Des Bretons veulent anticiper la réglementation issue du Grenelle Développement durable | 08.04.10

Partager sur :
En isolant un de ses bâtiments de fonction jugé trop énergivore, la mairie de Lannion (22) a choisi d'agir pour l’environnement en anticipant les obligations de 2012 liées au Grenelle de l’Environnement.
En 2012 tous les logements en rénovation devront être  mis en conformité avec la réglementation thermique 2005. C'est  entre autres ce que contient la loi Grenelle 2, adoptée par le Sénat en octobre 2009 et qui doit être examiné à partir du 4 mai prochain à l'Assemblée nationale.

Anticipant la loi, Lannion (22) a mis en place un plan de rénovation énergétique, dans le but de réaliser des économies d'énergie, réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi montrer l'exemple. Afin d'isoler un logement de fonction jugé trop énergivore, la ville a ainsi fait appel à la société Qualiconfort, spécialiste en isolation. Des travaux d'isolation des combles, rampants, ravals par soufflage et insufflation de laine minérale nouvelle génération ont été réalisés pour un total à isoler de plus de 100 m2.

Suite à une analyse du bâti par l'équipe du bureau d'études Qualiconfort, la technique retenue a été le soufflage : une solution adaptée au lieu et surtout à la non mobilisation des locaux. Les techniques d’isolation thermique et phonique mise en place par Qualiconfort permettront à la commune de montrer l'exemple à ses administrés et aux communes voisines en réduisant ses consommations d’énergie (chauffage et / ou climatisation).

Laurent Perrin
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les bâtiments tertiaires négligés par la transition énergétique selon le SERCE - Batiweb

Les bâtiments tertiaires négligés par la transition énergétique selon le SERCE

Décidément, le parc tertiaire a bien du mal à prendre le chemin de la rénovation énergétique ! Alors que le Plan Bâtiment Durable faisait déjà état des lacunes que rencontrait le secteur il y a quelques semaines, c’est aujourd’hui au SERCE (Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique) de se rallier aux parlementaires, qui estiment que la loi sur la transition énergétique peine à se mettre en place.
Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée - Batiweb

Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée

Le Président Emmanuel Macron a réuni hier après-midi, mercredi 24 octobre, une trentaine de dirigeants d’entreprises, parmi lesquels les dirigeants d’EDF, Engie, Total, Orano, Vinci, Saint-Gobain ou Veolia, mais aussi des organismes de recherche comme le CNRS ou l’INRA, pour une « séance de travail » en prévision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui devrait être annoncée à la mi-novembre.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter