Bretagne : annulation du schéma régional éolien

Collectivités territoriales | 18.04.17
Partager sur :
Bretagne : annulation du schéma régional éolien - Batiweb
La cour administrative d’appel de Nantes a confirmé mardi l’annulation du schéma éolien de la Région Bretagne. Ce dernier, contesté de longue date par les associations régionales, avait déjà été annulé en première instance par le tribunal administratif de Rennes en octobre 2015, malgré un recours du ministère de l’Ecologie.
Un nouveau coup dur pour le ministère de l’Ecologie. Après l’annulation de plusieurs schémas régionaux, notamment celui d’Aquitaine, d’Île-de-France et de Poitou-Charentes, c’est au tour de la Région Bretagne de voir le sien stoppé net. Et ce, malgré un recours du ministère.

Une annulation très bien reçue par l’association Vents de Folie, qui regroupe une vingtaine d'organismes bretons opposés à ce schéma régional éolien (SRE).« Nous saluons la sagesse des juges qui sont nos seuls remparts dans la défense des populations rurales et des paysages », s’est-elle exprimée dans un communiqué.

Le schéma prévoyait entre autres l’implantation, d’ici à 2020 sur le territoire breton, de 2 500 éoliennes pour atteindre une production de 2 500 mégawatts, soit environ 10% de la consommation annuelle d’électricité dans la région. Il était reproché à ce projet de trop avantager les industriels de l’éolien et d’être trop vague vis-à-vis des zones à préserver et incompatibles avec la présence d’éoliennes.

En effet, hormis un périmètre autour des zones d'aviation civile et militaire, et du Mont Saint-Michel, situé en Normandie mais tout proche de la Bretagne, le SRE n'interdisait pas l'implantation d'éoliennes dans de nombreux paysages emblématiques comme les Monts d'Arrée, les mégalithes de Carnac ou le cap Fréhel.

En octobre 2015, le tribunal administratif de Rennes avait déjà donné raison aux opposants du projet, jugé comme étant insuffisamment étayé. Sébastien Collet, avocat de Vents de Folie, a affirmé que seul le tribunal administratif de Rennes a pour l’instant annulé un SRE sur le fond.

F.T (Avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Le schéma éolien de l’ex-Poitou-Charentes annulé par la cour administrative de Bordeaux - Batiweb

Le schéma éolien de l’ex-Poitou-Charentes annulé par la cour administrative de Bordeaux

Ce mardi 4 avril, la cour administrative d’appel de Bordeaux a annulé le Schéma régional éolien établi pour l’ex-Région Poitou-Charentes, en 2012. Une décision motivée par l’absence d’une « évaluation environnementale » préalable. La région était à l’époque présidée par la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal. Cette décision intervient après des années de demandes continuelles de la part d’associations anti-éolien.
Faute d'évaluation environnementale, le schéma régional éolien d'Aquitaine est annulé - Batiweb

Faute d'évaluation environnementale, le schéma régional éolien d'Aquitaine est annulé

Par décision de justice, en date du 12 février, le schéma régional éolien (SRE) d'Aquitaine, qui établit la liste des zones et communes susceptibles d'accueillir des éoliennes, vient d'être annulé. Le tribunal, qui avait été saisi par des associations de protection de l'environnement et d'opposants aux éolienne, a reproché à ce plan l'absence d'évaluation environnementale.
Un parc éolien participatif inauguré en Bretagne - Batiweb

Un parc éolien participatif inauguré en Bretagne

Le crowdfunding s'attaque aux énergies vertes ! Le parc éolien des Landes du Méné (Bretagne) est l'un des premiers projets de parc eolien participatif. Il a été réalisé avec le soutien financier d'habitants locaux qui se sont regroupés sous la forme de clubs d’investisseurs. Ils financeront et détiendront 30% de ce projet réalisé par SPIE Sud-Ouest et qui sera inauguré vendredi.
 L'Arbre à Vent : l'éolienne du futur dans les grandes villes ? - Batiweb

L'Arbre à Vent : l'éolienne du futur dans les grandes villes ?

Un second prototype de l'Arbre à Vent, imaginé par la start-up française New Wind R&D, vient d'être implanté à Pleumeur-Bodou en Bretagne. Complètement inspiré de la nature, cet arbre en acier de 8 mètres de haut comporte 70 mini- éoliennes en forme de feuilles pour capter l'énergie du vent. L'avantage de cette éolienne nouvelle génération : elle peut s'implanter au plus proche des habitations.