Fermer

Isolants PSE : un nouveau procédé de traitement des chutes testé

En Seine-et-Marne, un chantier de réhabilitation prend part à une expérience novatrice. Il s’agit du premier projet recourant à un procédé technologique, visant à traiter les déchets d’isolants en polystyrène expansé (PSE), afin notamment d’en extraire l’ignifugeant HBCD, composant considéré comme polluant pour l’environnement. Une nouvelle méthode testée par l’agence GCC Réhabitat, en charge des travaux, et Knauf Île-de-France Ouest, qui ont tous les deux signé un partenariat dédié en juillet dernier.
Publié le 09 septembre 2021

Partager : 

Isolants PSE : un nouveau procédé de traitement des chutes testé - Batiweb

Le 23 juillet dernier, l’agence GCC Réhabitat et Knauf Île-de-France Ouest ont signé un partenariat de gestion de déchets d’isolants en PSE. Cette nouvelle collaboration va dans le sens de REUse, dispositif similaire, développé à grande échelle par Hirsch Isolation et le Réseau National des Recycleurs de Polystyrène, en juin dernier. 

Le projet diffère toutefois, car il est le premier, en France, à participer au projet Life PolystyreneLoop. Développé par la coopérative éponyme, le dispositif fait appel à un procédé technique, basé sur la technologie CreaSolv®. Ce dernier consiste à traiter l’isolant afin d’en extraire et détruire un composant nocif pour l’environnement : l’ignifugeant HBCD. 

L’expérience se concentre dans un chantier pilote de réhabilitation, dans le quartier de la cité Cheminote située dans les communes de Chelles et Brou-sur-Chantereine (77). Réalisé par le maître d’ouvrage ICF La Sablière, ce projet concerne 550 pavillons individuels, dont les déchets d’isolation PSE, provenant de la dépose d’isolation par l’extérieur, seront récupérés par GCC. L’intéressé, en charge de travaux, s’occupera également de séparer l’isolation des impuretés (enduits, fixations…), de les compacter ainsi que de les palettiser sur le site-même. 

Ensuite, le spécialiste de l’isolation Knauf IDF Ouest prendra le relai, concernant le stockagesdes déchets sur palettes. Il effectuera aussi les démarches réglementaires préalables avant le transfert des chutes dans une usine de démonstration de la PolyStyreneLoop, située à Terneuzen aux Pays-Bas. Là-bas, l’ignifugeant HBCD sera séparé des composants tout en conservant le brome, permettant alors le recyclage du polystyrène récupéré.

Une opération sûrement rendue possible par l’entremise de l’Association Française de l’Isolation en Polystyrène Expansé dans le Bâtiment (AFIPEB), membre de la coopérative LifePolystyreneLoop, et dont Knauf est un adhérent majeur. Ainsi, GCC et Knauf seront les premiers à assurer une telle livraison à l’échelle française. 

Une fierté pour chef du Groupe GCC Réhabitat, Nicolas Minard, pour qui le chantier « illustre pour la première fois notre label "Objectif 100% valorisation" qui nous permet de démontrer notre savoir-faire en matière d’économie circulaire grâce au réemploi, à la réutilisation et au recyclage des matériaux récupérés directement sur les lieux mêmes des chantiers ».
 
Même sentiment pour Nicolas Perrin, président de Knauf IDF Ouest, qui ajoute : « Si à ce jour en France, peu de bâtiments isolés sont déconstruits, dans les prochaines décennies, les solutions de recyclage seront maîtrisées grâce au programme pilote PolyStyreneLoop, mais aussi à une mobilisation et une organisation éprouvée des acteurs en amont, comme GCC. »

Virginie Kroun
Photo de une :
 

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.