L'agence Ilex Paysage et Urbanisme va réaliser « les allées de Neuilly » Collectivités territoriales | 20.07.16

Partager sur :
Le projet Axe Majeur, visant à requalifier l'axe Etoile-Neuilly-Défense, a été confié à l'agence Ilex Paysage et Urbanisme, a-t-on appris ce lundi de la ville de Neuilly-sur-Seine. Les 8 hectares d'espaces publics seront donc totalement restructurés, afin de leur donner une portée plus symbolique et une dimension internationale.

Lancé en 2009 par la ville de Neuilly-sur-Seine, le projet Axe majeur portant sur la revalorisation des contre-allées de l'avenue Charles de Gaulle vient de sélectionner son maître d’œuvre suite à un concours qui a mobilisé 25 équipes puis trois finalistes.

C'est finalement l'équipe portée par Ilex Paysage et Urbanisme, associée à Dumetier Design, Sogeti Ingénierie, Commercités, Oasiis et Ceryx, qui sera en charge de reconquérir la « promenade royale ».

« Dans le cadre d’un processus mis en place de concert avec l’Etat, nous voulons à la fois réduire la coupure urbaine entre les deux rives de Neuilly, créer de nouveaux lieux de vie en favorisant les circulations douces et transformer cette portion de RN13 en boulevard urbain à forte attractivité économique et culturelle », rappelle Jean-Christophe Fromantin, Maire de Neuilly-sur-Seine.

Le projet retenu, baptisé « Les allées de Neuilly », doit permettre de restructurer au total 8 hectares d'espaces publics, depuis la porte Maillot jusqu'à La Défense

L'objectif est de «  consacrer la dimension internationale, la vocation économique et la portée symbolique de l’avenue Charles de Gaulle », mise à mal par sa fonction autoroutière, précise l'agence Ilex Paysage et Urbanisme.

Cette revalorisation intervient dans le cadre du Grand Paris. Elle permettra de compléter le projet de la porte Maillot, qui prévoit de supprimer le rond-point existant pour restituer la continuité entre Paris et Neuilly.

Le projet va tout d'abord être finalisé, dès la fin de l'année 2016, par l'équipe de maîtrise d'oeuvre, avant d'entamer une phase de consultation des différents acteurs et utilisateurs.

C.T

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Institut méditerranéen de la ville et des territoires : le projet de NP2F retenu - Batiweb

Institut méditerranéen de la ville et des territoires : le projet de NP2F retenu

Réuni à Marseille le 18 décembre dernier, le jury du concours d’architecture pour la construction du futur « Institut méditerranéen de la ville et des territoires » a désigné l’équipe lauréate. Il s’agit de NP2F qui a proposé un projet « largement ouvert sur la place » et offrant des espaces adaptables aux évolutions pédagogiques. Rappelons que 4 équipes étaient en compétition.
Une construction illégale en zone protégée peut ne pas être détruite - Batiweb

Une construction illégale en zone protégée peut ne pas être détruite

Aussi surprenant que cela puisse paraître, une construction bâtie dans une zone illégale, et même protégée, peut ne pas être détruite. C’est l’étonnante surprise qu’ont eu des associations de protection de l’environnement qui attaquaient un propriétaire ayant fait bâtir une maison dans une zone protégée et inconstructible. La justice a en effet estimé que la destruction n’était pas nécessaire puisque la maison n’était pas laide et s’intégrait dans le paysage. Les propriétaires malintentionnés peuvent donc s’y risquer…

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter