Veka poursuit sa croissance et s’engage pour le recyclage du PVC Vie des sociétés | 10.04.19

Partager sur :
Veka, leader mondial dans la conception de systèmes de menuiseries et l’extrusion de profilés PVC, anticipe une belle dynamique pour l’année 2019. L’entreprise prévoit la croissance de son chiffre d’affaires, qui devrait atteindre 1,2 milliards d’euros, ainsi que la poursuite de son expansion internationale. L’entreprise rappelle également ses ambitions en termes de recyclage du PVC.

L’entreprise allemande experte dans la conception de système de menuiseries (fenêtres, volets et portes) et l’extrusion de profilés PVC, poursuit sa croissance économique et son expansion internationale. Le groupe qui totalise 5 600 collaborateurs répartis sur 38 sites prévoit encore une belle dynamique pour l’année à venir, avec notamment une progression de son chiffre d’affaires, qui devrait atteindre 1,2 milliards d’euros en 2019.

Déjà présent en Europe, en Chine, en Russie ou encore aux Etats-Unis - avec l’inauguration en mai 2018 de son quatrième site de production américain situé en Caroline du Nord - le groupe poursuit son internationalisation avec l’acquisition des activités d’extrusion de Wintech en Inde.

En France, le groupe est implanté à Thonon-les-Bains, en Haute-Savoie, depuis 1988, et la filiale française s’impose comme un acteur majeur du marché des menuiseries. La marque a d’ailleurs décidé de développer sa notoriété auprès des professionnels et des particuliers grâce à un sponsoring de la météo sur l’antenne de France Info – un partenariat qui lui permet d’atteindre 4,3 millions d’auditeurs chaque jour.
 

« S’imposer comme le meilleur gammiste PVC »


Si la marque comptabilise une cinquantaine de points de vente en France, l’objectif est de disposer à terme d’une centaine de partenaires sur le territoire. « Veka doit s’imposer comme le meilleur gammiste PVC », annonce Jos Lenferink, Directeur Général Veka de la zone Sud-Ouest Europe et Nord Afrique.

Dans cette optique, l’entreprise propose de nombreux services aux fabricants Veka : accompagnement à la certification, formations commerciales et réglementaires, ou encore aides au démarrage. L’entreprise peut ainsi s’enorgueillir que le réseau Fenétrier® Veka ait décroché pour la seconde année consécutive le titre de Meilleure Enseigne en France, selon le palmarès du magazine Capital (enquête réalisée auprès de 20 000 consommateurs).

 

Le développement de nouvelles technologies


« En 2019, nous mettrons en valeur nos solutions phares, comme par exemple l’offre couleur développée avec la technologie exclusive Veka Spectral », annonce Virginie Heckel, Directrice Marketing de la zone Sud-Ouest Europe et Nord Afrique. Cette nouvelle technologie de colorisation du PVC propose aujourd’hui 9 couleurs qui restent préservées dans le temps, et apporte une dimension esthétique aujourd’hui inédite dans le secteur de la menuiserie, permettant aux professionnels de se démarquer sur leurs marchés.

« Nous prévoyons également, au deuxième semestre, une vaste campagne digitale déclinée en BtoB et en BtoC, que viendra soutenir la refonte de nos deux sites web – Veka et Fenétrier® Veka – en un seul site, plus clair dans son message aux particuliers, plus concret, plus explicite, avec un accès pour nos clients et les prescripteurs », ajoute la Directrice Marketing.

Autre nouveauté : Veka s’intéresse de près à la traçabilité et au cycle de vie (production, transport, installation, utilisation et fin de vie) de ses menuiseries, et a décidé d’intégrer la technologie IPS dans ses systèmes de menuiseries grâce à une puce placée dans la fenêtre. Un simple scan par smartphone donne ainsi accès à l’intégralité d’une base de données (descriptif des composants, plan de fabrication, documentations diverses et plan de mise en œuvre…). Des données à la fois utiles pour les architectes, les vendeurs, les poseurs, les gestionnaires de parcs et offices HLM (pour le suivi, la maintenance et la déconstruction), ainsi que les particuliers.

 

Une entreprise engagée dans le recyclage du PVC


Le groupe est également investi au niveau européen pour parvenir à un recyclage systématique des menuiseries PVC et pour l’interdiction de leur mise en décharge. Jos Lenferink déplore cependant que le marché ne soit pas encore suffisamment mature et structuré, constatant le manque de disponibilité de menuiseries PVC en fin de vie à recycler : « Nous devons absolument convaincre les autorités d’interdire la mise en décharge de vieilles fenêtres » alerte-t-il.

L’entreprise s’engage ainsi pour le recyclage du PVC. « Le PVC doit encore améliorer son image environnementale car peu de gens savent que cette matière est le meilleur isolant, réduit donc la consommation énergétique et les émissions CO2, et contribue clairement in fine à limiter le réchauffement global. Par ailleurs, dans le processus de recyclage le PVC est chauffé à 200°C (contre 1 000°C pour l’aluminium) ; un atout environnemental qui se doit aussi d’être pris en compte », souligne Jos Lenferink.

Le groupe compte déjà trois unités de recyclage en Europe (Allemagne, Angleterre et France), et le site français a obtenu une certification QB34 du CSTB. Il augmente également tous les ans ses capacités de co-extrusion afin d’incorporer de plus en plus de matière regénérée dans ses profilés. Il rappelle ainsi que l’intégration de matière R-PVC, utilisée en substitution d’une matière vierge, génère 17 fois moins de CO2 et 9 fois moins d’énergie consommée.

C.L

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Au cœur de la production de profilés PVC à Aizenay (85)

Au cœur de la production de profilés PVC à Aizenay (85)

L’usine Cougnaud, située à Aizenay, en Vendée (85), fabrique des menuiseries Gimm et Les Menuiseries françaises (groupe Saint-Gobain). Spécialisé dans le PVC, le site produit sa propre matière première, en partie recyclée, puis procède à l’extrusion des profilés, avant l’assemblage et le contrôle. Visite de l’usine par étape, et présentation du camion de formation qui a déjà parcouru 200 000 km et formé plus de 400 personnes depuis le début de l’année.
L’UFME présente sa charte d'engagement volontaire pour le recyclage des menuiseries

L’UFME présente sa charte d'engagement volontaire pour le recyclage des menuiseries

Engagée dans le recyclage des menuiseries, l’UFME (Union des Fabricants de Menuiserie) propose désormais une charte pour aider les entreprises, qui souhaitent participer à cette démarche, à adopter les bonnes pratiques pour la collecte, le traitement et la valorisation de leurs produits en fin de vie. Les entreprises volontaires signent ainsi des engagements collectifs, et d’autres plus spécifiques à leur filière.
 Le processus de rachat de Gealan par Veka approuvé

Le processus de rachat de Gealan par Veka approuvé

Le Groupe allemand Veka, leader mondial dans l’extrusion de profilés PVC pour fenêtres, portes et volets, a annoncé aujourd’hui que l’acquisition de son concurrent allemand Gealan Holding GmbH venait d’être finalisée. Toutes les autorités européennes antitrust impliquées dans le processus ont en effet approuvé ce rachat. Détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter