Etat des ponts : 40 millions d'euros prévus pour aider les petites communes Collectivités territoriales | 16.12.20

Partager sur :
Dans le cadre du plan France Relance, le ministère de la Cohésion des Territoires a annoncé ce mardi 15 décembre débloquer 40 millions d'euros d'ingénierie pour permettre aux petites communes de mieux connaître l'état de leurs ponts. Avec l'aide de bureaux d'études privés, le Cerema devrait recenser et diagnostiquer les ponts routiers présentant un danger imminent.

En juin 2019, près d'un an après l'effondrement du pont de Gênes, des sénateurs français alertaient sur l'état des ponts en France dans un rapport, et réclamaient un « plan Marshall » pour les rénover

 

Dans ce rapport, ils regrettaient notamment l'absence de recensement précis du nombre de ponts en France, estimés entre 200 000 et 250 000, et évaluaient à environ 25 000 le nombre de ponts routiers dans un état préoccupant du point de vue de la sécurité. Parmi ces derniers, entre 18 et 20 % appartenaient aux communes et intercommunalités.

 

Une mission portée par le Cerema 

 

Ce mardi 15 décembre, le ministère de la Cohésion des Territoires répondait en partie à ces attentes en annonçant 40 millions d'euros d'ingénierie pour aider les petites communes à recenser et évaluer l'état de leurs ponts. 

 

« Si les gestionnaires des réseaux routiers ou ferroviaires principaux assurent en général un bon standard de gestion de leur patrimoine d’infrastructures reposant sur leurs services techniques, les petites communes sont souvent particulièrement démunies en termes de connaissance de l’état de leurs ouvrages et de procédures d’entretien de leur patrimoine », notent ainsi les ministres de la Cohésion des Territoires et des Transports.

 

Cette initiative de recensement et d'analyse sera pilotée par le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema), établissement public de l'Etat disposant d'une expertise en matière de voirie et d'ouvrages d'art. Sur le terrain, le Cerema travaillera notamment en collaboration avec des bureaux d'études privés répartis sur l'ensemble du territoire.

 

Les communes concernées par cette aide devraient être contactées dès le mois de janvier, précise le communiqué.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le budget de l'ANAH porté à 2,7 milliards d'euros pour 2021 - Batiweb

Le budget de l'ANAH porté à 2,7 milliards d'euros pour 2021

Alors que 2020 se clôture, l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) a annoncé être parvenue à ses objectifs de l'année, à savoir 136 000 logements rénovés, et ce malgré la crise sanitaire. A l'occasion de son dernier Conseil d'Administration de l'année, elle s'est par ailleurs réjouie de voir son budget augmenter. Avec les 2,7 milliards d'euros qui lui seront alloués, elle se fixe un nouvel objectif de 600 000 logements rénovés pour 2021.
La Clé Solidaire, une initiative pour aider les associations - Batiweb

La Clé Solidaire, une initiative pour aider les associations

La Clé Solidaire est lancée ! La Banque des Territoires, CDC Habitat, la Fédération des Acteurs de Solidarité (FAS) et l’Union Professionnelle du Logement Accompagné (UNAFO) sont à l’initiative de cette structure qui fournira des services gratuits ou à prix coûtant pour aider les associations du domaine de l’hébergement et de l’insertion à gérer leur patrimoine.
Un milliard d’euros supplémentaire pour aider les collectivités à rénover leurs ponts - Batiweb

Un milliard d’euros supplémentaire pour aider les collectivités à rénover leurs ponts

La France sombrerait-elle dans la paranoïa ? Après l’effondrement du viaduc de Gênes en août dernier, les moyens économiques en faveur de l’entretien des infrastructures dont dispose l’hexagone se multiplient. Le dernier en date : une enveloppe d’un milliard d’euros qui pourrait être mise en place par la Caisse des dépôts en faveur des collectivités.
Des sénateurs déclarent l’urgence d’un "plan Marshall" pour rénover les ponts - Batiweb

Des sénateurs déclarent l’urgence d’un "plan Marshall" pour rénover les ponts

Presqu’un an après l’accident de Gênes, 25 000 ponts routiers en France seraient toujours en mauvais état. La mission d’information sur la sécurité des ponts exige un « plan Marshall » pour rénover ces ouvrages d'art. La priorité, selon eux, devrait être mise sur l'assistance aux petites collectivités territoriales, ont rapporté les sénateurs lors d'une conférence de presse de ce matin.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter