Fermer

« Action cœur de ville » : 222 villes vont bénéficier du plan gouvernemental

En décembre dernier, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires présentait le plan national « Action cœur de ville » dont l’objectif principal est de redonner tout son dynamisme et son attractivité aux centres-villes. Ce mardi, le ministre a révélé la liste des 222 villes qui bénéficieront du programme. 5 milliards d’euros seront mobilisés pour mener à bien les projets des communes retenues. Tous les détails.
Publié le 27 mars 2018

Partager : 

« Action cœur de ville » : 222 villes vont bénéficier du plan gouvernemental - Batiweb
222 villes réparties sur l’ensemble du territoire français bénéficieront du Plan national « Action cœur de ville », a indiqué ce jour le ministère de la Cohésion des territoires.

Lancé à la mi-décembre, le plan répond à une double ambition : « améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter leur rôle de moteur de développement du territoire. »

Il vise en effet à « faciliter et à soutenir le travail des collectivités locales, à inciter les acteurs du logement, du commerce et de l’urbanisme à réinvestir les centres villes, à favoriser le maintien ou l’implantation d’activités en cœur de ville, afin d’améliorer les conditions de vie dans les villes moyennes ».

« J’ai la conviction que les villes moyennes sont un vecteur essentiel de développement de nos territoires. Elles concentrent 23% de la population française et 26% de l’emploi. Leur vitalité est indispensable car elle profite à l’ensemble de leur bassin de vie, et plus largement aux territoires urbains et périurbains environnants », a déclaré Jacques Mézard.

5 milliards d’euros mobilisés

Pour permettre aux communes de mener à bien leurs projets, 5 milliards d’euros seront mobilisés sur 5 ans. 1 milliard d’euros proviendra de la Caisse des dépôts en fonds propres, 700 millions en prêts, 1,5 milliard d’euros d’Action Logement et 1,2 milliards de l’Anah. « D’autres ressources pourront venir compléter ces enveloppes de crédit », précise un communiqué.

« Dès aujourd’hui, les communes peuvent engager la démarche et mettre en œuvre leurs premières actions », a ajouté le ministre.

Chaque convention de revitalisation reposera sur 5 axes structurants :

- De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville ;
- Favoriser un développement économique et commercial équilibré ;
- Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions ;
- Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine ;
- Fournir l’accès aux équipements et services publics.

« Action cœur de ville » entend également « accompagner les commerçants dans la transition numérique » et simplifier leurs démarches d'implantation en centre-ville.

R.C
Photo de une : Compte Twitter ©MezardJacques
Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.