° 360 permet ainsi aux entreprises artisanales « d’optimiser l’emploi du temps de ses techniciens » et « d’effectuer plus de travaux dans le même temps », insiste tado°. Christian Deilmann, co-fondateur et CPO, explique : « tado° 360 aide les entreprises à surveiller les systèmes de chauffage chez leurs clients 24j/24 et 7j/7. Notre service représente un changement radical dans le fonctionnement de ce marché et ouvre de nouvelles possibilités pour les entreprises du secteur de l’énergie. Les fournisseurs de services énergétiques entrent dans un nouveau processus holistique très efficace ».

 

Avec cette offre, l’entreprise souhaite révolutionner le marché européen de la réparation de systèmes de chauffage estimé à 77 milliards d’euros. Parmi les grands fournisseurs déjà séduits par ce service, on retrouve Engie. « La capacité de surveillance de tado° optimise nos interventions de maintenance et réduit nos coûts d’exploitation. En même temps, nos clients bénéficient de réparations plus rapides et d’une semaine moins perturbée », déclare Olivier Sala, directeur général d'Engie Digital.

 

tado° précise enfin que le nouveau service est disponible via un portail Web basé sur un navigateur et accessible via une API. Le nouveau SaaS fonctionne avec plus de 16 000 systèmes de chauffage européens provenant de plus de 900 fabricants de chauffage.

 

R.C
Photo de une : tado°

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Maîtrise de l’énergie : 74% des Français ne font pas confiance au Gouvernement (Etude)

Maîtrise de l’énergie : 74% des Français ne font pas confiance au Gouvernement (Etude)

Alors que l’hiver approche à grand pas, Eni a interrogé les Français sous le prisme du chauffage. L’étude révèle que 74% des sondés ne font pas confiance au Gouvernement pour mener des actions en faveur de la maîtrise de leur facture d’énergie. Quelles solutions privilégient-ils pour réduire le montant de leurs dépenses ? 47% des consommateurs citent un changement de fournisseur, 31% la réalisation de travaux d’isolation et 22% le changement d’énergie de chauffage.
Vienne : seuls 20% des logements neufs utiliseront des chaudières à énergie carbonée à partir de 2020

Vienne : seuls 20% des logements neufs utiliseront des chaudières à énergie carbonée à partir de 2020

Pour lutter contre le réchauffement climatique, la ville de Vienne souhaite instaurer une mesure radicale : la suppression des chaudières à énergies carbonées. La municipalité a ainsi annoncé que seuls 20% des logements neufs seraient autorisés à disposer de ce genre de chaudières à partir de l’été 2020. Elle encourage à l’inverse le raccord au réseau de chauffage urbain et aux énergies renouvelables.
Transformation du CITE en prime : les détails se font attendre

Transformation du CITE en prime : les détails se font attendre

En juin dernier, le Premier ministre, Édouard Philippe, annonçait une remise à plat des aides à la rénovation énergétique des bâtiments. Il confirmait notamment la transformation du CITE en une aide « plus massive ». Deux mois plus tard, où en est-on ? Le montant de la prime, les modalités d’attribution et le périmètre des travaux font l’objet d’une concertation, précise le ministère de la transition écologique. Il faudra donc encore patienter pour connaître les contours du nouveau dispositif.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter