Fermer

Construction : 40 millions d’euros pour soutenir la filière bois

La RE2020 met à l’honneur les matériaux biosourcés et notamment le bois. Pour accompagner le développement de la filière, les Caisses régionales de Crédit Agricole, IDIA Capital Investissement et Forinvest annoncent lancer un fonds privé. L’objectif est de lever 40 millions d’euros pour soutenir les entreprises de toute la chaîne de valeur de la filière bois en renforçant leurs fonds propres. Précisions.
Publié le 11 mars 2021

Partager : 

Construction : 40 millions d’euros pour soutenir la filière bois - Batiweb

Le fonds Développement Filière Bois lancé par les caisses régionales de Crédit Agricole, IDIA Capital Investissement et Forinvest a déjà levé ses premiers fonds (financés par les 24 Caisses régionales de Crédit Agricole et Crédit Agricole SA), une opération qui donne le coup d’envoi à un projet ambitieux : celui d’accompagner et de soutenir une filière en devenir. 

Le fonds, dont la gestion est confiée à IDIA Capital Investissement doit permettre à l’ensemble des entreprises de la filière forêt-bois française (1ère et 2ème transformation, construction, bois énergie, chimie du bois, etc.), de disposer « des moyens nécessaires à leur structuration, leur modernisation et leur développement ».  

Un matériau soutenu par la réglementation

Dans un communiqué, Antoine D’Amecourt, Président de Fransylva et Jacques Ducerf, Président de la Fédération Nationale du Bois et ex-président de la Caisse Régionale de Crédit Agricole Centre-Est, rappellent que la RE2020 va « imposer » l’utilisation de davantage de bois dans les constructions neuves. La création du fonds « arrive donc à un moment opportun ». Il va « favoriser l’investissement des entreprises (…) et encourager la stratégie nationale de relocalisation des industries du bois. Elles pourront ainsi apporter davantage de valeur ajoutée à la matière première française et répondre de manière accrue à la demande de produits de bois d’ingénierie ». 

Le Fonds va prendre des participations minoritaires dans des entreprises en investissant des montants entre 0,5 et 5 millions d’euros dans des projets de capitale croissance, développement ou transmission. Ouvert aujourd’hui à d’autres investisseurs, il va venir renforcer les fonds propres des entreprises concernées, et aussi leurs compétences. 

En effet, le fonds d’investissement a été déployé par des acteurs privés spécialisés. Le réseau de Forestiers Investisseurs Forinvest a été créé par Fransylva en 2010. Ils apportent leurs fonds et aussi leurs expériences, expertises et leur carnet d’adresses. « Notre filière est très capitalistique, nombre d’entreprises ont besoin de renforcer leurs fonds propres pour solidifier leur modèle de développement. Ce fonds va y contribuer très concrètement », estime Gilles de Poncins, Président de Forinvest Business Angels.

Les 39 Caisses régionales du groupe Crédit Agricole soutiennent déjà de nombreuses entreprises de la filière bois. Et IDIA Capital Investissement, société de gestion agréée par l’AMF, filiale de Crédit Agricole SA, accompagne depuis plus de 30 ans l’activité des dirigeants de PME/ETI. 

« La volonté d’IDIA Capital Investissement est d’être créateur de valeur sur le plan sociétal, et d’impact sur le plan environnemental. L’objectif de ce fonds est d’accompagner activement la filière, en valorisant le bois issu de la gestion durable des forêts françaises, tout en privilégiant les circuits courts, économes en carbone », conclut Anne-Caroline Pace-Tuffery, Directrice exécutive d’IDIA Capital Investissement. 

Rose Colombel
Photo de une : ©Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

L’ONF met le bois à l’honneur

À Maisons-Alfort, le nouveau siège de l’Office National des Forêts constitue un établissement durable qui met le bois à l’honneur. L’ensemble, conçu avec la plus grande attention par les agences d’architecture...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.