La Banque des Territoires propose un plan de soutien pour la rénovation des ponts

Collectivités territoriales | 28.05.21
Partager sur :
La Banque des Territoires propose un plan de soutien pour la rénovation des ponts - Batiweb
L'effondrement du pont de Gênes en 2018 aura mis un coup de projecteurs sur l'état des ponts en France. Un an plus tard, des sénateurs français avaient appelé à mettre en œuvre un « plan Marshall » pour rénover les ponts les plus à risques. Depuis, le gouvernement a débloqué 40 millions d'euros d'ingénierie afin d'aider les collectivités à s'emparer du sujet. Si la mission d'identification a été confiée au Cerema, la Banque des Territoires propose de son côté un plan de soutien aux collectivités au travers de trois outils.

En décembre dernier, le gouvernement annonçait débloquer 40 millions d'euros d'ingénierie pour aider les petites communes à rénover les ponts routiers présentant un risque pour la sécurité des passagers.

 

La mission d'identification et de recensement était confiée au centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema). Ce dernier avait dans la foulée lancé un appel à projets « Ponts connectés » afin d'identifier des innovations permettant de surveiller l'état des ponts.

 

Il y a un mois, les 17 projets retenus, faisant la part belle aux capteurs autonomes, à l'intelligence artificielle et au traitement des données, étaient dévoilés.

 

Désireuse d'apporter sa pierre à l'édifice concernant la surveillance des ponts et le financement de leur rénovation, la Banque des Territoires a à son tour dévoilé son plan de soutien le 20 mai dernier.

 

3 levier pour identifier, financer et mettre en œuvre des rénovations

 

Ce plan propose notamment aux collectivités trois dispositifs pour les aider dans la prise de décision, le financement et la mise en œuvre des travaux.

 

Le premier outil se nomme « PrioRéno Ponts ». Il s'agit d'un dispositif numérique gratuit développé en 2021 dans le cadre du Lab' des Territoires, sur la base de la solution « Infrasim » d'Oxand, spécialisé en gestion prédictive des infrastructures routières. 

 

PrioRénov Ponts permet d'obtenir des informations sur les ponts les plus à risques, et sur leur évolution si rien n'est fait, pour aider les collectivités à identifier les rénovations à réaliser en priorité. L'outil permet en outre d'obtenir une estimation des coûts de rénovation. Pour accéder à cette outil, les collectivités intéressées peuvent se rapprocher des directions régionales, réparties sur toute la France.

 

Autre dispositif de ce plan : des crédits d'ingénierie en cofinancement avec les collectivités pour lancer des études plus approfondies, définir un programme de rénovations, et prioriser les travaux.

 

Du côté du financement, la Banque des Territoires annonce l'élargissement du « Mobi Prêt » à la rénovation des ouvrages d'art tels que les ponts. Ce prêt doté d'une enveloppe de 2 milliards d'euros permet aux collectivités d''engager des investissements plus lourds avec une durée de prêt pouvant aller jusqu'à 50 ans.

 

Enfin, la Banque des Territoires rappelle qu'elle peut investir dans des sociétés de projets associant une ou plusieurs collectivités dans le cadre d'une approche partenariale pour accélérer la mise en œuvre des travaux.

 

« Avec ce nouveau plan de soutien à la rénovation des ponts, dans le contexte du programme national « Ponts » porté par l'Etat, la Banque des Territoires joue pleinement son rôle en faveur de territoires plus résilients et plus durables. Les outils financiers dédiés, associés à un levier digital exploitant la donnée, nous permettent de lever certains freins à la décision et ainsi d’accompagner les territoires dans la transformation de leurs idées en projets concrets », souligne Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

L’Agence nationale de la cohésion des territoires refait surface !  - Batiweb

L’Agence nationale de la cohésion des territoires refait surface !

Le Sénat a adopté, en première lecture, la proposition de loi portant création d’une Agence nationale de la cohésion des territoires. Portée par le groupe RDSE, l’initiative compte sur le soutien du gouvernement. Elle vise à accompagner les collectivités ayant de faibles moyens d’ingénierie dans leurs projets. Elle devrait permettre la fusion de différents acteurs qui interviennent dans les territoires pour qu’ils puissent mener une action plus « coordonnée ». Précisions.
L’Anah lance le site « Facil Habitat » pour simplifier les démarches des propriétaires - Batiweb

L’Anah lance le site « Facil Habitat » pour simplifier les démarches des propriétaires

Le Gouvernement et l’Anah (Agence nationale de l’habitat) lancent « Facil Habitat », un site qui résume les aides disponibles pour guider les propriétaires et lutter contre les 8% de logements vacants. Accessible à tous, cette plateforme répond aux questions les plus fréquentes, propose des simulateurs (PTZ, Denormandie, calculateur de révision de loyer), et met à disposition des modèles de documents (bail type, quittance de loyer, lettre de relance en cas d’impayé etc.).
Un milliard d’euros supplémentaire pour aider les collectivités à rénover leurs ponts - Batiweb

Un milliard d’euros supplémentaire pour aider les collectivités à rénover leurs ponts

La France sombrerait-elle dans la paranoïa ? Après l’effondrement du viaduc de Gênes en août dernier, les moyens économiques en faveur de l’entretien des infrastructures dont dispose l’hexagone se multiplient. Le dernier en date : une enveloppe d’un milliard d’euros qui pourrait être mise en place par la Caisse des dépôts en faveur des collectivités.
Le Sénat se tourne vers les élus locaux pour en savoir plus sur l’état des ponts de France - Batiweb

Le Sénat se tourne vers les élus locaux pour en savoir plus sur l’état des ponts de France

Après l’effondrement du pont de Gênes en août dernier, le ministère des Transports français faisait savoir que vingt-trois infrastructures présentes sur l’hexagone nécessitaient des travaux de réparation. Souhaitant déterminer si les collectivités territoriales disposent des moyens financiers et techniques nécessaires à ces chantiers de grande envergure, le Sénat a lancé une consultation à laquelle les élus sont invités à prendre part avant le 28 février.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter