Découvrez les lauréats des Green Solutions Awards BATIMAT 2019 | 04.11.19

Partager sur :
Le Mondial du Bâtiment a ouvert ses portes ce lundi 4 novembre, l’occasion pour Construction21 de révéler les lauréats des Green Solutions Awards. L’édition 2019 a enregistré une belle participation. Au total 192 dossiers de candidature ont été reçus : 144 bâtiments, 17 quartiers et 31 infrastructures. Les projets, issus de 37 pays, se veulent exemplaires. Ils représentent « une lueur d’espoir », selon Christian Brodhag, président de Construction21, pour atteindre les objectifs des Accords de Paris signés en 2015.

Ce lundi, Construction21 a dévoilé les lauréats de l’édition 2019 des Green Solutions Awards. Dans son discours d’introduction, Christian Brodhag a rappelé combien les accords de Paris signés pendant la COP21, avaient « généré de l’espoir ». De l’espoir pour le climat et pour les générations futures qui mènent aujourd’hui un combat pour que les actions se multiplient.

 

Malgré la dynamique, il note que « les résultats ne sont pas à la hauteur des objectifs ». Les émissions de gaz à effet de serre ayant à nouveau augmenté en 2018.

 

Diffuser les bonnes pratiques

 

Le concours international se veut un moyen d’encourager l’innovation. Christian Brodhag se félicite ainsi d’accueillir « tant de pionniers de la ville durable ». Les projets présentés « peuvent servir d’exemple aux autres ».

 

« L’agenda des solutions apporte une lueur d’espoir, de nouvelles façons de construire et de diriger la ville », souligne-t-il. « La mission de Construction21 est d’amplifier les dynamiques, de valoriser des solutions pour inspirer les professionnels qui veulent faire mieux ».

 

« Learn to teach other » a également été le discours tenu par Cédric Borel, directeur de l’IFPEB, qui présentait ce jour la cérémonie de remise des prix. Il a appelé à « prendre des idées », et à « montrer l’exemple ». « On ne devrait pas construire moins bien que les projets présentés ».

 

A noter que pour chaque projet, le jury a pris en compte les spécificités du pays. L’idée était également de sélectionner des bâtiments, quartiers et infrastructures facilement réplicables et dont le coût de construction soit « raisonnable ».  

 

Il a également été question de favoriser un retour aux sources : les projets font la part belle à des procédés ancestraux et valorisent des matériaux plus respectueux de l’environnement (biosourcé).

 

Les lauréats sont…

 

Les Green Solutions Awards ont cette année réuni 192 candidatures et représenté 37 pays. 144 bâtiments, 17 quartiers et 31 infrastructures étaient ainsi en compétition.

 

Catégorie « Construction Durable » : le Grand Prix a été attribué à la Maison B Autonome, une maison individuelle située à Bouskoura au Maroc.  

Maître d’ouvrage : Oualid Belakbil
Maître d’œuvre : Archibionic-Myriam Soussan et Laurent Moulin Architectes
Entreprises : Orientalier Menuiseries Bois, Menuiserie acier El Amri, Argilex.

 

Deux mentions spéciales ont été attribuées :
- Lycée technique pour professions de santé (bâtiment d’enseignement – Ettelbruck, Luxembourg).

- PopUp Dorms (résidence étudiante – Vienne, Autriche).

 

Catégorie « Rénovation Durable » : le lauréat est le siège Greenpeace Espagne.
Maître d’ouvrage, maître d’œuvre et architecte : sAtt Triple Balance
Promoteur : GreenPeace España

Bureau d’études thermiques : Alter Technica Ingenieros

Constructeur : 3B Ingenierie y Consultoria

Autre : Maria Gil de Montes

Cabinet de conseils en environnement : Fundacion para la salud Geoambiental

 

Deux mentions ont été délivrées :

  • Flatmettoekomst (logement collectif – Utrecht, Pays-Bas)
  • Place Olympique d’Hiver (Immeuble de bureaux - Xishi, Chine)

 

Catégorie « Santé et Confort » : l’Award est revenu non pas à un mais à deux projets. « Deux bâtiments emblématiques représentant chacun, deux approches complémentaires, l’une humaine, l’autre technologique, sont en effet sortis du lot », explique un communiqué.

 

L’un des lauréats est la Brigade Forestière, un bâtiment technique passif destiné aux gardes forestiers de la forêt de Soignes en Belgique.
Maître d’ouvrage : IBGE
Maître d’œuvre : Gillion Construct – Entreprise générale

Architecte : B612 Associates

Bureau d’études structures : Greisch

Bureaux d’études autres : Matriciel ; OLM Paysagistes.

 

TADI, un bâtiment tertiaire, reçoit le 2e Award. Situé à Tianjin en Chine, le complexe a été pensé par Tianjin Architecture Design Institute.

 

Catégorie « Energie & Climats tempérés » : NewtonProjet House 1 s’est distingué. Ce projet de logement collectif est un bâtiment à énergie positive dont la principale innovation vient des éléments photovoltaïques de façade.

Maître d’ouvrage : Newtonprojekt GbR
Maître d’œuvre : Deimel Oelschläger Architekten Partnerschaft

Ingénieur calcul : Lichtenau Himburg Tebarth Bauingenieure GmbH

Bureau d’études thermiques : pi Passau Ingenieure GmbH

Autres : Dr. Ing. Gabriele Holst ; Büro 1.0 ; Low-E Ingenieurgesellschaft für energieeffiziente Gebaüde.

 

Mentions :

  • Nouveau bureau de police à Molenbeek-Saint-Jean (Belgique)
  • Musée des Sciences et de la Technologie de Fiwevin, un bâtiment public et résidentiel situé à Zhengzhou, Chine.

 

Catégorie « Energie & Climats chauds » : le Grand Prix a été attribué à l’Université de l’environnement de Valle Bravo au Mexique. Le bâtiment a mixé solution innovantes et usages traditionnels de la région.

Maître d’ouvrage : Miguel Campero Cuenca

Architecte : Oscar Hagerman

Promoteur : Federico Llamas

 

La Mosquée Basuna, en Egypte, repart avec une mention.

 

Catégorie « Bas Carbone » : le Grand Prix revient à un projet Française, à savoir l’Usine Aerem de Pujaudran. Une usine à énergie positive de 3 800 m2.

Maître d’ouvrage : AEREM
Maître d’œuvre : Seuil Architecture

Bureau d’études thermiques : Soconer

 

Deux mentions ont été délivrées :

  • Pôle écoconstruction de Beaulieu-lès-Loches (France)
  • Konsguela, zone d’activités du Mali.

 

Catégorie « Quartier Durable » : Lyon Confluence remporte le Grand Prix.

Porteur de projet : société publique locale Lyon-Confluence

Aménageur : SPL Lyon Confluence

Bureau d’études : Enertech

AMO : TRIBU ; Hespul

Autre : Métropole de Lyon

Financement : Commission européenne

 

Deux mentions spéciales :

  • Simmering Smart City (Vienne, Autriche)
  • Zone Ouest de Pazhou (Guangzhou, Chine)

 

Catégorie « Infrastructure durable » : le grand gagnant est le réseau de chaleur Mijnwater de Heerlen aux Pays-Bas.

Porteur du projet / Constructeur et Gestionnaire : Mijnwater BV

 

Deux mentions spéciales ont été attribuées :

  • Parc naturel de la zone humide de la rivière Changyuan (système de dépollution – Qixian – Chine)
  • Manono (installation solaire – Manono, République démocratique du Congo).

R.C 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Green Solutions Awards 2019 : votez pour vos projets préférés

Green Solutions Awards 2019 : votez pour vos projets préférés

Il reste moins d’une semaine pour voter pour les 99 projets français candidats aux Green Solutions Awards ! Les internautes peuvent encore désigner leurs réalisations préférées sur le site jusqu’au 3 septembre inclus. Après la remise des prix français en septembre, la cérémonie internationale se déroulera le 4 novembre à l’occasion du salon Batimat.
Batimat : le photovoltaïque et l'autoconsommation, mariage d'amour et de raison

Batimat : le photovoltaïque et l'autoconsommation, mariage d'amour et de raison

En plein Mondial du Bâtiment, l'Agence qualité construction (AQC) organisait ce jour une conférence animée par Jean Damian, président du Groupement des métiers du photovoltaïque (GMPV-FFB). Le thème ? L'utilisation de l'énergie solaire au service de l'autoconsommation électrique. Batiweb, qui a assisté à cette présentation, vous dévoile en exclusivité les réflexions qui ont été menées lors de cette dernière.
Batimat : « Le Leadax, une alternative au plomb, plus léger et moins cher », Jérémy Combes

Batimat : « Le Leadax, une alternative au plomb, plus léger et moins cher », Jérémy Combes

Cette semaine sur Batimat, le fabricant d'isolants thermiques incombustibles Winco Technologies proposait aux visiteurs de découvrir en avant-première le Leadax. Présenté comme une « alternative au plomb nouvelle génération », ce nouveau produit se distingue par sa durée de vie (garantie de 20 ans!) et par sa capacité à traiter l'ensemble des points d'étanchéité de la toiture et de la façade. Jérémy Combes, chargé de communication chez Winco Technologies, a accepté de répondre aux questions de Batiweb.
La sécurité incendie fait débat sur Batimat !

La sécurité incendie fait débat sur Batimat !

Après le terrible incendie qui a ravagé une tour londonienne en juin dernier, l'Agence qualité construction (AQC) organisait ce vendredi 10 sur Batimat une conférence portant sur la protection contre le risque feu des bâtiments d'habitation. L'occasion pour Anne Voeltzel-Leveque, directrice sécurité, structures et feu au sein du CSTB, de revenir sur la réglementation en vigueur en France et les changements de ces dernières décennies.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter