« Un projet, un mécène » : les Fondations Velux récompensées Vie des sociétés | 30.01.17

Partager sur :
La première édition des prix « Un projet, un mécène » a mis en lumière des projets culturels ambitieux ayant vu le jour grâce au soutien d’un mécène. Lors d’une cérémonie, organisée le 25 janvier, Audrey Azoulay a récompensé 8 lauréats dans différentes catégories. Parmi eux, les Fondations Velux pour leur soutien à la restauration de la verrière de la Rotonde d’Antin du Palais de la découverte.
Les prix « Un projet, un mécène » visent à valoriser le mécénat culturel « qui a fortement évolué ces dernières années vers un mécénat d’initiative, de proximité » et qui devient « de plus en plus une pratique accessible à tous », indique le ministère de la Culture et de la Communication.

A l’occasion de la première édition de ce concours, Audrey Azoulay a remis huit trophées dans des catégories spécifiques des champs d’action du ministère et un grand prix.

Les Fondations Velux ont été distinguées dans la catégorie « Patrimoine ». Le projet mis à l’honneur à cette occasion est la restauration, en cours, de la verrière de la Rotonde d’Antin du Palais de la découverte dont les travaux s’inscrivent en amont d’une vaste rénovation du Grand Palais prévue entre 2020 et 2024.

Les Fondations Velux se sont en effet engagées à soutenir ce projet visant « à rendre au Palais d’Antin la générosité de son éclairage naturel » à travers un investissement de 850 000 euros.

Un engagement de longue date en faveur du patrimoine français

Le prix est également venu récompenser les Fondations Velux pour leur engagement en faveur du patrimoine français depuis 1990. Déjà en 2009, les Fondations avaient reçu la médaille du « Grand Mécène » du ministère de la Culture et la Communication, en tant que premier mécène en numéraire pour le soutien de la restauration des vitraux de la Saint-Chapelle entre 2008 et 2015.

Depuis leur création, les Fondations Velux ont apporté leur soutien à de nombreux projets, pour un montant de 1 milliard et 148 millions d’euros, dont 150 millions en 2016. Elles ont notamment permis la rénovation du couvent de la Tourettte, œuvre de Le Corbusier inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis juillet 2016.

R.C
Photo de une : Twitter officiel ©AAzoulay - Ministère de la Culture et de la Communication
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Bilan positif pour le Loto du Patrimoine, qui pourrait être reconduit en 2019

Bilan positif pour le Loto du Patrimoine, qui pourrait être reconduit en 2019

Une mission parlementaire d’évaluation du Loto du Patrimoine a rendu un avis globalement positif sur le dispositif lancé par Stéphane Bern, mais suggère d’élargir les financements à des projets « qui créent un lien nouveau avec le territoire » ainsi qu’au patrimoine mobilier, notamment pour revaloriser le travail des restaurateurs. Ils estiment que le dispositif devrait être « reconduit et pérennisé ». Bilan de cette belle réussite.
« Un abondement de l’État » pour soutenir l’An 2 de la Mission Patrimoine

« Un abondement de l’État » pour soutenir l’An 2 de la Mission Patrimoine

La première édition du Loto du Patrimoine avait connu un franc succès. Au terme de cette initiative menée tambour battant par Stéphane Bern, 18 sites emblématiques ont été sélectionnés pour bénéficier d’un soutien financier visant à préserver les bâtiments concernés. Poursuivant sur cette lancée, Franck Riester, ministre de la Culture, a confirmé ce 11 mars que l’État continuerait de soutenir la Fondation du patrimoine, selon les gains du Loto associé.
Grâce à la lumière du jour, des architectes chinois sortent de l'ombre...

Grâce à la lumière du jour, des architectes chinois sortent de l'ombre...

A l'occasion de ses dix ans, Velux avait lancé en mars l’édition 2014 de son concours «International Velux Award» destiné à mettre en évidence les capacités innovantes des étudiants en architecture du monde entier. Trois vainqueurs et neuf mentions spéciales viennent d'être désignés. Quatre Chinois de l’université de Pékin ont remporté le premier prix avec leur projet «Light, Revitalization», une exploration en profondeur du rôle de la lumière du jour dans la vie urbaine moderne.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter