Terreal mise sur le solaire accessible

Développement durable | 31.01.20
Partager sur :
Terreal mise sur le solaire accessible - Batiweb
Fort de l’acquisition de GSE Intégration en octobre 2018, Terreal se diversifie et axe sa stratégie sur le développement des modules photovoltaïques intégrés aux tuiles. Dans ce contexte, il annonce le lancement de son programme « Demain tous solaire », qui vise à rendre le photovoltaïque accessible au plus grand nombre, et à faire des couvreurs « les installateurs privilégiés du solaire ».

Alors que le solaire résidentiel est en hausse de 15 % par an et que les prix baissent, Terreal, spécialiste des matériaux de construction en terre cuite, mise sur ce marché en pleine expansion pour apporter des solutions abordables.

 

Lancement du programme « Demain tous solaire »

 

Le groupe a annoncé ce vendredi 31 janvier, à l’occasion d’une conférence de presse, le lancement de son programme « Demain tous solaire », avec trois offres comprenant des modules photovoltaïques intégrés, qui deviennent l’une des spécialités de Terreal. Il faut dire que le groupe a racheté GSE Intégration, spécialiste du photovoltaïque, en octobre 2018. Grâce à cette acquisition, le chiffre d’affaires du groupe est monté à 412 millions sur l’année 2019, et le solaire représente désormais 13 % des ventes du groupe.

 

Certes, ces panneaux photovoltaïques (PV) sont fabriqués en Chine, mais les trois offres proposées, allant de 1 500 euros pour la formule « Découverte », à 10 000 euros pour la formule qui comprend une batterie de stockage, rendent le solaire accessible au plus grand nombre.

 

Avec ces prix pratiqués, le payback est plus rapide. « Il faut compter environ 8 ans pour un logement situé à Marseille, et environ 12 ans à Lille », précise Laurent Musy, le PDG du groupe. Mais contrairement aux a priori, habiter dans une région à faible ensoleillement n’a pas forcément d’impact important sur la production d’énergie, comme en témoigne le développement du solaire dans des pays comme les Pays-Bas, l’Allemagne ou l’Angleterre. Aux Pays-Bas, une maison neuve sur cinq serait ainsi équipée de PV. Or, sur ce point, la France est à la traîne.

 

Terreal ambitionne donc de se développer dans les régions du nord de la France, et s’intéresse tout particulièrement à la rénovation. La stratégie ? Profiter d’une rénovation de toiture pour installer des modules photovoltaïques.

 

Des économies pour les particuliers

 

Pour les particuliers, il s’agit d’un levier important de réduction de la facture d’électricité, surtout lorsque l’on sait que le prix de l’électricité doit encore augmenter de 5 à 6 % par an. Ainsi, le groupe estime que l’installation de PV peut permettre de réduire jusqu’à 50 % la facture d’électricité des ménages. Terreal rappelle par ailleurs que l’autoconsommation permet de revendre le surplus d’énergie produite à EDF.

 

L’esthétique est également un critère important. Ainsi, le groupe propose des modules colorés pour se fondre dans la teinte des tuiles en terre cuite lorsqu’elles ne sont pas ardoisées.

 

Un exemple de modules photovoltaïques intégrés à des tuiles ardoisées. ©Terreal

 

Convaincre les couvreurs

 

Selon une étude réalisée par le groupe en novembre dernier, la grande majorité des constructeurs jugeraient déjà Terreal crédible en tant que producteur de solutions photovoltaïques. 94 % des constructeurs auraient ainsi répondu « tout à fait d’accord » (47 %) et « plutôt d’accord » (47 %) à la question « Terreal est-il légitime pour m’accompagner dans cette croissance du solaire photovoltaïque ? »

 

Pour le directeur commercial, il s’agit désormais « d’évangéliser » les couvreurs, qui doivent impérativement « prendre le tournant du solaire pour ne pas passer à côté de ce marché en croissance ».

 

Terreal estime que le couvreur doit être « l’installateur privilégié du solaire ». « Il existe une réelle opportunité d’allier le développement du solaire et la rénovation des toits. Le couvreur ne doit pas perdre sa place de leader du toit et nous devons l’aider à se saisir de ce marché en neuf mais aussi sur le toit existant », insiste Laurent Musy.

 

Pour convaincre les couvreurs, le groupe entend notamment passer par l’intermédiaire du négoce, et par des outils de vente papier et digitaux. Il annonce par ailleurs la mise en ligne prochaine d’un site aux couleurs du programme « Demain tous solaire ».

 

Claire Lemonnier

Photo de une : ©CL

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Record de production d’électricité éolienne et solaire au 1er trimestre 2019 - Batiweb

Record de production d’électricité éolienne et solaire au 1er trimestre 2019

Le bilan trimestriel de la production d’électricité renouvelable est positif ! Au premier trimestre 2019, 439 MW de nouvelles installations ont été raccordés aux réseaux d’électricité métropolitains. Une croissance largement portée par l’éolien et le solaire, à hauteur de 91%. La production d’électricité renouvelable, toutes sources confondues, atteint ainsi 51 610 MW au 31 mars 2019. Un chiffre qui a permis de couvrir 20,1% de la consommation électrique métropolitaine en ce premier trimestre.