Fermer

Bouygues Bâtiment France Europe dévoile son premier projet d'hébergement pour le Ministère des Armées

Après avoir révélé en juin 2020 la signature d’un accord-cadre pour la conception, la construction, l'aménagement, l'entretien et la maintenance de 46 projets d’hébergement dont 67 bâtiments répartis sur le territoire d’ici 2024, Bouygues Bâtiment France Europe et le service d’infrastructure du Ministère de la Défense annoncent la première étape du projet baptisé Unik, avec le démarrage des travaux de la première opération à Saint-Maixent-l’Ecole (79). Les détails.
Publié le 19 juillet 2021

Partager : 

Bouygues Bâtiment France Europe dévoile son premier projet d'hébergement pour le Ministère des Armées - Batiweb

Destiné à améliorer la qualité de vie des troupes militaires françaises, ce plan d’hébergement de 247 millions d’euros concerne la conception, la construction, l’aménagement, l’entretien et la maintenance de 3 lots géographiques de bâtiments répartis sur le territoire avec une concentration en Bretagne, dans le Grand Est et en région méditerranéenne. 

La première opération Unik se concrétise à Saint-Maixent-l’Ecole dans les Deux-Sèvres (79), sur le site de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active. Les travaux concernent la construction de deux bâtiments de 50 chambres individuelles, et ce jusqu’en mars 2022. Ces deux bâtiments de type BCC (Bâtiment pour Cadres Célibataires) avec tuiles en toiture et enduit clair en façade, s'organisent autour d’une placette et d’aménagements paysagers. 

Une construction hors-site performante et durable

Cet accord s’inscrit dans le cadre du plan d’hébergement lancé par la ministre des Armées, Florence Parly, le 17 octobre 2019, au 3ème RPIMa de Carcassonne. Ce programme multi-sites se distingue notamment par le choix d’une construction hors-site, solution qui réduit à la fois les surplus de matière et les déchets sur chantier. Ainsi, tous les éléments qui constituent les bâtiments, tant à l’extérieur (prémurs et prédalles, murs à ossature bois…) qu’à l’intérieur (salles de bain préfabriquées, mobiliers préassemblés…), seront préfabriqués hors-site, en usine ou en atelier.

« L’objectif de ces démarches de standardisation et d’industrialisation est de répondre au mieux aux attentes de notre client sur la qualité délivrée et l’ambiance intérieure proposée aux militaires », explique Romain Vondière, directeur du projet Unik.

Et le programme va encore plus loin en termes d'enjeux environnementaux : d’après Bouygues Bâtiment France Europe, « tous les bâtiments Unik viseront un objectif de niveau E3C1, alliant performance énergétique et faibles émissions carbone ».

« Je suis fier de voir que nos équipes se réinventent chaque jour pour proposer à nos clients des modes constructifs plus sobres en énergie et offrir des bâtiments plus vertueux réalisés avec des partenaires locaux », a de son côté réagi Nicolas Borit, directeur général délégué de Bouygues Construction en charge de Bouygues Bâtiment France Europe. 

Le projet permet donc aux deux partenaires à la fois de maîtriser les coûts, d’optimiser les délais, de réduire les nuisances et d’anticiper la future réutilisation des matériaux. 

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Archi Graphi

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.