Kyoz, un collectif engagé dans la construction bois Développement durable | 14.11.16

Partager sur :
« À ce jour, le bois est le seul matériau de construction vraiment renouvelable et recyclable » : c’est de cette philosophie qu’est né le collectif Kyoz, qui rassemble huit professionnels du BTP autour d’un projet commun. Tous partagent en effet la volonté de donner une nouvelle impulsion à la construction bois, et tentent aujourd’hui de faire mûrir ce marché qui s’inscrit dans une logique de développement durable.
Ils sont architectes, maîtres d’ouvrage, ingénieurs ou constructeurs, et partagent une certitude commune : l’utilisation du bois dans la construction de bâtiments est la réponse la plus adaptée aux enjeux énergétiques fixés par la France et l’Europe.

C’est ainsi que l’agence Nadau Lavergne, Innovia, AI Environnement, Altibois Construction, Arbosphere, Allouis Face InTec et Atelier WOA se sont rassemblés pour former le collectif Kyoz, « qui fait éclore les germes du monde de la construction post-transition énergétique en recelant trois innovations majeures pour répondre aux attentes du marché : efficacité technique, efficacité méthodologique et efficacité financière », comme l’indique AI Environnement.

Un projet global impliquant de nombreux acteurs

Croisant leurs expertises spécifiques, les différents acteurs ont donc décidé de développer une nouvelle réflexion autour de la construction bois afin d’encourager une évolution « vers un marché mûr et concurrentiel pour cette filière sèche durable aux nombreux atouts ».

« Le bois dans la construction s’impose comme une évidence : c’est une réponse aux enjeux énergétiques et climatiques puisque le bois est un matériau qui permet le stockage du carbone dans son processus de croissance. Outre un attrait pour son aspect chaleureux et son esthétique proche de la nature, le bois permet d’obtenir des niveaux de performance thermique et de confort accrus également », explique Paul-Etienne Davier, gérant d’AI Environnement.

Une réflexion qui n’a pas manqué de faire réagir d’autres professionnels du secteur. C’est notamment le cas de K.LINE, fabricant de menuiseries, Siniat, spécialiste en matériaux de construction sèche, ou encore Wicona, concepteur de menuiseries en aluminium, qui sont désormais partenaires du collectif. De quoi donner plus d’ampleur à l’initiative menée par Kyoz et donner un nouveau souffle à la construction bois.

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Présidentielle 2017 : les propositions de Coénove en faveur de la transition énergétique - Batiweb

Présidentielle 2017 : les propositions de Coénove en faveur de la transition énergétique

La transition énergétique de la France nécessite une plus forte implication des territoires : c’est en tout cas ce qui ressort des cinq propositions adressées aux candidats à l’Élysée par l’association Coénove. Une manière pour l’organisme d’« apporter des solutions concrètes » dans le but de parvenir aux objectifs fixés par la loi de transition énergétique à horizon 2030.
Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée - Batiweb

Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée

Le Président Emmanuel Macron a réuni hier après-midi, mercredi 24 octobre, une trentaine de dirigeants d’entreprises, parmi lesquels les dirigeants d’EDF, Engie, Total, Orano, Vinci, Saint-Gobain ou Veolia, mais aussi des organismes de recherche comme le CNRS ou l’INRA, pour une « séance de travail » en prévision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui devrait être annoncée à la mi-novembre.
Les Pays de la Loire toujours plus impliqués dans la construction bois - Batiweb

Les Pays de la Loire toujours plus impliqués dans la construction bois

Véritable enjeu de la transition énergétique du bâtiment, la réduction des émissions carbone donne bien du fil à retordre aux acteurs concernés. Et si, finalement, la construction bois était la solution à ce problème ? Une question que s’est posée l’association Adivbois, à l’initiative d’un Appel à manifestation d’intérêt dans le cadre duquel 3 sites ont été retenus en Pays de la Loire pour accueillir des « Immeubles à vivre bois ». Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter