Une convention nationale pour renforcer la sécurité des apprentis en BTP Vie des sociétés | 12.04.19

Partager sur :
Pour promouvoir la prévention des risques professionnels dans les entreprises artisanales de bâtiment et de travaux publics, une convention de partenariat a été récemment signée entre le CCCA-BTP et l’Institut de Recherche et d’Innovation sur la Santé au Travail (IRIS-ST). Des campagnes de communication et d’actions concernant la sécurité et la prévention des risques professionnels seront proposées dans les CFA du BTP, ainsi que sur les chantiers.

Jean-Christophe Repon, président du CCCA-BTP, et Patrick Liébus, président de l’IRIS-ST, et président de la CAPEB par ailleurs, ont signé hier, jeudi 11 avril, une convention nationale de partenariat. Elle a pour but de « faire progresser la prévention des risques dans les entreprises artisanales du BTP », en particulier auprès des apprentis du réseau de CFA du BTP et des entreprises qui les forment par apprentissage.

 

Des actions supplémentaires

 

Le Comité de Concertation et de Coordination de l’Apprentissage du Bâtiment et des Travaux Publics (CCCA-BTP) représente 54 000 jeunes en formation, répartis dans 38 000 entreprises formatrices et une trentaine de métiers différents du bâtiment et des travaux publics.

Déjà, le CCCA-BTP œuvrait pour la prévention des risques avec, par exemple, Impulse Lab’, un « accélérateur santé-prévention » travaillant en partenariat avec des acteurs majeurs du secteur pour être au plus près des besoins des entreprises et les accompagner à innover dans ce domaine. Impulse Lab’ a été créé avec l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP), Pro BTP et la Fondation excellence SMA.

Avec cette convention signée, le CCCA-BTP s’engage à promouvoir les aspects de santé et sécurité dans les 126 Centre de Formation des Apprentis (CFA) de son réseau. Il diffusera des mémos santé-sécurité de l’IRIS-ST pour chaque métier (maçon, carreleur, peintre, plaquiste, etc) sur sa nouvelle plateforme d’apprentissage Aptyce. Ces fiches viendront en complément de l’offre de services déjà existante en termes de prévention des risques. Le CCCA-BTP intègrera la participation de l’IRIS-ST à WinLab’ et Impulse Lab’.

 

L’expertise au service de la sécurité

 

De son côté, l’Institut de Recherche et d’Innovation sur la Santé au Travail mettra son expertise à disposition du CCCA-BTP, ainsi que son savoir-faire en matière de santé et de sécurité.

Il contribuera notamment à la promotion des évènements dans ce domaine, au sein du réseau de l’apprentissage BTP. Sa connaissance de l’artisanat du bâtiment, des travaux publics et des outils spécifiques utilisés, sera mis à profit pour adapter les innovations des Lab’ du CCCA-BTP aux spécificités des entreprises artisanales.

IRIS-ST s’engage également à collaborer aux appels à projet nationaux ou européens en matière de santé et prévention, pour les acteurs de la formation et de l’apprentissage du BTP.

L. C.

Photo de Une : ©CCCA-BTP

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La Capeb soucieuse du bien-être des chefs d’entreprise du bâtiment

La Capeb soucieuse du bien-être des chefs d’entreprise du bâtiment

Alors que les questions relatives à la Santé et la sécurité au travail (SST) tiennent une importance grandissante, la Capeb a annoncé ce 19 janvier le renforcement de son partenariat avec Garance et IRIS-ST. Le but : mettre en place un dispositif « afin de renforcer la prévention du risque de stress au travail des chefs d’entreprise et conjoints du bâtiment ». Les détails.
L’incubateur « Santé – Prévention dans le BTP » accueille 7 start-ups

L’incubateur « Santé – Prévention dans le BTP » accueille 7 start-ups

7 jeunes pousses ont été sélectionnées par le CCCA-BTP, l’OPPBTP, PRO BTP et la Fondation Excellence SMA afin de rejoindre l’accélérateur de start-ups « Santé – Prévention dans le BTP ». Grâce à leurs projets innovants, ces entreprises pourront bénéficier d’un accompagnement privilégié incluant notamment une visibilité accrue sur le web, dans les médias et lors des salons professionnels.
Les conditions de travail en hauteur préoccupent toujours la Capeb

Les conditions de travail en hauteur préoccupent toujours la Capeb

La mobilisation de la Capeb en faveur de la prévention se poursuit ! L’organisme a annoncé le 25 juillet avoir renouvelé son partenariat avec Layher, spécialiste des échafaudages, et l’IRIS-ST (Institut de recherche et d’innovation sur la santé et la sécurité au travail). De nouvelles actions de prévention des risques devraient ainsi être prochainement mises en place, de même qu’une assistance téléphonique pour accompagner au mieux les dirigeants des entreprises artisanales du BTP.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter