Le Grand Paris Express financé par des obligations vertes

Développement durable | 31.08.18
Partager sur :
Le Grand Paris Express financé par des obligations vertes - Batiweb
Dans un communiqué daté du 23 juillet dernier, la Société Du Grand Paris (SGP) a annoncé le déploiement d’un programme d’obligations vertes pouvant aller jusqu’à 5 milliards d’euros pour financer le Grand Paris Express. La démarche vient répondre aux engagements de la France en matière d’environnement. La première émission devrait avoir lieu à l’automne.
La Société du Grand Paris (SGP) a annoncé la mise en place d’un programme « Green Euro Medium Term Note » de 5 milliards d’euros. De quoi s’agit-il ? Les EMTN sont des obligations à moyen terme flexibles, commercialisées par des banques, en l’occurrence Barclays, BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, HSBC, Natixis, Société Générale Corportae & Investment Banking.

« On a franchi une nouvelle étape dans la mise en place du modèle de financement de la Société du Grand Paris », a expliqué à l'AFP Etienne Oberthur, responsable financement et trésorerie de la SGP.

La première émission devrait avoir lieu au quatrième trimestre, en fonction « surtout des conditions qui vont prévaloir sur les marchés financiers », selon M. Oberthur.

Le programme, qui vise le financement du Grand Paris Express via des obligations vertes, fait écho aux engagements de la France en matière d’environnement. Il devrait contribuer à asseoir Paris comme « place de référence pour la finance verte ».

Un projet emblématique… et coûteux

Le Grand Paris Express est au cœur des enjeux de la transition écologique et énergétique, de mobilité durable, d’emploi et de développement territorial. Mais bien qu’emblématique, le projet est coûteux

La facture de ce chantier d’envergure n’a cessé de grimper ces dernières années, pour atteindre les 35 milliards d'euros. Pour le construire, la SGP dispose du revenu de taxes locales rapportant 500 millions d'euros par an -- le député Gilles Carrez (Les Républicains) étant chargé de trouver 250 millions de ressources supplémentaires -- et devra s'endetter lourdement.

Pour faire face à un budget en hausse, la Société du Grand Paris a cherché à diversifier les modes de financement. Elle devient aujourd’hui le premier émetteur obligatoire à adopter un programme EMTN 100% vert. Elle s’engage à investir un montant équivalent dans son projet et à informer régulièrement les investisseurs sur l’avancement du Grand Paris Express et de ses bénéfices environnementaux.

R.C (Avec AFP)
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur
La sélection de la semaine
BOITCO, la référence de la boite d'incorporation - Batiweb

Main d'oeuvre : BOITCO ne nécessite aucune préparation avant son incorporation (perçage des...


Woven Gradience - Batiweb

Woven Gradience célèbre la couleur tout en se fondant parfaitement avec votre environnement. Comme dans la nature, les...


Verrière d'atelier en acier Bario H.1500mm - Batiweb

La gamme de verrières Bario se compose de verrières fixes en acier pour une installation en intérieur....

Dossiers partenaires
Quartix réalise un record de nouvelles installations de balises de suivi de véhicules - Batiweb

Quartix, l'un des leaders mondiaux en solutions de suivi de véhicules est ravi d'annoncer de solides résultats financier…


L'ouverture de la porte pour le projet pionnier - Batiweb

Le nouveau quartier, avec ses nombreux bâtiments commerciaux et résidentiels, façonnera et modifiera le paysage urbain d…


Un écrin de zinc "Nuit noire", nouvelle couleur VMZINC®, pour une ville à Onet-Le-Château (12) - Batiweb

L’agence ECOUMENE ARCHITECTURE/AMÉLIE COUFFIGNAL ARCHITECTE a imaginé une villa de 170 m2 de surface habitable, de pla…