Un nouvel acteur sur le marché français de la vente en ligne de machines d’occasion Vie des sociétés | 15.02.18

Partager sur :
En trois ans seulement, la plateforme Equippo a déjà ouvert quatre établissements à travers le monde et vendu des matériels de construction dans plus de 25 pays. Souhaitant répondre à la forte demande du marché français, l’un des plus importants à l’échelle européenne, le site de vente en ligne de machines d’occasion a annoncé, le 13 février, le déploiement d’une nouvelle offre dédiée. Objectif : « multiplier rapidement par 10 ou plus ses activités ».
Si Internet n’est pas encore un vrai canal d’achat pour les entreprises du bâtiment, il n’en reste pas moins que les artisans du secteur sont de plus en plus connectés. Un constat dont l’entreprise Equippo a pleinement conscience !

Aussi la plateforme de vente en ligne de machines de construction d’occasion a-t-elle décidé de conquérir un nouveau marché : la France. Une décision qui résulte d’un « field test » grandeur nature et qui permettra à la société de disposer d’« un gisement d’affaires déterminant ».

Une stratégie bien rodée

Equippo a d’ailleurs mis les bouchées doubles pour séduire les décideurs Français en proposant une offre dédiée à la fois aux PME et TPE, qui peuvent être vendeurs ou acheteurs de matériels d’occasion, et aux grandes entreprises.

« La stratégie d’Equippo, qui utilise les dernières technologies numériques afin de créer un service de qualité, permettra aux grands comptes de consacrer le moins d’effort et de temps possible pour vendre leurs machines d’occasion », indique la plateforme.

Pour mener sa mission à bien, la plateforme a également recruté six nouveaux collaborateurs francophones spécialistes du marketing et des ventes. Equippo a par ailleurs fait appel à Paul Simon Williamson, expert en développement des marques, afin d’orienter sa stratégie vers les clients « grands comptes ».

« La stratégie d’Equippo pour la France a été élargie aux pays francophones : Belgique (pour la partie Wallonie), et Afrique francophone », ajoute l’entreprise. « Ces territoires sont une source d’entreprises acheteuses. »

Outre les territoires francophones, la société est également présente en Suisse, où elle dispose d’un siège à Zug, aux Pays-Bas et en Colombie. Une présence internationale qui justifie le fait que le site marchand soit accessible en cinq langues différentes. À terme, Equippo espère également ouvrir un nouveau bureau en Afrique.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le site internet Technal dédié aux professionnels fait peau neuve

Le site internet Technal dédié aux professionnels fait peau neuve

Toujours plus investi dans sa transition numérique, l'industriel Technal avait déjà opéré une refonte de son site web pour les particuliers. Plus récemment, c'est sa plateforme dédiée aux professionnels qui a évolué pour offrir à ses utilisateurs une navigation plus intuitive. Désormais, chacun pourra accéder facilement aux fonctionnalités de son choix grâce à une arborescence mieux organisée. Et comme Technal ne fait jamais les choses à moitié, le site est même adapté aux écrans de smartphone !
« La Smart Data, ce sont des usages à inventer », Clément Guillon

« La Smart Data, ce sont des usages à inventer », Clément Guillon

Alors que le BTP est en pleine transition numérique, deux tiers des artisans de la construction n’utilisent toujours pas la donnée au quotidien. Pourtant, la data dispose de nombreux avantages, notamment économiques. En exclusivité, Clément Guillon, directeur général délégué de la start-up Verteego, nous livre les clés de la Smart Data, de ses fonctionnalités à ses atouts, en passant par la situation du marché en France.
DeWalt fait un nouveau pas dans la gestion connectée des outils de chantier

DeWalt fait un nouveau pas dans la gestion connectée des outils de chantier

Conscient de la transformation digitale qui s'opère sur le secteur du BTP, DeWalt a récemment lancé une nouvelle version de sa solution Tool Connect. Cette dernière permet aux professionnels du bâtiment de gérer leurs équipements de chantier directement grâce aux smartphones. De quoi faciliter grandement la localisation des outils pour une productivité optimisée ! Les détails.
Digitalisation du BTP : 98% des artisans connectés ! (enquête)

Digitalisation du BTP : 98% des artisans connectés ! (enquête)

Le BTP a-t-il loupé le train de la révolution numérique ? Non, à en juger les résultats du dernier baromètre national « L’artisan du bâtiment d’aujourd’hui », réalisé par Batiweb en partenariat avec Sage. En effet, l’enquête révèle que 98% des artisans du secteur possèdent au moins un équipement leur permettant d’accéder à Internet. N’en reste pas moins que des efforts doivent encore être fournis afin d’accomplir pleinement la transformation digitale du Bâtiment.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter