MyCarSpot, l’application qui permet d’optimiser les parkings d’entreprises

Vie pratique | 09.09.21
Partager sur :
MyCarSpot, l’application qui permet d’optimiser les parkings d’entreprises - Batiweb
Gérer un parking d’entreprise ou un espace de bureau, c’est ce que promet Stéphane Seigneurin, fondateur de l’application de MyCarSpot. Lancée en 2018, elle permet notamment de pouvoir réserver sa place de parking, son poste de travail ou même sa place au restaurant d’entreprise. Utilisée par une centaine de grands comptes en France, et plus largement en Europe, la start-up montpelliéraine a par ailleurs bouclé une levée de fonds de 1,2 millions d'euros pour étendre sa présence à l’international et poursuivre son développement. Rencontre avec Stéphane Seigneurin.

Pourquoi avoir créé MyCarSpot ? 

Stéphane Seigneurin :MyCarSpot part d’un besoin concret et réel. C’est arrivé lors d'un déménagement d’entreprise ou l’on s’est retrouvé sur un site tout neuf. A ce moment-là, nous étions 200 voire 300 en termes d'effectifs, et l’entreprise pour laquelle je travaillais a été amenée à départager les places de parkings. Faisant partie du comité de pilotage, j’ai pu assister à ces réunions. La conclusion a été simple : mettre en place des critères (hiérarchies, distance au travail, enfants à charge...). Pour ma part, je cochais à peu près toutes les cases donc j’ai pu bénéficier d’une place de parking. Sauf qu’à l’époque, je me déplaçais énormément et je me suis vite aperçu que cette dernière resterait vide au moins un quart de l’année. J’ai donc proposé l’idée de développer une application qui permet d’optimiser les parkings d’entreprise entre collaborateurs, et c’est ainsi que MyCarSpot est née !

Comment fonctionne l’application ?

Stéphane Seigneurin : Au départ, l'application était destinée à gérer les parkings, mais aujourd’hui nous avons étudié son paramètre pour qu’elle puisse aussi se charger d’optimiser les espaces de bureau. Avec MyCarSpot, on déclare donc les postes, les étages, les places de parking, et même les places à la cantine, et en fonction des différents critères mis en place par l'entreprise, le collaborateur, lui, déclare simplement son besoin en fonction de ces éléments. Quant à l'application, elle va automatiquement gérer l'attribution des espaces et prévenir les collaborateurs. MyCarSpot gère donc aujourd’hui les ressources d’une entreprise et les partage aux collaborateurs en fonction des critères, tels que les priorités d’équipes, le respect des jauges sanitaires, et en prenant en compte les jours de télétravail des salariés.

Comment prenez-vous en compte le développement des véhicules électriques et l'installation des bornes de recharge ?

Stéphane Seigneurin : Quand on s’est rendu compte que l’on était dans une grande phase de transition, on a voulu donner la priorité au stationnement pour véhicules électriques. Ainsi, pour répondre à ce besoin, le collaborateur peut simplement notifier à son gestionnaire de site sa préférence pour une place standard ou électrique. On autorise également en dernière minute, s'il y a des disponibilités, l’utilisation de places pour véhicules électriques aux véhicules thermiques. Le tout, en donnant des taux d’occupation des places de parkings destinés à ces véhicules aux gestionnaires pour que ces derniers sachent quand est ce qu’ils doivent ajouter des bornes de recharges, si elles ont été occupées, par qui... Chez MyCarSpot, on accorde une grande importance à l’utilisation de ces équipements.

Quelles sont vos relations avec les promoteurs immobiliers pour la conception de ces places ?

Stéphane Seigneurin : Ensemble, on anticipe l'utilisation de ressources parkings pour leur donner de la visibilité sur des transitions vers des mobilités douces ou multi-modalités. Les promoteurs immobiliers essaient d'imaginer des espaces dans l’idée d’attribuer, par exemple, en journée des places utilisées par les entreprises et en soirée, ou le week-end, par le résidentiel. Finalement, on répond à des appels d’offres dans le but de les aider à proposer des solutions innovantes. On se rapproche également d’eux pour connecter et remonter de la data dans nos applications.

Avec MyCarSpot, quels sont vos apports à la ville de demain ?

Stéphane Seigneurin : En collaboration avec les collectivités, nous essayons d’enlever l’emprise des parkings sur l’espace public. Notre objectif est de ramener le plus de véhicules en sous-sol, là où il est possible de stationner. En garantissant un accès à une place de parking réservée, on permet aux collaborateurs, dans un premier temps, de gagner du temps en évitant de chercher une place en extérieur, et dans un second temps à générer de la pollution. On veut également essayer de mieux partager la ressource en accélérant notamment la transition vers des mobilités alternatives, types vélos ou transports en commun.

Quels sont vos prochains axes de développement ?

Stéphane Seigneurin : Nous voulons étendre notre modèle à la gestion de ressources en entreprise. On souhaite s’éloigner un peu du parking pour monter dans les étages et se connecter de plus en plus au bâtiment. Dans un contexte où les entreprises cherchent à avoir moins de mètres carrés, on cherche à optimiser ainsi qu’à partager les espaces de bureau en créant, par exemple, des espaces de co-workings connectés. Un projet de développement qui va nous amener à changer de nom fin septembre ! 

 

Propos recueillis par Marie Gérald 

Photo de Une : MyCarSpot

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Des prises de recharge pour véhicules électriques obligatoires dans les immeubles - Batiweb

Des prises de recharge pour véhicules électriques obligatoires dans les immeubles

Un nouveau décret impose l’installation de prises de recharge pour les véhicules électriques dans les immeubles du tertiaire ou d’habitation comptant plus de deux logements et comprenant un parking clos. Cette mesure entrera en application dès 2012. Elle s’étendra également aux immeubles de bureaux déjà construits, avec une obligation de mise en conformité à réaliser avant le 1er janvier 2015.
Mobilités : BePark connecte et optimise les places de parking - Batiweb

Mobilités : BePark connecte et optimise les places de parking

Depuis 2011, BePark connecte les places de parking pour optimiser leur gestion et faciliter la mobilité des riverains. L'entreprise propose notamment aux promoteurs de générer des revenus avant ou après la construction, en louant des places de parking à des usagers, ou en les vendant à des investisseurs si elles ne sont pas utilisées. Les explications de Julien Vandeleene, CEO et fondateur de BePark.
Une plateforme d’intermédiation entre conducteurs de travaux et transporteurs - Batiweb

Une plateforme d’intermédiation entre conducteurs de travaux et transporteurs

Natacha Hulmel a fondé MyBen, une plateforme qui met en relation les conducteurs de travaux et les transporteurs, pour gérer l’approvisionnement et l’évacuation des déchets de chantiers. La start-up actuellement incubée à la Station F a déjà évacué 160 000 tonnes de déchets en un an, et a permis de générer 1 million de chiffre d’affaires pour les transporteurs. L’atout de cette plateforme ? Elle facilite les démarches administratives, offre un gain de temps, et assure une traçabilité des déchets.