Bouygues Bâtiment France Europe dévoile son premier projet d'hébergement pour le Ministère des Armées

Architecture | 19.07.21
Partager sur :
Bouygues Bâtiment France Europe dévoile son premier projet d'hébergement pour le Ministère des Armées - Batiweb
Après avoir révélé en juin 2020 la signature d’un accord-cadre pour la conception, la construction, l'aménagement, l'entretien et la maintenance de 46 projets d’hébergement dont 67 bâtiments répartis sur le territoire d’ici 2024, Bouygues Bâtiment France Europe et le service d’infrastructure du Ministère de la Défense annoncent la première étape du projet baptisé Unik, avec le démarrage des travaux de la première opération à Saint-Maixent-l’Ecole (79). Les détails.

Destiné à améliorer la qualité de vie des troupes militaires françaises, ce plan d’hébergement de 247 millions d’euros concerne la conception, la construction, l’aménagement, l’entretien et la maintenance de 3 lots géographiques de bâtiments répartis sur le territoire avec une concentration en Bretagne, dans le Grand Est et en région méditerranéenne. 

La première opération Unik se concrétise à Saint-Maixent-l’Ecole dans les Deux-Sèvres (79), sur le site de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active. Les travaux concernent la construction de deux bâtiments de 50 chambres individuelles, et ce jusqu’en mars 2022. Ces deux bâtiments de type BCC (Bâtiment pour Cadres Célibataires) avec tuiles en toiture et enduit clair en façade, s'organisent autour d’une placette et d’aménagements paysagers. 

Une construction hors-site performante et durable

Cet accord s’inscrit dans le cadre du plan d’hébergement lancé par la ministre des Armées, Florence Parly, le 17 octobre 2019, au 3ème RPIMa de Carcassonne. Ce programme multi-sites se distingue notamment par le choix d’une construction hors-site, solution qui réduit à la fois les surplus de matière et les déchets sur chantier. Ainsi, tous les éléments qui constituent les bâtiments, tant à l’extérieur (prémurs et prédalles, murs à ossature bois…) qu’à l’intérieur (salles de bain préfabriquées, mobiliers préassemblés…), seront préfabriqués hors-site, en usine ou en atelier.

« L’objectif de ces démarches de standardisation et d’industrialisation est de répondre au mieux aux attentes de notre client sur la qualité délivrée et l’ambiance intérieure proposée aux militaires », explique Romain Vondière, directeur du projet Unik.

Et le programme va encore plus loin en termes d'enjeux environnementaux : d’après Bouygues Bâtiment France Europe, « tous les bâtiments Unik viseront un objectif de niveau E3C1, alliant performance énergétique et faibles émissions carbone ».

« Je suis fier de voir que nos équipes se réinventent chaque jour pour proposer à nos clients des modes constructifs plus sobres en énergie et offrir des bâtiments plus vertueux réalisés avec des partenaires locaux », a de son côté réagi Nicolas Borit, directeur général délégué de Bouygues Construction en charge de Bouygues Bâtiment France Europe. 

Le projet permet donc aux deux partenaires à la fois de maîtriser les coûts, d’optimiser les délais, de réduire les nuisances et d’anticiper la future réutilisation des matériaux. 

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Archi Graphi

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Transformable et transportable, un collège construit à la mode industrielle à Clisson - Batiweb

Transformable et transportable, un collège construit à la mode industrielle à Clisson

Sous son apparence ordinaire, le chantier du collège de Clisson dissimule un processus de fabrication inédit. Semi-industrialisé, celui-ci repose sur l'assemblage d'une centaine de modules en bois de grandes dimensions dont la construction se fait juste à côté du site, dans un atelier éphémère. La gestion de leur fabrication a été confiée à l'entreprise Leco XJ qui a synchronisé la production selon le mode Lean, en faisant appel à des entreprises locales.
Lancement de la marque NF Murs de soutènement en béton fabriqué en usine  - Batiweb

Lancement de la marque NF Murs de soutènement en béton fabriqué en usine

Le 24 novembre dernier, une centaine de professionnels s’est réunie lors de la matinale organisée par le Cerib à Paris. L’événement, consacré aux solutions intelligentes de la préfabrication en béton, a également été l’occasion de découvrir la nouvelle marque NF murs de soutènement en béton fabriqué en usine lancée par Christine Kertesz, Responsable du département mandatement d’Afnor Certification et Alberto ARENA, Directeur qualité, sécurité, environnement du Cerib.
Le colloque FFB fait un état des lieux de l’innovation - Batiweb

Le colloque FFB fait un état des lieux de l’innovation

Dans un premier article, nous vous présentions les grands enjeux du colloque consacré à l’innovation, lancé par la FFB ce mardi 13 avril. Aujourd’hui, Batiweb vous propose de revenir sur les solutions annoncées à travers les nombreux témoignages d’experts, et notamment sur les questions des nouveaux procédés constructifs ainsi que de l’intelligence artificielle et du BIM.