Emmanuelle Wargon annonce une consultation citoyenne sur la ville durable

Développement durable | 19.05.21
Partager sur :
Emmanuelle Wargon annonce une consultation citoyenne sur la ville durable - Batiweb
L'association France Ville Durable organisait ce mercredi 19 mai une journée « Villes durables en action », durant laquelle la ministre du Logement Emmanuelle Wargon est intervenue. Elle en a notamment profité pour rappeler la publication prochaine d'un référentiel sur le « logement de qualité », en cours de rédaction par l'architecte François Leclercq et Laurent Girometti, directeur d'EpaMarne, et annoncé le lancement d'une consultation citoyenne et d'ateliers participatifs sur la ville durable.

A l'occasion de la journée « Villes durables en action » qui s'est tenue ce jour, Patrice Vergriete, maire de Dunkerque et président de l'association France Ville Durable est revenu sur la publication d'un manifeste visant à clarifier le concept de « ville durable » au travers de quatre principales notions : la sobriété, la résilience, l'inclusion, et la créativité/productivité.

 

« Ces quatre notions qui sont à la base de notre manifeste ont vocation à être mises en débat, requestionnées », a toutefois nuancé Patrice Vergriete. « La ville durable est un concept vivant, ce n'est pas quelque chose de figé dans le marbre. C'est quelque chose qui évolue en fonction des contextes sociaux, sociétés, et des innovations technologiques », a-t-il précisé.

 

Villes durables en action : 116 démonstrateurs retenus

 

Le président de l'association a également annoncé la sélection de 116 projets démonstrateurs, qui pourront être consultés fin juin sur le portail de France Ville Durable : « Au total, 130 candidatures de démonstrateurs ont été reçues, mais certaines ont été écartés car la demande faite par madame la ministre (Emmanuelle Wargon, NDLR) était de cibler des projets à l'échelle d'un logement, d'un bâtiment ou ou d'un quartier. Or un certain nombre de projets pouvaient concerner toute une agglomération », a-t-il expliqué.

 

Et d'ajouter : « L'objectif est de mettre en avant les meilleurs projets pour aider à la diffusion des pratiques (…) Les solutions de la ville durable sont déjà là. L'enjeu aujourd'hui est de les massifier, de passer de l'expérimentation à une phase plus massive de développement de la ville durable ».

 

Une consultation citoyenne et des ateliers participatifs

 

Dans son intervention, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon a de son côté annoncé le lancement d'une consultation citoyenne et d'ateliers participatifs pour définir un référentiel de la ville durable. Dix consultations et dix ateliers participatifs devraient ainsi être lancés à partir du 28 mai prochain. 

 

« Les démonstrateurs permettront de faire le lien avec cette consultation et ces ateliers puisque nous devons partager ces 116 démonstrateurs avec les Français pour leur donner envie d'habiter dans ce type de constructions et de quartiers, et permettre aux maires qui ont envie de construire de s'appuyer sur ces démonstrateurs », a-t-elle ajouté.

 

« Je pense que c'est par la qualité que l'on relancera la construction » (E. Wargon)

 

La ministre est également revenue sur la rédaction d'un référentiel sur la qualité des logements, confiée à 'architecte François Leclercq et au directeur d'EpaMarne Laurent Girometti. L'objectif de ce référentiel ? Permettre aux promoteurs et aménageurs de réfléchir à la qualité d'usage des logements qu'ils proposent, notamment en termes de surface, de volume, d'orientation, de lumière et d'accès à un extérieur. 

 

« Je suis convaincue qu'un maire a plus de faciliter à faire accepter un bâtiment de qualité, avec des matériaux biosourcés et moins consommateurs, et demain un bâtiment qui appliquera ce référentiel optionnel, que de la construction classique. Je pense que c'est par la qualité que l'on relancera la construction », a résumé la ministre.

 

Emmanuelle Wargon a également précisé qu'elle n'excluait pas de s'inspirer de ce référentiel pour définir le décret qui prolongera le dispositif Pinel au-delà du 1er janvier 2023, avec un avantage fiscal à taux plein pour des logements qui rempliront certains critères de qualité.

 

La publication de ce référentiel est attendue d'ici la rentrée 2021.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Construction de logements : la chute ralentit - Batiweb

Construction de logements : la chute ralentit

Depuis le début de l’année, le secteur de la construction connaît une baisse de son activité, un recul qui concerne tout particulièrement les permis de construire de logements (- 6,4% sur les douze derniers mois). La situation semble néanmoins se stabiliser. Selon les derniers chiffres du ministère de la Cohésion des territoires publiés ce jour, logements autorisés et commencés ont atténué leur déclin.
Le futur Pinel+ intégrera des critères de qualité du logement - Batiweb

Le futur Pinel+ intégrera des critères de qualité du logement

François Leclercq, architecte-urbaniste, et Laurent Girometti, directeur d'EpaMarne, ont rendu ce mercredi leur rapport sur la qualité d'usage des logements, commandé par le gouvernement en février dernier. Ce rapport, qui comprend des critères de qualité d'un logement neuf, devrait servir à concevoir le futur dispositif qui remplacera progressivement l'actuel Pinel à partir de 2023.
Politique du logement : les professionnels de la construction protestent - Batiweb

Politique du logement : les professionnels de la construction protestent

Les présidents du Conseil National de la Construction, de la Fédération française du bâtiment, de la Fédération des promoteurs immobiliers, du Syndicat national des aménageurs lotisseurs et de l’Union des Maisons Françaises, ont décidé de s’unir pour dénoncer ensemble les conséquences désastreuses des mesures gouvernementales défavorables au logement.