100 milliards d’euros investis chaque année dans les renouvelables à l’échelle européenne ?

Développement durable | 30.08.18
Partager sur :
100 milliards d’euros investis chaque année dans les renouvelables à l’échelle européenne ? - Batiweb
« Investir massivement dans la transition énergétique » : c’est ce que propose l’eurodéputé Yannick Jadot, qui réclamait le 20 août dernier un investissement annuel de 100 milliards d’euros à l’échelle européenne pour accélérer le développement des énergies renouvelables. Une nécessité qui, selon lui, répond à des enjeux multiples. Précisions.
L'eurodéputé écologiste Yannick Jadot a proposé lundi 20 un investissement de "100 milliards d'euros" par an à l'échelle européenne dans les énergies renouvelables, pour dépendre "du vent du soleil et de l'eau" plutôt que "de Poutine et des pétromonarchies du Golfe".

"Nous proposons d'investir massivement dans la transition énergétique", a défendu sur Europe 1 la tête de liste EELV pour les prochaines européennes en 2019, plaidant pour une injection de "100 milliards d'euros au niveau européen", dans la transition écologique et les énergies renouvelables.

"C'est quand même plus sympa de dépendre du vent, du soleil, de l'eau, que de Poutine ou des pétromonarchies du Golfe. C'est un enjeu de sécurité, un enjeu politique, de lutte contre le dérèglement climatique, et puis surtout c'est un enjeu d'emploi local", a argumenté l'ancien candidat à la présidentielle, estimant que ces investissements "créent de l'emploi à l'échelle locale".

D'où viendront les 100 milliards d'euros ? "La Banque centrale européenne sort tous les mois 30 milliards d'euros (...) pour essayer de maintenir les taux d'intérêt bas, pour éviter la récession", a-t-il remarqué. "Cette création monétaire, elle existe déjà (...) Je veux que cet argent-là aille dans l'économie réelle", a-t-il poursuivi.

"Ça va essentiellement dans les banques, tous les experts disent que ça n'alimente plus la machine économique; je veux que cet argent aille investir sur les trams dans les villes, les petites lignes ferroviaires", a-t-il appelé.

Les écologistes se réuniront de jeudi à samedi à Strasbourg pour leurs universités d'été, largement consacrées aux questions européennes.

AFP

Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

L’Europe, nouveau modèle pour la transition vers l’énergie propre ? - Batiweb

L’Europe, nouveau modèle pour la transition vers l’énergie propre ?

La Commission européenne a présenté le 30 novembre dernier un ensemble de mesures répondant à un objectif précis : assurer la compétitivité et l’exemplarité de l’Union européenne en termes de transition vers l’énergie propre. La révision de l’économie de l’UE, la création d’emplois en faveur de la croissance verte, ou encore la réduction des émissions de CO2 sont autant de propositions avancées par la Commission pour atteindre son but.
32% d’énergies renouvelables pour l’Union Européenne à horizon 2030 - Batiweb

32% d’énergies renouvelables pour l’Union Européenne à horizon 2030

Les négociateurs du Parlement Européen et du Conseil ont adopté mercredi dernier de nouveaux objectifs en matière d’énergies renouvelables pour l’UE, à hauteur de 32% la consommation finale brute d’ici 2030. Pour y parvenir, le principe de ‘’l’efficacité énergétique d’abord’’ sera désormais mis en œuvre dans les différentes décisions de planification énergétique, de politique et d’investissement.
Les énergies renouvelables sont la première source d’électricité en UE - Batiweb

Les énergies renouvelables sont la première source d’électricité en UE

l'Union européenne avance pas à pas vers son objectif de neutralité carbone fixé en 2050 mais les résultats étaient jusqu’ici peu encourageants. Le centre de réflexion Ember dévoile cette fois-ci des résultats de bon augure face à l’atteinte de cet objectif : dans l'ensemble des pays européens, les énergies renouvelables ont représenté la première source d’électricité au premier semestre 2020 !
Hausse des investissements pour la rénovation énergétique - Batiweb

Hausse des investissements pour la rénovation énergétique

L’Institute for Climate Economics a publié mercredi dernier son « Panorama des financements climat en France ». Si, de manière générale, l’organisme note la stagnation des investissements verts ces dernières années, les dépenses en faveur de la rénovation énergétique, elles, sont en hausse ! Une bonne nouvelle pour le secteur du bâtiment, qui illustre, une fois de plus, l’évolution positive du marché.