Fermer

Réseaux de chaleur : la Cour des Comptes conseille d'accélérer

Dans un rapport publié mardi 7 septembre, la Cour des Comptes appelle la France a accélérer le déploiement des réseaux de chaleur d'origine renouvelable pour que le pays atteigne les objectifs qu'il s'est fixés à l'horizon 2030. Elle conseille en outre plus d'initiatives de la part des collectivités, et plus de transparence sur les prix de la part des exploitants de réseaux.
Publié le 08 septembre 2021

Partager : 

Réseaux de chaleur : la Cour des Comptes conseille d'accélérer - Batiweb

La Cour des Comptes et neuf chambres régionales des comptes ont publié ce mardi les résultats d'une enquête sur le développement du chauffage urbain en France.

 

Selon ce rapport, le déploiement des réseaux de chaleur et froid d'origine renouvelable est trop lent, et reste en-dessous de la moyenne européenne.

 

Une croissance annuelle trop lente

 

Alors que la France doit multiplier par cinq sa quantité de chaleur et de froid renouvelables entre 2012 et 2030, le pays reste loin de son objectif, fixé à 3,4 millions de tonnes d'équivalent pétrole (Mtep).

 

Certes, la production est passée de 0,68 Mtep à 1,21 Mtep entre 2012 et 2019, mais la croissance annuelle, estimée à 10 %, reste « insuffisante », selon la Cour des Comptes. « A ce rythme, la chaleur renouvelable livrée en 2030 ne serait que de 2,26 Mtep, soit significativement moins que l'objectif fixé », alerte-t-elle.

 

Pour l'atteindre, la France doit donc accélérer la création de nouveaux réseaux urbains, et augmenter la proportion d'énergies renouvelables approvisionnant les réseaux déjà existants. En effet, sur les 800 réseaux recensés en 2019, seuls 154 étaient neutres en carbone.

 

Plus d'information et de transparence nécessaires

 

Autre constat : un manque d'initiatives et d'information de la part des collectivités territoriales envers le grand public, mais aussi l'absence de transparence sur les prix de la part des exploitants de réseaux.

 

« Une meilleure information des consommateurs sur les prix et la qualité du service public de chauffage urbain favoriserait également le développement de ces réseaux : il serait souhaitable que les collectivités rendent davantage accessibles ces informations essentielles pour éclairer les consommateurs sur leur choix de source d’alimentation », souligne ainsi la Cour des Comptes.

 

L'intégralité du rapport et ses recommandations sont à retrouver ici.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.