Engie inaugure la première centrale de géothermie marine à Marseille Développement durable | 18.10.16

Partager sur :
C’est une belle innovation qu’a récemment présenté Engie ! En effet, l’industriel français a inauguré la première centrale de géothermie marine, qui devrait permettre de chauffer et climatiser une partie du quartier Euroméditerranée, à Marseille, grâce à l’eau de mer. 500 000 mètres carrés de bâtiments pourront ainsi être alimentés par le biais de ce dispositif. Une première en France !
Particulièrement impliqué dans la transition énergétique, Engie a franchi un nouveau cap en matière d’innovation ! En effet, Gérard Mestrallet, Président du conseil d’administration du groupe, a inauguré le 17 octobre dernier un tout nouveau type d’installation : Thassalia, la première centrale française de géothermie marine.

Installé à Marseille, ce dispositif vise « l’exploitation de l’énergie calorifique contenue dans la mer Méditerranée », comme l’indique Engie. Comment ? En puisant l’eau à 7 mètres de profondeur avant de la faire passer par des pompes à chaleur afin d’alimenter en chaud et en froid une partie du nouveau quartier d’affaires Euromediterranée.

L’innovation au service de l’environnement

Au total, ce sont quelques 500 000 m2 de bâtiments (dont des bureaux, des logements, un hôtel et un centre commercial) qui pourront, à terme, être approvisionnés grâce à ce dispositif, soit un réseau de trois kilomètres. Thassalia devrait également permettre de réduire de 70% les émissions de gaz à effet de serre, selon Engie.

Pour mener ce projet à bien, le groupe a pu s’appuyer sur Engie Cofely, filiale spécialisée dans l’expertise thermique, et Climespace, expert des réseaux de froid urbains. « Toute la partie technique de la centrale a été réalisée par les équipes du Groupe : Ineo et Cofely pour l’électricité, Axima et Cofely pour l’ensemble des réseaux internes, Axima a également fourni la moitié des groupes froids », détaille le groupe.

Un projet similaire est également en cours de développement à Sainte-Marie et Saint-Denis, à la Réunion, où le dispositif devrait assurer la climatisation de l’aéroport, de l’hôpital et de l’université.

F.C
Photo de Une : ©Engie/Miro/Meysonnier Antoine
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Aurélie Lehericy devient présidente du SNCU - Batiweb

Aurélie Lehericy devient présidente du SNCU

Après 14 ans passés au sein du groupe Engie, et récemment nommée Directrice générale adjointe au sein d’Engie villes & collectivités, Aurélie Lehericy vient d’être élue présidente du Syndicat National du Chauffage urbain et de la Climatisation urbaine (SNCU) le 18 juin dernier. Elle remplace Thierry Franck de Préaumont, président du groupe Idex.
Chauffage au gaz : les tarifs réglementés augmentent encore ! - Batiweb

Chauffage au gaz : les tarifs réglementés augmentent encore !

Alors que la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publiait récemment son analyse détaillée des coûts d’approvisionnement en gaz naturel, le gouvernement a annoncé le 29 juin que les tarifs réglementés du gaz évolueraient dès le 1er juillet. Ceux-ci vont en effet connaître une forte hausse qui se fera directement ressentir sur la facture des ménages, à hauteur de +7,45% pour un client type. Précisions.
Le premier démonstrateur Power-to-Gas en France inauguré dans le Nord - Batiweb

Le premier démonstrateur Power-to-Gas en France inauguré dans le Nord

Le premier démonstrateur Power-to-Gas français a été inauguré ce lundi 11 juin à Cappelle-la-Grande, dans le Nord. Permettant de stocker la surproduction des énergies renouvelables en les transformant en hydrogène ou en méthane de synthèse, ce système a été déployé sur le projet GRHYD. Cette expérimentation, débutée en 2014, sera notamment l'occasion de tester l'injection d'hydrogène dans le réseau de distribution de gaz naturel pour combler les besoins de chauffage des habitants.
Maison neuve : la pompe à chaleur plébiscitée par les Franciliens  - Batiweb

Maison neuve : la pompe à chaleur plébiscitée par les Franciliens

Domexpo, leader des villages de maisons d’exposition en Ile-de-France, présente son deuxième baromètre dédié à l’habitat individuel neuf. Si l’an dernier, la société s’était intéressée au prix moyen d’une maison neuve en Ile-de-France, elle consacre cette deuxième édition à la répartition des énergies de chauffage les plus utilisées en maison neuve.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter