Fermer

eSHERPA, « boussole » numérique dédiée à la rénovation de bâtiment publics

Vendredi 22 avril, le cabinet d’ingénierie Inddigo et le réseau de collectivités Amorce lançaient eSHERPA. Gratuit, l’outil numérique tend à aiguiller la stratégie de rénovation énergétique des bâtiments publics dans les collectivités, notamment celles soumises au décret tertiaire.
Publié le 25 avril 2022

Partager : 

eSHERPA, « boussole » numérique dédiée à la rénovation de bâtiment publics - Batiweb

Fin 2018, la loi ELAN était promulguée. Parmi les ambitions du texte, on relève l’élargissement de l’offre en logements, ainsi que la massification de la rénovation énergétique des bâtiments publics.

Si la loi ELAN ne semble pas avoir tenu ses promesses dans le premier objectif, elle entend bien l’accomplissement du second, à travers le décret tertiaire. Pour rappel, l’obligation réglementaire impose à de nombreuses collectivités la réduction progressive de leurs consommations énergétiques : de 40 % d’ici 2030, de 50 % d’ici 2040 et de 60 % d’ici 2050.

Toutefois, ce n’est pas tout de fixer des objectifs aux collectivités. Encore faut-il les aider à identifier leurs bâtiments les plus énergivores, les travaux de rénovation énergétique à réaliser en priorité́, et les moyens de financement mobilisables. C’est dans ce sens qu’Inddigo, cabinet de conseil et d’ingénierie en développement durable, et Amorce, réseau national des territoires engagés dans la transition écologique, ont lancé vendredi 22 avril l’outil eSHERPA.

Guider la stratégie en rénovation de l’immobilier public

 

Disponible en ligne et gratuit pour l’ensemble des collectivités françaises, eSHERPA arrive « à l’heure où la quête de l’autonomie énergétique et la sortie des énergies fossiles prennent une dimension nouvelle », observe Gaëtan Remond, directeur associé d'Inddigo.

Concrètement, l’outil permet à la collectivité utilisatrice d’avoir d’abord une vision complète de son patrimoine (établissements scolaires, sportifs, culturels, administratifs ou encore bâtiments classés). eSHERPA identifie ensuite les bâtiments les plus énergivores et dont la facture énergétique est la plus élevée, et compare cette performance de l’ensemble des bâtiments avec les moyennes nationales.

À partir de cette évaluation, les actions de rénovation les plus efficientes pour tel ou tel bâtiment sont proposées, accompagnées d’estimations sur des financements potentiels.

En bref, il s’agit d’une boussole numérique, visant à aiguiller au sein de chaque collectivité la stratégie de rénovation la plus appropriée. Le développement a d’ailleurs été soutenu par la Banque des Territoires, à l’origine également d’un outil similaire : Prioréno.

 

Virginie Kroun
Photo de Une : Inddigo
 

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.