Fermer

Palais Chaillot : une rénovation sur-mesure alliant confort et protection

Imaginé pour l’exposition universelle de 1937, le Palais Chaillot n'a, depuis sa construction cette même année, fait l’objet d’aucune rénovation. Seulement, après avoir constaté des problèmes d'étanchéité des sols, le Palais a décidé d'engager une restauration. Ainsi, Tubesca-Comabi et FMS Ringue, en partenariat avec Degaine (groupe Vinci) mèneront ensemble ce chantier emblématique.
Publié le 20 juillet 2021

Partager : 

Palais Chaillot : une rénovation sur-mesure alliant confort et protection - Batiweb

Conçu pour l’exposition universelle de 1937, le Palais Chaillot a connu des problèmes d'étanchéité nécessitant une restauration.

Tubesca-Comabi, leader français dans la fabrication et commercialisation des solutions de travail en hauteur, et FMS Ringue, spécialiste de la location, de la pose et dépose d’échafaudages, ont donc uni leurs forces. Leur idée ? Concevoir un échafaudage épousant les contours de la structure, tout en répondant à l'ensemble des contraintes liées aux travaux et aux interventions des différents corps de métiers. 

Des défis qui rappellent « des chantiers emblématiques comme celui du Centre Georges Pompidou en début d’année, et de l’hôtel de ville de Pantin récemment »,souligne Jean-Baptiste Spiniccidirecteur général chez FMS Ringue, et directeur technique et commercial de Tubesca-Comabi.

Garantir confort et protection

Ce chantier d'envergure a débuté en mai dernier dans la zone 1 pour une durée de quatre mois. L'aire d’entrée et d’approvisionnement de cette zone représente 18 mètres de hauteur au total, nécessitant la construction de trois niveaux d’escaliers. Afin d’assurer la jonction entre ces deux parties, une passerelle ainsi qu’un ascenseur de chantier ont été mis en place, facilitant la circulation du matériel et des intervenants, du point le plus bas au point le plus haut pour les différents corps d’état. 

De plus, la structure se compose d’un échafaudage de classe 5 (le M368 multidirectionnel, hors élévateur) dimensionné et calculé pour reprendre les efforts engendrés par l’ascenseur. Le bureau d’étude Tubesca-Comabi a également conçu un parapluie d’échafaudage de 700 m2, dans le but de garantir la mise en œuvre au montage comme au démontage. Une installation qui a mobilisé six personnes pendant trois semaines pour la zone 1 et la passerelle. 

Ce chantier d’une durée de 16 mois se déploiera sur 4 zones et l’ensemble sera monté, puis démonté et basculé de zone en zone en quatre étapes. Le restaurant Café de l’Homme, quant à lui, restera ouvert au public pendant toute la période de travaux. Des solutions de stockage occultant ont ainsi été prévues, afin de ne pas gêner la clientèle. De son côté, Degaine assurera la restauration maçonnerie et pierre de taille du parvis côté Passy. « Ce nouveau lieu est une nouvelle fois la reconnaissance d’un travail collectif de qualité réalisé avec les équipes et nos partenaires », conclut Jean-Baptiste Spinicci. 

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Tubesca-Comabi

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

PREGYWAB se jette à l'eau!

Les domaines d’application du système WAB (cloison, contre-cloison et plafond * ) évoluent. La plaque de plâtre PRÉGYWAB de Lafarge Plâtres, toute première plaque de plâtre posée en milieux humides et...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.