L'avenir de la maison connectée, pas si radieux que ça ? Vie pratique | 24.03.15

Partager sur :
De l'avis des experts de Xerfi, le marché de la maison connectée ne serait pas promis à un avenir radieux comme le prétendent parfois certaines grandes marques de la domotique. Les objets connectés pour la maison ne dépasseraient en effet pas le stade de la gadgétisation, insuffisant pour convaincre les Français d'investir. Détails.
En 2014, le marché de la maison connectée et de la domotique représentait 250 à 450 millions d'euros, selon la dernière étude du marché effectué par Xerfi. Dans les détails, les prestations et les équipements installés par les domoticiens auraient rapporté entre 100 et 300 millions d'euros sur cette même année tandis que les particuliers auraient acheté pour environ 150 millions d'euros d'appareils au total, en vente directe en magasins.

Malgré cette effervescence, l'avenir de ce marché semble plus que jamais incertain. L'auteur de l'étude, Flavien Vottero, dresse en effet deux prévisions contradictoires. Dans le premier cas, positif, le marché doublerait entre 2014 à 2017 pour s'établir à 300 millions d'euros.

Dans le second cas, plus catastrophique, les objets connectés ne seraient vus que comme de simples gadgets, peinant à convaincre les Français de leur réelle utilité. Ce marché n'augmenterait alors que de 5 % dans les deux années à venir, à 180 millions d'euros.

Des pistes pour dynamiser le marché

Un effet quitte ou double qui pourrait affoler plus d'un acteur oeuvrant sur le marché de la domotique, si l'auteur de l'étude ne donnait pas quelques pistes pour dynamiser le marché.

La première est de parvenir à développer des équipements véritablement innovants, en lien direct avec le quotidien du consommateur et de les adosser à l'image d'une grande marque de l'électronique (tablette, téléphone).

Ensuite, l'auteur propose de se saisir de la question du vieillissement de la population et des personnes dépendantes. En effet, en 2030 les plus de 60 ans représenteront 41 % de la population française selon l'Insee, ce qui ouvre d'importantes perspectives pour l'aide au maintien des personnes à domicile.

Enfin, le soutien des professionnels de l'immobilier et des constructeurs de maisons individuelles est indispensable pour promouvoir le secteur. En 2012, un syndicat professionnel représentatif de la domestique (FFD) a été créé, notamment pour mener cette mission.

Malgré toutes ces pistes, les acteurs de la maison connectée devront aussi faire face à une concurrence grandissante, notamment celle des opérateurs de télécommunications et surtout des géants du web.

Le paysage du marché de la domotique devrait donc encore évoluer au fil du temps. Sera-t-il toujours reconnaissable à l'horizon 2017 ? Rien n'est moins sûr…

C.T
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La maison ultra-connectée et intelligente, c'est pour bientôt !

La maison ultra-connectée et intelligente, c'est pour bientôt !

Au salon de l'IFA à Berlin, les objets ultra-connectés envahissent notre quotidien et notre maison. Tout est fait pour satisfaire le confort des résidents : maîtrise de la consommation d'énergie, rappel pour prendre ses médicaments ou pour faire ses courses directement depuis son frigo. La maison ultra-connectée n'est plus une vision du futur, elle est déjà à notre portée.
Des fenêtres connectées et intelligentes pour être à la pointe de la domotique

Des fenêtres connectées et intelligentes pour être à la pointe de la domotique

La maison connectée est aujourd’hui au cœur de la transition énergétique car elle permet de réaliser des économies d’énergie, mais aussi de gagner en confort et en sécurité. En domotique, on parle souvent de programmation du chauffage, des équipements électroniques, des alarmes, mais aujourd’hui, la fenêtre connectée rejoint ces équipements domotiques pour une maison encore plus intelligente.
Coviva de Hager, un pas important pour la maison connectée

Coviva de Hager, un pas important pour la maison connectée

Hager, fournisseur franco-allemand d’équipements et de services pour les installations électriques, vient de lancer une solution innovante pour la maison connectée. Cette offre s‘appuie sur un contrôleur connecté Coviva, sur l’alarme Sepio et sur de nombreux accessoires, dont certains particulièrement adaptés à la rénovation.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter