Vers le retour de l'APL Accession en 2020 ? Collectivités territoriales | 25.10.19

Partager sur :
Alors que l’APL Accession devait être supprimée dans le cadre du Projet de loi finances (PLF) 2020, un amendement a été adopté mercredi 23 octobre par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale pour rétablir le dispositif dans le neuf et sur l’ensemble du territoire. Des acteurs du logement, parmi lesquels Procivis et la Fédération des Constructeurs de Maisons Individuelles (FFCMI), se sont félicités de cette avancée.

La commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale a annoncé avoir adopté un amendement rétablissant l’APL Accession pour l’ensemble du territoire, que ce soit l’ancien ou le neuf.

 

« Je tiens à féliciter la majorité parlementaire et le gouvernement qui ont pris en compte l’importance, pour les ménages les plus modestes, de l’APL accession dans un projet d’accession, notamment pour les zones B2 et C qui allaient être les parents pauvres du PLF 2020 », s’est réjouit Damien Hereng, président de la Fédération des Constructeurs de Maisons Individuelles (FFCMI).

 

« Cela permettra à un certain nombre de ménages, aujourd’hui exclus d’une possible accession, de pouvoir à nouveau devenir propriétaires d’une maison neuve. C’est pour eux une très bonne nouvelle ! », a-t-il ajouté.

 

Aider 30 000 nouveaux accédants modestes par an

 

« Le vote à l’unanimité des députés membres de la commission des affaires économiques est une excellente nouvelle pour le parcours résidentiel de nos concitoyens et ceux désireux d’accéder à la propriété », a également réagit Yannick Borde, président du réseau Procivis et vice-président de l’Union Sociale pour l’Habitat (USH).

 

Ce dernier en a profité pour rappeler que le rétablissement du dispositif aiderait chaque année 30 000 nouveaux ménages modestes à accéder à la propriété pour une dépense de 50 millions d’euros par an.

 

Le président du réseau Procivis est toutefois resté méfiant, espérant voir la démarche aller à son terme, « contrairement aux années précédentes ».

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Suppression du PTZ, un non-sens écologique selon la FFB

Suppression du PTZ, un non-sens écologique selon la FFB

Alors que gouvernement annonce la suppression du PTZ neuf en zones B2 et C pour lutter contre « l’artificialisation des sols », la Fédération Française du Bâtiment (FFB) souligne que cette mesure va au contraire pousser les jeunes ménages modestes vers les zones rurales pour trouver du foncier moins cher et ainsi accentuer l’urbanisation. Dans ce contexte, la fédération prouve, chiffres à l’appui, qu’il s’agit d’un non-sens écologique.
PLF 2019: l’APL accession exclue, Procivis réagit

PLF 2019: l’APL accession exclue, Procivis réagit

En septembre dernier, Yannick Borde, président de Procivis, plaidait pour le rétablissement de l’APL accession dans le projet de loi de finances 2019. Ce mardi, le réseau a regretté que l’Assemblée nationale en ait décidé autrement. Le dispositif est « essentiel » pour la réussite du « choc de l’offre » souhaité par le Gouvernement mais également pour accompagner les ménages les plus modestes dans leurs travaux de rénovation.
L’APL accession doit être rétablie dans le PLF 2019, estime Procivis

L’APL accession doit être rétablie dans le PLF 2019, estime Procivis

Dans un communiqué daté du 14 septembre 2018, le réseau Procivis alerte le gouvernement sur le risque de voir le « choc de l’offre » échouer à cause du projet de Loi de finances 2019. Il regrette notamment la vision « exclusivement budgétaire » de la politique du logement et pointe le désengagement de l’Etat amorcé en 2018. Le rétablissement de l’APL accession dans le PLF 2019 « est essentiel ».

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter