Le chantier de rénovation du centre Georges Pompidou va enfin commencer

Architecture | 29.08.19
Partager sur :
Le chantier de rénovation du centre Georges Pompidou va enfin commencer - Batiweb
Retardés d’un an, les travaux du centre Georges Pompidou vont bientôt débuter. L’objectif : rénover la célèbre chenille rouge qui serpente le musée conçu par Renzo Piano et Richard Rogers en 1977. Une rénovation qui passera par le changement des escaliers, empruntés par 250 millions de visiteurs et encore jamais changés en plus de 40 ans, et par l’amélioration du confort thermique. L’entrée principale du centre doit également être agrandie. Détails.

Le chantier de rénovation de Beaubourg va enfin pouvoir commencer. Initialement prévu d’octobre 2018 à septembre 2019, les travaux avaient été repoussés car « l'une des entreprises intervenant sur l'ouvrage des ascenseurs provisoires s'est retrouvée en liquidation judiciaire », selon Julie Narbey, directrice générale du centre Georges Pompidou.

La chenille d’escaliers mécaniques sera dans un premier temps fermée jusqu’au niveau 5 à partir du 20 novembre, puis totalement à partir d’avril 2020.Très fréquentée, la placea pour sa part été fermée au public dès le 27 août et devrait le rester jusqu’en septembre 2020, date de fin prévue des travaux. Pendant ce laps de temps, les visiteurs pourront toujours accéder aux expositions et à la bibliothèque, mais entreront à l’arrière du centre, par la rue Beaubourg.

 

Les escaliers de la célèbre chenille rouge jamais changés depuis 1977

 

L’objectif de ces travaux : rénover la chenille dont les dix escaliers extérieurs ont été empruntés par 250 millions de visiteurs et n’ont pas été changés depuis plus de 40 ans. Les panneaux vitrés et les coursives seront également changer afin d’améliorer le confort thermique. Enfin, le chantier prévoit l’agrandissement de l’entrée principale, notamment avec l’installation de six nouvelles portes tournantes.

 

Coût total du chantier ? 21 millions d’euros, dont 19 millions consacrés à la rénovation de la chenille. Une somme financée en grande partie par le Ministère de la Culture, avec deux millions restant à la charge du musée d’art moderne.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb