Quel climatiseur consomme le moins ?

Vie pratique | 26.09.22
Partager sur :
Quel climatiseur consomme le moins ? - Batiweb
Le réchauffement climatique et les vagues de chaleur de plus en plus intenses et fréquentes en été peuvent être la cause d’inconfort au sein des habitations. La climatisation permet ainsi de lutter contre les fortes températures, néanmoins cette dernière est très énergivore. Il est donc important quel type de climatiseur adopter lorsque cela est nécessaire.

Aujourd’hui, les réglementations environnementales comme la RE2020 fixent des critères en matière d’isolation et de construction pour les nouveaux logements, notamment afin de favoriser le confort d’été et limiter l'usage de la climatisation. Dans certains cas la climatisation peut cependant s’avérer indispensable. Les climatiseurs basse consommation s’impose donc comme une solution permettant de limiter l’impact environnemental des logements, mais également l’augmentation de la facture d’énergie

 

climatiseur basse consommation dans un salon

 

La climatisation consomme-t-elle beaucoup d’électricité ? 


La climatisation est connue pour être énergivore.  En effet, la plupart des climatiseurs ont besoin d’électricité pour fonctionner. Un fluide frigorigène circule à l’intérieur du climatiseur et absorbe la chaleur présente à l’intérieur de la pièce en captant les calories dans l’air. Ces calories sont ensuite rejetées à l’extérieur. La consommation d’un climatiseur peut varier en fonction de plusieurs critères comme sa puissance, le fournisseur d’électricité mais également la qualité de l’isolation thermique du logement. 

 

Quelle est la consommation électrique d’un climatiseur ? 


Il est donc assez compliqué d’estimer la consommation réelle d’un climatiseur. Il est toutefois possible de l’estimer en prenant en compte la puissance de l'appareil en kW, le nombre d’heures et le nombre de jours d’utilisation. La consommation électrique sera ainsi exprimée en kWh

 

étiquette énergie pour savoir si un climatiseur est basse consommation

 

Quel est le meilleur climatiseur basse consommation ? 


Si les climatiseurs classiques sont considérés comme étant très énergivores, il existe des systèmes de climatisation plus écologiques, qui permettent de consommer moins d’énergie : 

  • La climatisation réversible : ce système de climatisation, aussi appelé pompe à chaleur air-air peut produire aussi bien de l’air froid que de l’air chaud. Elle peut ainsi rafraichir l’air ambiant en été et le réchauffer en hiver grâce à ses unités intérieures et extérieures. Pour ce faire, la climatisation réversible utilise l’air comme source d’énergie. En été, elle utilise l’air intérieur puis le système s’inverse en hiver et l’air extérieur est utilisé. Ce type de climatisation est considéré comme basse consommation car il produit plus d’énergie qu’il n’en a besoin pour fonctionner. 
  • La climatisation photovoltaïque : ce système de climatisation basse consommation utilise les rayons du soleil pour rafraichir les intérieurs. Des panneaux photovoltaïques installés sur la toiture du bâtiment utilisent les rayons du soleil pour créer de l’électricité. Le système peut être relié aussi bien à un climatiseur classique qu’à une pompe à chaleur réversible. 
  • La climatisation thermique : ce système utilise également l’énergie du soleil. Cette fois ce sont des panneaux solaires thermiques qui absorbent la chaleur pour créer du froid
  • La bio climatisation :  ce système, aussi appelé climatisation naturelle, est une alternative écologique aux climatiseurs classiques. Ce système simple reproduit le phénomène d’évaporation de l’eau qui rafraichit naturellement l’air en consommant des calories

 

Quels sont les critères de performance pour un climatiseur basse consommation ? 


Il existe plusieurs indicateurs qui permettent de choisir un climatiseur et de s’assurer que celui-ci ne consomme pas trop d’énergie

  • Le label énergétique : comme tous les appareils électriques, les climatiseurs sont classés en fonction de leur consommation d’électricité, allant de la classe G à la classe A+++. Les climatiseurs basse consommation possèdent donc une étiquette entre la classe A et A+++. 
  • Le coefficient d’efficacité frigorifique énergétique SEER : ce coefficient permet de connaitre les performances d’un climatiseur et est pris en compte lors de l’attribution de l’étiquette énergie mentionnée précédemment. Il prend en compte l’énergie produite sur la période d’utilisation, divisée par l’énergie consommée. Ill permet ainsi d’obtenir le rendement du climatiseur sur une période donnée. 
  • Le coefficient de performance saisonnier SCOP : cet indicateur permet de définir les performances des climatiseurs réversibles ou des pompes à chaleur lorsqu’ils produisent de l’air chaud. A l’inverse du SEER, il permet d'indiquer le rendement saisonnier de l’appareil sur sa période de production de chaleur
  • La puissance : il est important de choisir la puissance adéquate pour un climatiseur basse consommation. Elle dépendra du volume de la pièce à rafraichir, mais également de l’état de l’isolation thermique. Il est donc recommandé de faire appel à un professionnel pour faire le bon choix. 

Ces indicateurs aident donc à déterminer quels climatiseurs consomment le moins. Ces appareils seront donc également les plus onéreux. Cependant, en consommant moins, ils permettront de faire des économies d’énergie, mais aussi d’argent sur le long terme. 

 

Les climatiseurs basse consommation, dont les plus populaires sont les climatiseurs réversibles, sont donc des alternatives plus économiques et écologiques aux climatiseurs classiques. Toutefois, avant de faire installer un climatiseur, il est important de bien vérifier l’état de l’isolation thermique. En effet, une isolation performante peut souvent permettre d’éviter le recours à la climatisation et ainsi faire des économies.  

Mariane.albrieux
La sélection de la semaine
SEMIN 99. : CE 78 enduit joint 4H - Batiweb

SEMIN 99. : les premiers enduits engagés et certifiés Origine France Garantie.  + de 99 % de matières...


SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 Non inflammable - TENUE AU FEU B-S2-d0 - Batiweb

SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 est une résine NON INFLAMMABLE polyurée-uréthane bi-composant sans...


Plaque coupe-feu 1h et 2h GEOTEC®S (EI 60 et EI 120) - Batiweb

Les plaques GEOTEC®S, principalement composées de plâtre et de fibre de verre, sont destinées à...

Dossiers partenaires
Simplifiez-vous la RE2020 : Découvrez comment la brique isolante est un atout pour la sobriété énergétique des bâtiments - Batiweb

Le bâtiment représente 45%¹ de l'énergie consommée en France (électricité comprise) et 19% des émissions de gaz à effet …


Se former à l’audit énergétique en maisons individuelles avec FEEBAT, plus que jamais d’actualité ! - Batiweb

Les travaux de rénovation énergétique des maisons individuelles sont soutenus par différentes aides publiques ou privées…


Dedans-Dehors : les fenêtres et les baies BREMAUD au rythme des saisons - Batiweb

La richesse des solutions sur-mesure BREMAUD offre à chaque projet l’assurance d’un confort et d’un bien-être absolus,…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb