La Tour Elithis, moteur d’un îlot à énergie positive de Dijon Collectivités territoriales | 05.12.13

Partager sur :
La Tour Elithis, moteur d’un îlot à énergie positive de Dijon Batiweb
Elithis a présenté son projet d’îlot à énergie positive, dans le cadre d’une conférence de presse organisée le mercredi 4 décembre sur le stand du Grand Dijon au Simi. Cet ensemble de bâtiments sera notamment constitué de bureaux et de commerces, mais principalement d’une tour de logements qui en sera l’atout majeur.

Première opération publique d’aménagement à voir le jour sur le territoire Grand Sud, l’éco-quartier de l’Arsenal à Dijon recevra une contribution importante de la part d’Elithis : la conception et la réalisation d’un îlot à énergie positive dont la Tour Elithis Arsenal sera un élément levier qui permettra de relever un triple défi : énergétique, social et économique.

Énergétique car la tour de logements sera au centre de flux énergétiques et de flux de déplacements. Elle sera conçue pour permettre le partage des ressources. Social car l’îlot devra offrir aux habitants une forte qualité de vie et favoriser la création de liens entre les habitants et les usagers du quartier. Le belvédère social qui surplombera la tour en sera un élément essentiel. Économique enfin car l’ensemble des bâtiments qui composeront l’îlot sera réalisé à coût standard.

Avec ce projet et le changement d’échelle du bâtiment à l’îlot, Elithis veut relever un nouveau défi et démontrer que l’efficacité énergétique est avant tout un moyen de création de lien social, au-delà de la contribution environnementale qu’elle apporte.

Terrains militaires et ancienne minoterie

L’aménagement de ce futur éco-quartier sur les terrains militaires de l’Arsenal ainsi que sur le site des anciennes minoteries dijonnaises, s’inscrit dans le projet de mutation du territoire sud dijonnais. La reconversion de ce territoire est destinée à rééquilibrer au sud le développement de la ville en conjuguant la construction de nouveaux quartiers mixtes (habitat, activités et services) et la requalification de l’entrée sud de Dijon.

Conçu comme un quartier aux fonctions variées et offrant une réelle diversité sociale, fonctionnelle et typologique, l’éco-quartier Arsenal se découpera, sur une surface totale de 12,6 hectares, en : 91.000 m² de Surface de Plancher de logements, soit environ 1400 logements ; 19 200 m² de Surface de Plancher  de commerces, services et bureaux ; 8 300 m² de Surface de Plancher d’équipements publics.

Pluralité de besoins et évolution des parcours

Par ailleurs, la programmation de l’habitat combine différents produits et typologies de logements permettant de répondre à une pluralité de besoins (logements adaptés aux familles, aux personnes seules, âgées ou en situation de handicap…) et à l’évolution des parcours résidentiels. Leur répartition au sein de l’éco-quartier permettra de favoriser un quartier socialement mixte et ouvert à tous.

Aux logements, viendront s’ajouter des commerces, services et bureaux répartis sur l’ensemble de l’éco-quartier ainsi que différents équipements publics qui contribueront à la vie et à l’animation du secteur.

Enfin, l’éco-quartier de l’Arsenal combinera des espaces densément construits avec des espaces très ouverts, aménagés ou équipés, selon les endroits, pour répondre à différentes fonctions et offres de loisirs comme le parvis et les espaces extérieurs de la Minoterie (équipement culturel théâtral), le jardin de l’Arsenal ou les espaces paysagers de gestion des eaux pluviales de l’environnement « Paysage Appartement ».

L.P

Image credit: © Arte Charpentier Architectes

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La première tour de logements à énergie positive du monde Batiweb

La première tour de logements à énergie positive du monde

La ville de Strasbourg (Bas-Rhin) accueillera en 2015 une tour de 66 logements qui produira plus d'énergie qu'elle n'en consomme, une première au monde, selon son promoteur, la société française Elithis qui l'a dévoilé vendredi. L'agence d'architecture X-TU sera le maitre d'oeuvre de cette tour à énergie positive, où les habitants seront protagonistes de leur logement.
Strasbourg : l’opération Black Swans est lancée Batiweb

Strasbourg : l’opération Black Swans est lancée

Roland Ries, Maire PS de Strasbourg, Olivier Wigniolle, Directeur général d’Icade et l’architecte Anne Démians, ont posé la première pierre du programme « Black Swans » (cygnes noirs) qui prévoit la construction de trois tours de 50 m de haut près du centre de Strasbourg. La construction de l’ensemble s’inscrit dans une dynamique de réaménagement urbain et de reconquête d’un ancien bassin portuaire. Deux bâtiments seront livrés en 2017, le troisième attendra 2018.
Sous-traitance étrangère : Vinci assure prioriser les PME françaises Batiweb

Sous-traitance étrangère : Vinci assure prioriser les PME françaises

Evincés du chantier de la tour Saint-Gobain, les façadiers français n’ont pas hésité à accuser les majors du BTP de privilégier la sous-traitance étrangère. Ce jeudi, Vinci s’est défendu et a assuré travailler « en priorité » avec des PME françaises pour « une très large part » de son activité. Concernant cette tour, le groupe a cependant jugé que « très peu » d’entre elles pouvaient réaliser un tel ouvrage.
La justice donne raison au projet de Tours Hermitage Plaza à la Défense Batiweb

La justice donne raison au projet de Tours Hermitage Plaza à la Défense

La justice vient de trancher une nouvelle fois en faveur du projet des tours jumelles du promoteur-investisseur Hermitage à la Défense. Le tribunal administratif de Cergy Pontoise a en effet rejeté le recours de l'association « Vivre à la Défense », validant ainsi les autorisations administratives concernant l'immeuble Damiers d'Anjou. Explications.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter