ConnexionS'abonner
Fermer

Réhabilitation de friches industrielles en cours à La Janais (35)

Publié le 29 avril 2022

Partager : 

Sur le site de La Janais (35), la collectivité Rennes Métroppole, accompagnée de la région et du département, a lancé le chantier d’un pôle d’excellence industrielle. Dédié aux entreprises spécialisées dans les mobilités décarbonées et le bâtiment durable, ce projet a aussi pour ambition de respecter les principes d’écologie industrielle, notamment par la reconversion d’ancien foncier.
Réhabilitation de friches industrielles en cours à La Janais (35) - Batiweb

Implanté à Chartres-de-Bretagne (35), le site de La Janais, à proximité de Rennes, abrite depuis les années 1950 l’usine automobile PSA, devenu Stellantis. 70 ans d’existence, mais pas de tout repos pour les ouvriers du groupe, ayant affronté un Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) en 2012. Celui-ci impliquait la suppression de 8 000 emplois en France, dont 1 400 postes à La Janais, menacé de fermeture.

Le constructeur, l'État, la région, le département et Rennes Métropole ont dû se mobiliser afin de maintenir à l’emploi le maximum de salariés de Stellantis. Le projet d’une réindustrialisation a été mis en place milieu des années 2010. Le but ? « Faire de ce site exceptionnel une vitrine de l'industrie du futur, pauvre en carbone et riche en emploi », résume la présidente de la métropole Nathalie Appéré.

Ainsi, Stellantis a promis dès 2016 la création d’une plateforme dédiée à la fabrication de la CR3, nouveau modèle de voiture électrique et hybride. En parallèle, le groupe a réorienté certains de ses locaux et salariés vers diverses activités, entre l’atelier de rénovation des rames TGV de la SNCF ou la fabrique de maisons-containers B3 par Ecodesign. À ce moment, les premières briques du projet de pôle industriel, au sein de La Janais, étaient posées.

Création d’un pôle industriel dédié à la mobilité et à l’habitat durable

 

Dès le lancement du PSE de Stellantis, Rennes Métropole, la région et le département n’ont pas tardé à racheter 53 hectares sur les 250 hectares du site de La Janais. Constitué essentiellement d'anciens parkings et d’espaces boisés, ce foncier assistera à l’émergence d’un pôle d'excellence industrielle (PEI), tourné vers l’industrie 4.0.

« Cela veut dire une industrie qui va être plus agile, qui va être connectée, avec un faible impact sur son environnement. C’est donc une industrie qui a fait sa transition écologique et numérique mais aussi sur les nouveaux rapports à l’emploi », a développé Sylvie Guihéneuc, responsable du service stratégie veille et marketing territorial de Rennes Métropole, lors d’un webinaire Batylab jeudi 28 avril. 

L’événement portait sur le bâtiment durable. Ce qui tombe bien car le futur PEI de La Janais compte accueillir des entreprises tournées vers les mobilités décarbonées, mais aussi l’habitat durable. Pourquoi ? « Parce eu égard à la croissance démographique que nous connaissons sur le territoire, nous avons développé des politiques très volontaristes en matière d’accueil de population », répond Sylvie Guihéneuc.

Ainsi, sur ce dernier volet, le futur PEI cible particulièrement les entreprises de « construction modulaire, préfabrication de sous-ensembles, parce qu’on est convaincus que tout ce qui est préfabrication va permettre de contribuer à maîtriser les coûts de la construction, et contribuer aussi à la qualité. Le deuxième thème concerne l’efficacité énergétique, la qualité environnementale du bâtiment et enfin l’éco-innovation. Ces sujets nous semblent pertinents et porteurs dans le cadre de la tradition écologique », abonde l’intéressée.

Elle ajoute cependant que d’autres secteurs du bâtiment peuvent répondre à l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé ce vendredi par Territoire-Rennes.

La reconversion de friches industrielles profitable aux objectifs du ZAN 

 

Certaines sociétés pourront peut-être bénéficier du bâtiment 78, implanté sur 8 hectares de terrain acquis en supplément par Rennes Métropole. Ce « poumon » du futur PEI de La Janais aura plusieurs fonctions : un incubateur-pépinière-hôtel d’entreprise, une plateforme d’innovation et aide au développement industriel (soutien aux process industriels, ateliers mutualisés, assistance administrative et RH, salles de réunion et espaces de démonstration...).

Des études d'aménagement débutent en 2022, pour une mise en service du bâtiment courant 2024, précédée de l'accueil de la plateforme Excelcar dès avril 2023. 

Autant dire que le projet de PEI dans la ZAC La Janais contribue au mouvement de reconversion de friches industrielles, soutenu par le gouvernement à travers le fonds friches. Pour rappel, il s’agit d’un des piliers de la loi Climat & Résilience, visant la sobriété foncière.

D’ailleurs, le prochain PEI en chantier au site La Janais a une autre ambition : « faire émerger sur le site en pleine résilience de bonnes pratiques en matière d'écologie industrielle ». Cela se traduira par la conservation des haies et boisements, comme l’optimisation des consommations d'énergie et du cycle de vie des bâtiments.

 

Virginie Kroun
Photo de Une : Rennes Métropole

Sur le même sujet

Succès annoncé pour RENODAYS !

Porté par une prise de conscience très forte de toutes les parties prenantes sur l’urgence d’accélérer la rénovation globale et performante des logements, RENODAYS est en passe de réussir son pari de mobiliser...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.