Paris lance un plan d'aide à la rénovation énergétique de 1 000 immeubles

Collectivités territoriales | 12.05.16
Partager sur :
Paris lance un plan d'aide à la rénovation énergétique de 1 000 immeubles - Batiweb
La ville de Paris vient de lancer, « conformément à ses engagements pour le climat », un plan d'aide à la rénovation thermique sur cinq ans, qui devrait concerner à terme 1 000 immeubles parisiens. Ce programme baptisé Eco-rénovons est ouvert « en priorité aux copropriétés », qui bénéficieront d'un accompagnement et d'une aide financière pour les travaux. Détails

La ville de Paris vient d'annoncer le lancement d'un programme « inédit pour une capitale européenne » : le plan « Eco-rénovons Paris – objectif 1000 immeubles », dont les détails ont été présentés ce jeudi par les adjoints Célia Blauel et Ian Brossat et Pénélope Komitès en présence de plus de 350 invités (professionnels du bâtiment et de la rénovation, syndics et cabinet de gestion de propriété, etc.). 

« Il s’agit d’une concrétisation concrète de l’Accord de Paris pour le Climat, conclu lors de la COP21. Les avantages d’une rénovation thermique sont nombreux : la réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi une amélioration du confort des habitants et une baisse de leur facture énergétique. Ce sont aussi des investissements d’avenir qui assurent la préservation et la valorisation du patrimoine immobilier parisien », a expliqué la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Ce plan permettra aux propriétaires de bénéficier d'un accompagnement gratuit et personnalisé dans l’élaboration de leur projet d’éco-rénovation, ainsi que d'aides financières pour la réalisation des travaux. Pour en bénéficier, les candidats doivent répondre aux appels à candidatures, trois au total qui seront lancés de mai 2016 à 2020. Les candidatures pourront être déposées du 12 mai au 31 octobre 2016.

Des conseillers établiront ensuite un diagnostic global de l'immeuble avant de proposer des scénarios de rénovation.

Eco-rénovons Paris est une démarche « ouverte en priorité aux copropriétés ». Sont également concernés par le dispositif, les immeubles dont la propriété est unique (monopropriétés) ainsi que les maisons individuelles et pavillons.

Les copropriétaires ou syndics de copropriété peuvent se renseigner sur le site dédié ecorenovonsparis.fr.

300 chantiers de rénovation d'ici 2020

« Notre objectif est d’accompagner les projets de rénovation énergétique de 1 000 immeubles en 5 ans. Près de 51 millions d'euros de fonds publics seront alloués à cette démarche, dont 35,2 millions d'euros directement débloqués par la Ville de Paris et 16 millions d'euros de l’Agence nationale de l’habitat », a détaillé Anne Hidalgo.

« Eco-rénovons Paris » Paris c’est 30 000 logements, (...) 300 chantiers de ré-novation, 4 420 tonnes de CO2 économisées et 2 500 emplois créés ! », ajoute la ville de Paris dans un communiqué.

Parmi les 300 chantiers qui devraient voir le jour d'ici 2020, le programme prévoit déjà d’accompagner 100 projets de surélévation, et de subventionner 150 projets de végétalisation.

Depuis 2008, la Ville de Paris s'était déjà engagée dans un processus d'aide à la rénovation énergétique pour le parc social, avec 4 500 logements sociaux rénovés par an. Mais il reste encore beaucoup à faire dans la capitale : 90% des logements parisiens ont été construits avant la première réglementation thermique, datée de 1974.

C.T
© Fotolia

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Rénovation thermique : les copropriétaires perdus dans le « millefeuille des subventions » - Batiweb

Rénovation thermique : les copropriétaires perdus dans le « millefeuille des subventions »

Laurent Demas, fondateur de VertDurable, agence indépendante pour accompagner les copropriétés dans le financement des travaux de rénovation énergétique, s'inquiète des contradictions qu'il existe entre les différentes aides pour réaliser les travaux thermiques. Selon lui, les conditions d'obtention des subventions sont « trop compliquées », ce qui freinent les copropriétaires.
Les travaux de rénovation énergétique, pas à la portée de tous - Batiweb

Les travaux de rénovation énergétique, pas à la portée de tous

Problèmes d'humidité, fenêtres en mauvais état, sentiment d'inconfort l'hiver dans leur pièce principale, les Français sont 29 % à se plaindre de l'efficacité énergétique de leur logement, selon le baromètre AFP-Powermetrix publié vendredi dernier. Mais peu ou prou pourrait en réalité se payer des travaux de rénovation énergétique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter