Évaluation environnementale d’un bâtiment : le logiciel Élodie enrichi BATIMAT 2015 | 06.11.13

Partager sur :
À l’occasion de Batimat, le CSTB présente la nouvelle version du logiciel Élodie 2, conçue avec et pour tous les acteurs de la filière impliqués dans l’évaluation de la performance environnementale de leurs ouvrages. Les visiteurs du salon pourront découvrir et tester la nouvelle édition de cet outil structurant répondant aux enjeux de la construction.

Élargissement de la base de Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires INIES avec des données génériques contextualisées dans le marché français, mise en place d’une interface pour réduire de façon significative le temps nécessaire à la modélisation des bâtiments... La version enrichie permet d’apporter une réponse plus opérationnelle et mieux adaptée aux attentes du marché.

L’évaluation des performances environnementales d’un bâtiment, pour être fiable et exhaustive, doit être réalisée dans une approche multicritères tenant compte de l’ensemble du cycle de vie. C’est sur cette exigence fondamentale que repose le logiciel Élodie conçu par le CSTB pour accompagner les acteurs dans la quantification des impacts environnementaux des ouvrages : énergie primaire, émission de gaz à effet de serre, déchets générés, consommations d’eau…

Elaboré avec une logique de « laboratoire de développement »

Élodie est ainsi un logiciel d’évaluation des performances environnementales basé sur les analyses en cycle de vie, spécifiquement conçu pour le bâtiment, accessible et utilisable par tous les acteurs amenés à travailler sur l’écoconception. La nouvelle version est enrichie en continu par les apports et retours d’expérience des acteurs et de la Recherche & Développement du CSTB, pour mettre des valeurs de référence à disposition et apporter des réponses opérationnelles aux nouveaux défis du bâtiment durable.

Ainsi par exemple, dans le cadre du test « HQE Performance 2 », le logiciel a été utilisé par des constructeurs de bâtiments tertiaires, de maisons individuelles et de de logements collectifs, sous le pilotage des organismes de certification Certivéa, Céquami et Cerqual. Forts de ces retours d’expérience, ces trois derniers ont pu proposer au CSTB des axes d’évolution et de simplification du logiciel, en cohérence avec les attentes des constructeurs utilisateurs. Parallèlement, un travail collaboratif a été mené avec certains réseaux de recherche français (BENEFIS, ECOSD) et européens (EEBgiude, expérimentation SBA « Piloting the comon metrics »), le Centre Ecoinvent pour les données génériques, etc.

Analyser des bâtiments en 2 à 3 heures en moyenne

Ces échanges ont permis d’enrichir cette nouvelle version d’Élodie, fruit de la R&D nationale et internationale, associée à l’expertise du CSTB et aux retours d’expérience des acteurs et utilisateurs finaux du logiciel. Élodie 2 s’appuie sur la base de référence INIES. Le CSTB a souhaité élargir ces données spécifiques produits, c’est pour cela qu’il les a complétées par des données génériques matériaux, pour permettre des modélisations de qualité, adaptées aux différents besoins des acteurs, de la phase conception, en amont, jusqu’à celle de l’évaluation.

Les données de la base INIES, contrôlées par tierce partie, ont été croisées avec celles d’autres bases de référence, complémentaires, telle que Ecoinvent. Pour plus de fiabilité et de représentativité, ces données ont été re-contextualisées (prise en compte des hypothèses de transport, du bon mix électrique, etc.). Cette nouvelle bibliothèque de données génériques permet également d’intégrer une modélisation par macro- composants pour une description des systèmes constructifs beaucoup plus rapide. L’analyse des bâtiments se fait désormais en 2 à 3 heures en moyenne, au lieu de 4 à 5 jours auparavant.

À découvrir et à tester à Batimat 2013 à l'espace CSTB : Hall 5A – stand J12
 

Image credit: valigursky / 123RF Banque d'images
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La sécurité incendie fait débat sur Batimat !

La sécurité incendie fait débat sur Batimat !

Après le terrible incendie qui a ravagé une tour londonienne en juin dernier, l'Agence qualité construction (AQC) organisait ce vendredi 10 sur Batimat une conférence portant sur la protection contre le risque feu des bâtiments d'habitation. L'occasion pour Anne Voeltzel-Leveque, directrice sécurité, structures et feu au sein du CSTB, de revenir sur la réglementation en vigueur en France et les changements de ces dernières décennies.
Un centre socioculturel haut en performance

Un centre socioculturel haut en performance

La commune de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) qui a engagé une politique d’aménagement durable a décidé de construire un centre socioculturel doté d’une haute qualité environnementale qui serait un exemple de durabilité et de performances énergétiques. C’est l’architecte Guillaume Ramillien qui s’est chargé de cette tâche et le résultat est prometteur.
Les contrats de performance énergétique : mode d’emploi

Les contrats de performance énergétique : mode d’emploi

En France, le bâtiment est le secteur le plus consommateur d’énergie. L’un des objectifs du Grenelle de l’environnement est la réduction, d’ici à 2020, des consommations énergétiques du parc des bâtiments existants d’au moins 38 %. Un guide du CSTB, qui se focalise sur les projets liés au bâtiment, présente les enjeux et les points clés du CPE, de façon chronologique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter