Fermer

Alpes Contrôles lance le Pass Réemploi

Alpes Contrôles annonce le lancement d’un pass visant à faciliter l’acceptabilité du réemploi dans les projets de construction et de réhabilitation. L’outil vient valider les performances techniques d’un matériau, produit ou équipement destiné à être réutilisé, apportant ainsi une information précise et fiable. L’objectif est de créer un cadre de confiance entre les acteurs ayant des produits à réemployer, et ceux souhaitant les utiliser, et soutenir ainsi une tendance nécessaire, qui ne demande qu’à se développer.
Publié le 20 mai 2021

Partager : 

Alpes Contrôles lance le Pass Réemploi - Batiweb

Alpes Contrôles, organismes de contrôle indépendant, lance le Pass Réemploi, un dispositif visant à accélérer le réemploi dans un secteur encore réticent, du fait de l’absence de méthodes et règles reconnues. Pourtant, cette pratique vertueuse est nécessaire.

L’industrie du BTP produit chaque année 46 millions de tonnes de déchets et gravats issus de la démolition ou de la déconstruction. Si le recyclage est en bonne marche, seulement 1% de ces résidus est réemployé, indique un communiqué. « Cela peut s’expliquer par le fait que le réemploi est assimilé à une pratique « hors référentiel » et bouscule l’art de bâtir », poursuit-il.

« Pourtant, réglementairement, le Code de la construction n’impose pas de construire avec du neuf à partir du moment où l’on réussit à justifier des performances des produits pour répondre aux objectifs à atteindre », souligne François Geney, Directeur technique et qualité. Le Pass Réemploi doit permettre de combler le vide, de « créer le maillon manquant entre les acteurs amont et aval du réemploi pour le fluidifier et le faciliter », poursuit-il, et ainsi lever les freins, notamment en ce qui concerne les problématiques de durabilité, de conformité au code de la construction et d’assurance.

Un pass pour plus d’acceptabilité du réemploi

La création de ce pass « répond à un besoin évident de la filière pour faciliter la démarche du réemploi », déclare Arnaud Busquet, Directeur Général d’Alpes Contrôles. Le dispositif va permettre d’aider les acteurs de la construction « à réduire leur impact carbone et faire face aux problématiques économiques actuelles », estime-t-il. L’organisme de contrôles cite notamment la pénurie de certains matériaux et la flambée des prix des matières premières, « un contexte qui touche tous les acteurs de la filière ».

« Ce Pass Réemploi correspond tout à fait à la façon dont Alpes Contrôles envisage son accompagnement : se placer en tiers de confiance en mettant en avant sa compétence technique et son indépendance pour sécuriser la mise en place de solutions innovantes », ajoute Arnaud Busquet.

L’outil consiste en une validation par Alpes Contrôles des caractéristiques et performances techniques déclarés par le demandeur et portant sur un lot de matériaux, produits ou équipements destinés au réemploi, permettant ainsi à ceux qui souhaitent utiliser ce lot de bénéficier d’une information « précise et fiable ».

L’organisme de contrôles indique qu’il proposera par la suite un label accessible aux établissements tels que les plateformes de revente ou les ressourceries, pour reconnaître leurs compétences en matière de déclaration des caractéristiques et performances de matériaux, produits ou équipements destinés au réemploi.

Rose Colombel

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.