Fermer

Un centre culturel suédois remporte le Prix International Architecture Bois

Le nouveau centre culturel de la ville de Skellefteå, dans le nord de la Suède, a remporté le Prix international d’architecture en bois décerné par la presse. En 2021, le siège de Swatch Group, situé en Suisse, et réalisé par Shigeru Ban Architects Europe, s'était distingué parmi les nominés.
Publié le 02 mai 2022

Partager : 

Un centre culturel suédois remporte le Prix International Architecture Bois - Batiweb

Située juste en dessous du cercle polaire arctique, dans le nord de la Suède, la ville de Skellefteå a une longue tradition de construction en bois. Une coutume qui se confirme puisque le nouveau centre culturel de la ville s’est vu remettre, le 7 avril dernier lors de la 11ème édition DU Forum International Bois Construction, le Prix International Architecture Bois. 

Créée en 2017 par les journalistes Margotte Lamouroux et Jonas Tophoven, cette récompense décernée par la presse internationale souhaite nommer chaque année une seule réalisation comme « exemple marquant » de l'architecture bois internationale. 

Une construction bois et bas-carbone 

 

Conçue par l’agence White Arkitekter, la proposition de ce nouveau centre culturel s’intitulait « Side-by-side » (côte à côte), un complexe de tours à ossature en bois qui plaçait côte à côte des organisations artistiques, de performance et littéraires. 

Décrit comme la meilleure représentation actuelle de l'architecture bois en Europe, le centre culturel Sara de Skellefteå « séduit dans son aménagement intérieur par une utilisation décorative du bois, qui recourt à de multiples solutions pour ne pas provoquer chez l’utilisateur un sentiment de répétition terne ou d’indigestion », commente le jury dans un communiqué de presse.   

Imposant par sa taille et le nombre de fonctions qu’il abrite, ce complexe de 30 000 m2, qui couple une utilisation massive du bois avec des prouesses techniques, impose une tour de 76 mètres, dépourvue de noyau en béton, et d’un bilan carbone calculé précisément par l’agence d’architecture. Selon les calculs, les émissions totales du centre sur 50 ans seront de près de 5 600 tonnes de CO2 eq, compensées par la séquestration de 10 190 tonnes d’équivalent CO2. Réparti sur une durée de vie de l’ouvrage calculée sur 100 ans, le bénéfice de cette séquestration permettra à l’équation carbone de devenir neutre à partir de 50 ans.

« Le projet marque une étape importante dans notre objectif que toutes nos réalisations soient neutres en carbone d’ici 2030 et construire en bois en constitue la pierre angulaire. Nous espérons que ce projet aidera les autres dans notre transition collective vers la neutralité carbone », souligne l’agence White Arkitekter.

Inauguré le 10 septembre dernier, le centre culturel SARA sera donc le nouveau siège du théâtre régional, du musée Anna Nordlander, d’une galerie d’art, ainsi que de la bibliothèque municipale. Le complexe contiendra également un nouvel hôtel, un spa ainsi qu'un centre de conférences.

 

 

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Jonas Westling

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

VEKA SPECTRAL : Modernité, Qualité, Design

Découvrez la finition couleur exclusive VEKA SPECTRAL. Cette nouvelle technologie de coloration ultra-résistante se différencie par son aspect ultramat à l’élégance unique et par son toucher velours inédit....

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.