Toujours plus de start-up innovantes dans le BTP ! Vie des sociétés | 12.12.18

Partager sur :
L’innovation va florissante dans le secteur de la construction ! Le cabinet PwC a en effet publié ce 12 décembre une étude portant sur la transformation du secteur et mettant en lumière les dernières nouveautés du marché. Les start-up, tout particulièrement, tiennent une place importante dans le BTP. Preuve en est, la totalité des grands groupes travaille aujourd’hui avec de jeunes pousses prometteuses.
Le cabinet d’audit PwC a partagé ce 12 décembre une nouvelle étude intitulée « Innovation et BTP, la transformation du secteur est en marche », qui fait suite à une vaste enquête menée auprès de 66 start-up et 8 acteurs traditionnels du secteur.

Visant à « décrypte[r] le nouvel écosystème innovant de la Constructech », le document regorge d’enseignements quant à la transformation du BTP, déjà soulignée par les fameux Trophées de l’innovation organisés pour le Mondial du Bâtiment et Equip’Baie.

Ces deux concours sont d’ailleurs particulièrement pertinents en termes de catégories proposées, puisqu'elles présentent certaines similitudes avec les 5 domaines attirant le plus de start-ups : développement durable, Smart Cities, sécurité, ou encore productivité et expérience utilisateur.

« Les enjeux sociétaux sont bien présents à l’esprit des acteurs du BTP, notamment l’intérêt pour le développement durable. Ce dernier est un moyen de s’adapter aux changements économiques et est une priorité stratégique tant pour les acteurs privés que pour les pouvoirs publics, et ensemble être un investissement rentable dans le temps », estime Jean-Romain Bardoz, associé au sein du secteur Ingénierie et constructeur chez PwC.

Une relation étroite entre grands groupes et jeunes entreprises

Âgées de 2 ans ou moins dans 41% des cas, les start-up du BTP affichent un taux de croissance annuelle moyen qui pourrait bien faire des envieux : +14% de 2011 à 2017. L’année dernière, celui-ci avait atteint son plus haut niveau, s'élevant à 21%.

Pour les accompagner dans leur développement, les jeunes entreprises du secteur peuvent bénéficier du soutien des majors de la construction. De fait, 100% des grands groupes déclarent collaborer avec des start-up, qui sont elles-mêmes 90% à avoir déjà travaillé avec un industriel ‘’grand compte’’.

« Tous deux collaborent car chacun y trouve une réponse à ses besoins. Les start-up bénéficient de l’expérience sectorielle et de la crédibilité des acteurs traditionnels, de leur présence à l’international ou encore de leur soutien financier et commercial. Les grands groupes quant à eux tirent profit de l’image et de l’attractivité des start-up, mais gagnent aussi en agilité, assurent leur renouvellement, et développent des offres innovantes plus rapidement », analyse PwC.

Du reste, ces coopérations semblent fructueuses : 59% des start-up concernées sont satisfaites de leur partenariat avec les grands groupes, comme le stipule l’étude. La mise en œuvre des actions issues de ces rapprochements est néanmoins trop lente aux yeux de 75% des jeunes pousses interrogées.

Les collaborations entre les différents acteurs ne sont cependant pas près de s’arrêter ! D’après PwC, celles-ci pourraient concerner 6 nouvelles thématiques majeures dans les années à venir, de la formation à l’évolution de la réglementation, en passant par le changement culturel, la coordination entre acteurs privés et publics, le financement de l’innovation ou l’industrialisation des procédés de construction.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP

L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP

Ce 15 janvier se tenait la première WinLab’ Conférence organisée par le réseau de l’apprentissage CCCA-BTP. L’organisme en a profité pour présenter les résultats d’une vaste étude intitulée "Les jeunes et l’innovation dans le BTP". Menée auprès de plus de 6 000 apprentis du secteur, l’enquête met en évidence leur appétence pour les nouvelles technologies (objets connectés, BIM, etc.), même si les compétences manuelles restent essentielles à l’exercice de leur fonction pour une majorité d’entre eux.
Siniat succombe au BIM, « grosse innovation » du secteur de la construction

Siniat succombe au BIM, « grosse innovation » du secteur de la construction

Bien qu'aucune obligation légale n'existe sur le sujet, de plus en plus de projets de construction sont développés grâce au BIM (Building information modeling). Spécialisée dans les matériaux de construction sèche, l'entreprise Siniat a bien compris que l'avenir du BTP ne s'écrirait pas sans le BIM, et a donc tenu à développer une solution dédiée aux professionnels du plâtre et de l'isolation. Tous les détails.
Le premier MOOC dédié au BIM suscite l’enthousiasme des professionnels du BTP

Le premier MOOC dédié au BIM suscite l’enthousiasme des professionnels du BTP

Décidément, les MOOCs, grâce auxquels chacun peut suivre une formation sur Internet sans frais d’inscription ni compétence préalable, ont plus que jamais la cote ! Si les professionnels du BTP sont plus familiers des modules dédiés au bâtiment durable, le BIM, lui aussi, a récemment fait l’objet d’une formation qui vient tout juste de s’achever. Retour sur cette première expérience couronnée de succès.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter