Finances 2011 : l'Etat ne rognera pas le budget du Grenelle

Développement durable | 29.09.10
Partager sur :
Finances 2011 : l'Etat ne rognera pas le budget du Grenelle - Batiweb
Dans sa présentation à la presse du projet de loi de finances 2011, le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo s'est voulu rassurant, affirmant que le budget alloué au Grenelle Environnement ne serait pas rogné. Détail des investissements à venir.
D'abord le bilan. "En moins de deux ans, grâce à l’implication de tous les acteurs, notre pays a connu des bouleversements", note Jean-Louis Borloo, dans sa présentation du projet de loi de finances 2011 du Ministère de l'Ecologie. "C’est aux résultats que l’on peut juger de l’efficacité d’une politique (...) : multiplication par 10 de la production d’électricité photovoltaïque d’ici la fin de l’année, signature de plus de 130 000 éco-prêts à taux zéro, construction en cours de plus de 360 km de lignes de transports collectifs."

Pour 2011, le ministre assure que le financement des politiques du Grenelle Environnement a été préservé alors que "tous les autres postes de dépenses devaient être globalement réduits de 10 %." Les partenaires de l'ambitieux programme voient également leurs moyens confortés. Ainsi l’Ademe portera sa programmation sur les actions du Grenelle à 500 millions d'euros par an.

Les leçons de Xynthia


A l'avenir il va falloir investir dans la recherche et l’innovation, appuie le ministre. Et pour cela il annonce déjà un "investissement de 1 Md€ supplémentaire d’ici 2012." Précision : "le grand emprunt nous permet de démultiplier encore l’effort avec près de 10 Md€ d’investissements dans le développement durable" et "un effort de 90 M€ supplémentaires viendra accompagner le grand chantier de modernisation du dispositif d’hébergement et d’accès au logement des personnes sans domicile, engagé avec l’ensemble des associations partenaires."

Pour tirer les leçons de la tempête Xynthia, Jean-Louis Borloo annonce la mise en place d'un programme d’investissement exceptionnel "avec l’objectif de conforter environ 1200 km de digues d’ici 2016. Ce plan permettra de doubler le rythme actuel des travaux", conclut-il.

Laurent Perrin
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Que prévoit le « Grenelle 2 » pour le logement et le secteur du bâtiment ? - Batiweb

Que prévoit le « Grenelle 2 » pour le logement et le secteur du bâtiment ?

Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie, a présenté mardi les grands enjeux du projet de loi examiné par l'Assemblée nationale à partir du 4 mai portant engagement national pour l’environnement dit « Grenelle 2 ». Ce « monument législatif » vise surtout à mettre en place des « outils » permettant d'appliquer une série de mesures environnementales et écologiques