« On parle d’un métier de ventiliste qui émerge » (Ubbink)

Vie pratique | 12.04.22
Partager sur :
« On parle d’un métier de ventiliste qui émerge » (Ubbink) - Batiweb
Ce lundi 11 avril, se déroulait un campus organisé par Ubbink France, marque spécialisée dans l’enveloppe du bâtiment, l'évacuation des fumées et la ventilation. Le thème ? La ventilation face aux enjeux de la QAI et de la RE2020. Deux représentants essaimaient analyses, astuces et solutions pour accompagner les installateurs dans le respect des réglementations sanitaires et environnementales.

Ubbink France, expert de la ventilation, commençait la semaine avec un campus online sur l’installation de leurs équipements, entre réglementations et enjeux sanitaires. 

« Il y a deux aspects majeurs autour de cet enjeu de la ventilation : avoir le renouvellement d’air qui garantit la qualité de l’air intérieur, aussi bien pour les occupants, que pour le bâti. Et puis la RE2020, qui nous oblige à une réception des installations, avec un certain nombre de points de contrôle, de façon à ce que les débits réglementaires soient respectés », introduit Herman Galerne, chef de produits Ventilation d’Ubbink France. 

A rappeler que la RE2020 n’est pas la première à se pencher sur la question, déjà précédée par le DTU 68.3, la circulaire du 9 août 1978, le CPT 3615, l’arrêté du 24 mars 1982. 

Tableau de débits de l'arrêté du 24 mars 1982 - Crédit photo : Ubbink France
Tableau de débits de l'arrêté du 24 mars 1982 - Crédit photo : Ubbink France

Limiter les pertes de charge

 

« Et les débits ou bouches pourront être atteints, si on limite les pertes de charge fonctionnelles sur le réseau », soutient Herman Galerne. C’est du moins l’un des nombreux points d’installation et de vérification identifiés par la nouvelle réglementation en vigueur.

On compte ainsi d’autres priorités, comme éviter l’écrasement du réseau, par un bon choix de son emplacement, mais aussi son dimensionnement. Mais la mesure dépend du type de conduit. « En réseau souple, on a l’obligation de dimensionnement, à partir du moment où ces réseaux comprennent des branches de plus de trois mètres du conduit et de coudes (…) Alors qu’en conduit semi-rigide, de par la géométrie du système, de par les sections utilisées et la faible perte de charge due à la paroi intérieure du réseau, on peut se passer de ce dimensionnement » résume Pierre-Henry Chaillou, le directeur Marketing d’Ubbink France.  

Il convient également d’ajuster une concordance des diamètres entre caisson de ventilation et rejet en toiture. Sans compter le respect des règles de positionnement de la centrale, des bouches d’extraction, mais aussi des entrées d’air. 

« Cet air, une fois qu’il entre dans les pièces de vie, dans le salon, le séjour et chambres, il va falloir qu’il transite jusqu’aux pièces d’extraction, c’est-à-dire l'a cuisine, salle de bain, WC et buanderie. Et si les portes sont fermées, on va freiner ce passage d’air. Pour éviter de freiner ce passage d’air des pièces de vie vers les pièces d’extraction, il faudra veiller au bon d’étalonnage des portes (…) La réglementation demande a minima 1cm dans les pièces d’extraction types salles de bain, WC, buanderie et 2cm dans la cuisine », détaille le directeur Marketing d’Ubbink France.

Mesures de détalonnage pour le passage d'air - Crédit photo : Ubbink France
Mesures de détalonnage pour le passage d'air - Crédit photo : Ubbink France

Le terminal par lequel passe l’air vicié doit aussi « respecter la réglementation en vigueur, et donc des performances aérauliques optimales, pour être sûr de ne pas dépasser les 25 Pa maximum demandés de la DTU 68.3 », souligne Herman Galerne. 

Critères du DTU 68.3 - Crédit photo : Ubbink France
Critères du DTU 68.3 - Crédit photo : Ubbink France

Ubbink France a ainsi développé en conséquence dans sa gamme Air Excellent, des terminaux « alliant performance aéraulique et esthétisme en toiture ». « Généralement la question d’évacuation de l’air vicié est en 160 mm, mais on est en mesure de s’adapter aux différentes centrales du marché un peu plus si besoin », abonde l’intéressé.

Assurer la résistance du système de ventilation

 

Autre point à renforcer sur le réseau de ventilation : son étanchéité, en particulier quand le conduit est souple. « Pour ça nous préconisons des raccords avec joints, avec liaison mécanique, qui va empêcher que cette connexion puisse se débrancher n’importe où sur le réseau », conseille Pierre-Henry Chaillou.

D’autant qu’un réseau souple « est, la plupart du temps, raccordé avec de l’adhésif et la tenue de l’adhésif dans le temps est très compliquée à garantir », commente Herman Galerne. C’est dans cette idée qu’Ubbink a conçu des systèmes de joints de raccordements entre gaines. Il accompagne un kit de blocage, informant le poseur par un « clic » de la bonne tenue des éléments. 

Kit 90 pour bouche d'Ubbink France - Crédit photo : Ubbink France
Kit 90 pour bouche d'Ubbink France - Crédit photo : Ubbink France

Pour améliorer la performance énergétique du réseau, une isolation de ce dernier est vivement recommandée. Des manchettes imaginées par Ubbink France tendent à remplir cette fonction et à éviter des phénomènes de condensation, lorsque les conduits passent en zone non-chauffée. 

Afin d’éviter que ces conduits s’encrassent, il est conseiller de faciliter son ramonage. Ubbink France en a profité également pour mettre en avant ses conduits semi-rigides de sa gamme Air Excellent, âgée de 10 ans.

 

 

« Les conduits semi-rigides, il y a cinq ans ça représentait moins de 5% de parts de marché, c’est notre estimation. Et aujourd’hui on voit ce marché croître et qui aujourd’hui doit représenter à peu près 10 % de parts de marché.  Et nous voyons notre chiffre d’affaires et nos volumes se développer fortement sur ce segment-là, avec des développements d’à peu près 45 % de progression par an, sur l’année qui vient de s’écouler », observe Pierre-Henry Chaillou.  

Une progression faisant reculer la « vieille habitude d’utiliser la gaine souple sur le marché français », alors que celle-ci s’abîme plus vite lors de l’utilisation d’un hérisson pour le ramonage. 

Accompagner l’installateur 

 

Tant de solutions qui seront montrées lors des prochaines « Chroniques de ventilation », vidéos proposées par Ubbink France. Le contenu sera bientôt complété par des dispositifs de sensibilisation du poseur aux enjeux de la RE2020 ou la QAI. Un prochain site Internet, disponible en juin, mais aussi une aide au démarrage en chantier (en physique et à distance) et une formation débouchant sur une labellisation Ubbink dès septembre, tendent à aiguiller ces installateurs. 

« On souhaite accompagner dans ce mouvement nos installateurs. Aujourd’hui, l’installation de ventilation se fait par plein de corps de métiers différents : ça peut être les électriciens, parfois c’est les plaquistes, parfois c’est ceux qui font l’isolation (…) », énumère Pierre-Henry Chaillou.

« On peut toucher un maximum d’installateurs. On parle de temps en temps d’avoir un métier de ventiliste qui émerge en France. Je ne sais pas si c’est la solution, en tout cas, je pense qu’il faut qu’on fasse avec les installateurs aussi, qui font le job sur le terrain. Et on a tout un tas d’outils à leur proposer pour avancer », conclut le directeur Marketing d’Ubbink France. 

 

Virginie Kroun

Photo de Une : Ubbink France
 

Virginie.kroun
La sélection de la semaine
LSE SAV eXtend - Batiweb

Digitalisez votre SAV pour en améliorer son Efficacité et sa Qualité. Totalement intégré...


Finalcad, la plateforme collaborative de suivi de projet pour le bâtiment, le génie civil et l'énergie. - Batiweb

Finalcad est la plateforme collaborative conçue pour optimiser l'expérience des travailleurs sur le terrain...


Le matériau béton et ses constituants - Batiweb

Le Cerib dispose d’une salle d’essais équipée de différents matériels et appareillages...

Dossiers partenaires
ZÉRO RISQUE ROUTIER DANS LE BTP : Un trajet, ça se prépare. Le véhicule et son chargement, ça se vérifie et ça s’arrime correctement. - Batiweb

Le risque routier demeure un risque majeur dans le BTP. Avant de prendre la route, préparez votre itinéraire, vérifiez v…


Verres laqués Lacobel et Matelac : une nouvelle collection sous le signe de la co-création - Batiweb

Les nouvelles couleurs des gammes Lacobel et Matelac ont été développées lors de l’AGC Deco Academy, le workshop europée…


Évolution des règlementations européennes ! Fin des lampes et tubes fluorescents en 2023. Soyez prêts ! - Batiweb

Les directives SLR et RoHS ont évolué. La fin des lampes et des tubes fluorescents a sonné pour 2023. LEDVANCE vous écla…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb