Domofinance s’intéresse aux emprunteurs engagés dans des travaux de rénovation énergétique (enquête) Développement durable | 07.09.17

Partager sur :
En mars dernier, Domofinance, partenaire financier d’EDF, faisait part de sa volonté de créer une offre de financement dédiée aux professionnels du chauffage dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Ayant analysé les 253 186 financements réalisés entre 2012 et 2016, l’organisme a récemment publié une étude portant sur le financement des travaux de rénovation. Verdict.
Domofinance, spécialiste du financement des travaux de rénovation énergétique de l’habitat, a récemment partagé les résultats d’une enquête portant sur son cœur de métier au titre évocateur : « Financement des travaux de rénovation – Qui emprunte quoi ? ».

Les résultats, qui découlent de l’analyse des 253 186 financements réalisés entre 2012 et 2016, permettent ainsi d’établir un classement précis des travaux plébiscités par les Français dans le cadre d’un emprunt.

Finalement, c’est le chauffage qui arrive en première position, totalisant 38,80% des suffrages (soit 98 194 dossiers traités par EDF). L’isolation arrive, quant à elle, à la deuxième place (50 453 opérations), devant les fenêtres (43 353).

Des emprunts qui s’étalent sur une longue durée

En parallèle, Domofinance s’est également intéressé au profil des emprunteurs. Le partenaire d’EDF constate notamment que les Français empruntent en moyenne 6 880 euros. Une somme importante qu’ils remboursent généralement en 56 mois, soit des mensualités de 143 euros.

Domofinance note par ailleurs que c’est dans le Nord qu’EDF a traité le plus de dossiers, à raison de 26 380 en 5 ans (soit 10,41% du total). La Bretagne est également particulièrement active dans la demande de financement dans le cadre d’une rénovation énergétique, totalisant 22 209 opérations réalisées de 2012 à 2016.

L’Île-de-France (19 323 dossiers traités) et les Pays de la Loire (18 998) sont au coude-à-coude pour la troisième place, devant la région Rhône-Alpes (16 614) qui arrive en bas du top 5.

Quoiqu’il en soit, l’organisme financier relève que « la rénovation énergétique fait partie des besoins essentiels qu’ont les propriétaires aujourd’hui ». Une bonne nouvelle pour le succès de la transition énergétique !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les travaux de rénovation les plus réalisés en 2016 sont… - Batiweb

Les travaux de rénovation les plus réalisés en 2016 sont…

Si les travaux de rénovation font toujours partie des priorités des Français qui cherchent à améliorer leur habitat, certains sont toujours plus privilégiés que d’autres. Quelleenergie.fr, site spécialisé dans le conseil en économies d’énergie, a récemment dévoilé sont « top 5 des travaux de rénovation en 2016 ». Alors, qui du double-vitrage ou de l’isolation des combles a eu la cote l’année dernière ? Toutes les réponses.
Seuls 25% des travaux de rénovation ont un impact énergétique « significatif » (Etude)  - Batiweb

Seuls 25% des travaux de rénovation ont un impact énergétique « significatif » (Etude)

Il y a quelques jours, l’Ademe a dévoilé les résultats d’une enquête réalisée auprès des Français qui ont rénové leur logement. Intitulée TREMI, l’étude révèle qu’entre 2014 et 2016, 5,1 millions de ménages ont réalisé des travaux pour un coût moyen de 11 750 €. Si 83% d’entre eux estiment avoir amélioré le confort thermique de leur logement, l’Ademe indique que seuls 25% des travaux ont eu « un impact énergétique significatif ». Précisions.
L’éco-prêt à taux zéro officiellement simplifié et revalorisé - Batiweb

L’éco-prêt à taux zéro officiellement simplifié et revalorisé

Attendus depuis plusieurs mois, un arrêté et un décret ont enfin été publiés au Journal Officiel le 20 août dernier, rendant effectif la simplification des conditions d’attribution de l’éco-prêt à taux zéro et revalorisant certains montants accordés. Les propriétaires pourront désormais n’effectuer qu’un seul type de travaux éligibles et obtenir une aide plus élevée jusqu’en 2021.
65 % des Français connaissent mal les aides à la rénovation énergétique - Batiweb

65 % des Français connaissent mal les aides à la rénovation énergétique

Du 16 au 20 mars 2020, Cofidis a réalisé une enquête en partenariat avec l'Institut CSA pour mieux comprendre le comportement des Français face à leurs projets de travaux. Ce sondage a été réalisé par questionnaire auto-administré auprès de 1 008 Français âgés de plus de 18 ans, et révèle que de nombre d'entre eux ont des envies de travaux, mais qu'ils n'ont malheureusement souvent pas assez de budget, et qu'ils connaissent mal les aides disponibles.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter