Recyclage dans le BTP et matériaux plastiques : comment faire ?

Développement durable | 06.09.22
Partager sur :
Recyclage dans le BTP et matériaux plastiques : comment faire ? - Batiweb
Le recyclage est une pratique qui fait partie du quotidien de nombreux français et qui prend de plus en plus d’importance, à mesure que le réchauffement climatique s’intensifie. Toutes les industries, dont le secteur du BTP, ont leur rôle à jouer dans le développement durable. Pour ce faire, le recyclage des matériaux du secteur, dont le plastique, est essentiel.

Si le recyclage fait aujourd’hui partie du quotidien de nombreux particuliers, les industries ont-elles aussi un rôle majeur à jouer dans le développement durable. En effet, de plus en plus de mesures sont prises, aussi bien à l’initiative du gouvernement que des professionnels, pour réduire l’impact de la société sur l’environnement. Le secteur du BTP commence ainsi depuis quelques années à s’inscrire dans une dynamique d’économie circulaire. Cela passe par la prévention des déchets, le recyclage des matériaux, mais aussi l’utilisation de matériaux recyclés. Les matières plastiques notamment ont un fort potentiel de valorisation et de recyclage

 

symbole du recyclage sur un chantier du btp

 

Quel est l’impact des travaux du BTP sur l’environnement ? 


Le secteur du BTP, et plus précisément les travaux de construction et de démolition génèrent une grande quantité de déchets. En effet, chaque année en France, plus de 320 millions de tonnes de déchets sont produits, dont les trois quarts sont générés par les activités du BTP. Il s’agit ainsi du secteur qui produit le plus de déchets en France. Le secteur du bâtiment génère notamment, à lui seul, environ 46 millions de tonnes de déchets par an. De ces déchets, 49% proviennent de la démolition, 38% de la réhabilitation et 13% de la construction neuve. Le BTP est également le secteur qui consomme le plus de ressources. En effet, d’après une étude du ministère de la transition écologique, le secteur du bâtiment représentait 43% des consommations énergétiques annuelles françaises et 23% des émissions de gaz à effet de serre en France. Ces activités sont pourtant essentielles à la société, c’est pourquoi il est important de trouver des solutions pour réduire et mieux gérer les déchets du BTP

 

Quel est le taux de déchets de chantier valorisés ? 


Heureusement, quelques progrès ont déjà été réalisés. Aujourd’hui le taux de valorisation matière est de 67%, tous déchets confondus. De plus, depuis 2020, la directive cadre européenne de 2008 impose la valorisation de 70% en poids des déchets de construction et de déconstruction du BTP. D’autres mesures comme la réglementation environnementale RE2020 réglementent la réduction de l’impact environnemental du secteur. Toutefois, les avancées ne sont pas les mêmes partout. Par exemple, seulement 20% des déchets plastiques du BTP sont recyclés, alors même que la moyenne européenne se situe aux alentours de 26%. Il est donc important de comprendre comment se recycle le plastique dans le BTP afin de réduire la quantité de déchets et l’impact carbone du secteur. En effet, les plastiques recyclés émettent 3 à 17 fois moins de CO2 que le plastique classique. 

 

Quel est le classement des déchets du secteur du bâtiment ? 


L’une des premières actions à mettre en place pour favoriser le recyclage et la valorisation des matériaux utilisés dans le cadre des activités du BTP est le tri des déchets. En effet, mieux les déchets sont triés et plus ce tri est différencié, plus le recyclage sera efficace. Le tri permet également d’augmenter les possibilités de valorisation des matériaux. Les déchets du BTP peuvent ainsi être divisés en trois grandes catégories, en fonction de la typologie des matériaux et de la manière dont ils doivent être traités : 

  • Les déchets inertes (DI) : comme les pierres, le béton, les briques ou encore les ardoises. Ces déchets minéraux ne subissent aucune modification pendant leur stockage susceptible de nuire à la santé ou à l’environnement. Ils représentent environ 70% des déchets générés par le secteur du bâtiment. 
  • Les déchets non dangereux (DnD) : comme les métaux, emballages, textiles ou encore plastiques. Il s’agit de déchets non dangereux, non toxiques et non inertes, aussi appelés déchets industriels banals. La plupart de ces déchets sont valorisables mais il est important de bien différencier leur tri. Ils représentent environ 25% des déchets du secteur. 
  • Les déchets dangereux (DD) : comme l’amiante, les huiles, hydrocarbures ou encore le goudron. Ces déchets contiennent des substances toxiques et/ou nocives qui nécessitent un traitement particulier. Ils représentent environ 5% des déchets du bâtiment. 

De plus, sur les chantiers il est obligatoire, sauf dérogation, de trier 7 types de déchets. On appelle cette action le « tri 7 flux » : 

  • Les fractions minérales (gravats, béton, brique, tuile, ardoise, céramiques…),
  • Les plastiques,
  • Le métal,
  • Le verre,
  • Le papier/carton,
  • Le bois,
  • Le plâtre.

 

recyclage des matériaux plastiques du btp

 

Comment recycler et valoriser le plastique dans le BTP ? 


Le plastique fait partie des déchets non dangereux. Il existe de nombreuses débouchées pour les matières plastiques, dont les plastiques usagés, dans le secteur du bâtiment. Ces débouchées peuvent différer en fonction du type de plastique. En effet, il existe de nombreux types de plastiques, utilisés à de nombreuses fins dans le bâtiment : 

  • Le PVC (polychlorure de vinyle) : il représente 50% des plastiques utilisés dans le BTP et est souvent utilisé comme matériau pour la construction de tunnels, de revêtements de piscine ou encore de tuyaux d’arrosage, 
  • Le PET (polyéthylène téréphtalate) : souvent utilisé comme matériau isolant dans le secteur du bâtiment, il s’agit du plastique le plus recyclable. En effet, il est le seul plastique à être 100% recyclable. Il est souvent recyclé en bouteilles d’eau ou encore en fibres pour vêtements ou tapis, 
  • Le PEHD ou HDPE (polyéthylène haute densité) : dans le BTP, ce plastique est surtout utilisé pour la fabrication de tubes, tuyaux et conduits. Il peut être recyclé en flacons ménagers, caisses ou encore sacs poubelles, 
  • Le PP (polypropylène) : dans le BTP, ce plastique est souvent utilisé comme isolant électrique. Il peut être recyclé en accessoires pour l’industrie automobile ou encore en pots de peinture. 

Cependant, tous les types de plastique ne sont pas recyclables. En effet, les plastiques thermodurcissables, utilisés pour la fabrication d’éléments particulièrement solides ne peuvent pas être recyclés. Ils doivent donc être pris en charge par des installations de stockage des déchets non dangereux pour être incinérés. 

 

Comment transformer le plastique en briques ? 


Il existe aujourd’hui de plus en plus de façons innovantes de recycler les matériaux du BTP et notamment le plastique. L’une d’entre elles consiste à fabriquer des briques à partir de plastique recyclé. Plusieurs start-ups se sont lancées dans ce défi, aussi bien en France qu’à l’étranger. Ainsi, au Kenya, l’entreprise Gjenge Makers a mis au point une machine qui transforme les déchets plastiques en matériaux de construction durables. Les briques obtenues sont ainsi cinq à sept fois plus résistantes que le béton et plus légères. Ce n’est pas la première fois qu’un tel succès se produit. D’autres machines comme celle de l’entrepreneur néo-zélandais Peter Lewis avaient également permis de fabriquer des briques allant jusqu’à 10 kg. Ces briques émettent 95% de gaz à effet de serre de moins que celles en béton. La start-up française SAMJI a également relevé le défi et fabrique des briques en plastique recyclé disposant d’une partie hermétique pouvant également contenir un isolant phonique. En plus de participer à la réduction des déchets et à la préservation des ressources naturelles, les briques en plastique procurent une meilleure isolation thermique que les briques en béton classiques. 

 

Le recyclage et la valorisation du plastique, matière très utilisée dans le secteur du BTP, permet ainsi de fabriquer de nouveaux matériaux meilleurs pour l’environnement, mais également moins couteux

Mariane.albrieux
La sélection de la semaine
VISÉA : fenêtre pvc design contemporain - Batiweb

Viséa est une gamme de référence qui répond le mieux au projet d’amélioration de...


Stethophon 04 : Détecteur acoustique de fuites d'eau - Batiweb

Le Stethophon® 04 est un appareil d'auscultation pour l’enregistrement et l’amplification de vibrations...


Préparation des supports : Monobrosse "Quattro Boost" - Batiweb

La monobrosse est spécialement recommandée pour des travaux conséquents en matière de préparation...

Dossiers partenaires
Aménagement des espaces de bureau et gestion du bruit et de la confidentialité, pensez cloison ! - Batiweb

La cloison démontable et mobile, en plus d’être un moyen de structurer les espaces de travail, répond aux obligations de…


AM-X, une fenêtre haute couture pour passer en mode déco - Batiweb

Choisissez l’excellence de la fenêtre hybride AM-X : le bon matériau au bon endroit. Une technologie durable et raisonné…


Conformité réglementaire des bâtiments : une responsabilité à ne pas négliger - Batiweb

Nos experts CSTB réalisent une veille réglementaire quotidienne, pour vous assurer d'être toujours à jour sur vos obliga…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb