La France, 2e producteur européen de tuiles et de briques Vie des sociétés | 17.01.20

Partager sur :
La France, 2e producteur européen de tuiles et de briques Batiweb
Selon l’INSEE, la France est le 2ème plus gros producteur de matériaux de construction en terre cuite, derrière l’Allemagne et devant le Royaume-Uni. Le pays est porté par la production de tuiles (2ème producteur européen), plus que de briques (5ème producteur européen). La France reste toutefois à la seconde place derrière l’Allemagne, que ce soit pour la production de tuiles et pour l’ensemble des produits de construction en terre cuite.

Une étude de l’INSEE publiée ce jeudi 16 janvier place la France comme le deuxième plus gros producteur européen de briques et de tuiles, derrière l’Allemagne, mais devant le Royaume-Uni. Pour l’ensemble des produits de construction en terre cuite, qui comprennent aussi gouttières, hourdis et tuyaux, les facturations françaises représentent 15 % de la production de l’Union européenne, contre 23 % pour l’Allemagne et 14 % pour le Royaume-Uni.

 

Une 2nde place portée par la production de tuiles

 

La production de produits en terre cuite s’est ainsi élevée à près de 900 millions d’euros en 2018. Mais c’est la production de tuiles qui permet surtout à la France de s’imposer à la seconde place européenne. La production de tuiles est d’ailleurs près de 3 fois plus élevée que celle de briques, et représente 70 % des facturations.

 

En Allemagne, la production de tuiles et de briques est plus équilibrée. Sa production de tuiles reste plus élevée que celle de la France, avec 680 millions d’euros contre 626 millions d’euros.

 

Au Royaume-Uni, c’est la production de briques qui prédomine, tout comme en Italie, en Espagne, et sur l’ensemble de l’Union européenne.

 

A l’échelle européenne, la France exporte 8 % de sa production. Les exportations se limitent taux pays limitrophes, notamment en raison du poids de ces produits, qui augmente les coûts de transport. De ce fait, ce sont la Belgique et le Royaume-Uni qui sont ses deux plus importants clients. Ces pays concentrent 63 % des exportations à eux deux.

 

Répartition de la production de produits en terre cuite en France et dans l'UE. Source : INSEE

 

3 régions françaises concentrent plus de la moitié des emplois

 

En France, la branche d’activité comprend 63 entreprises. Ces dernières employaient 4660 salariés en 2016. L’étude dévoile que trois régions françaises concentrent plus de la moitié des emplois : l’Occitanie (avec 1010 salariés), la Nouvelle-Aquitaine (830) et l’Auvergne-Rhône-Alpes (570). Viennent ensuite l’Île-de-France (490), le Grand Est (460), les Pays de la Loire (420), les Hauts-de-France (410), et la Bourgogne-Franche-Comté (230). L’implantation nécessite notamment la présence de terrains argileux pour la production.

 

Répartition des emplois selon les régions françaises. Source : INSEE

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le béton prêt à l’emploi en hausse de 5 % à l’échelle européenne en 2018 Batiweb

Le béton prêt à l’emploi en hausse de 5 % à l’échelle européenne en 2018

La European Ready Mixed Concrete Organisation (ERMCO) publie les chiffres du béton prêt à l’emploi (BPE) pour l’année 2018, et les résultats sont toujours aussi positifs, avec une progression de +5 % à l’échelle européenne, soit une production de 250 millions de m3. L’Allemagne, la France, et l’Italie arrivent en tête du classement des plus gros producteurs. A noter également : la forte progression de la Pologne, avec +23 %, qui devance le Royaume-Uni et se hisse ainsi à la 4e place.
Retards de paiement : le BTP français plutôt bon élève Batiweb

Retards de paiement : le BTP français plutôt bon élève

Les retards de paiement sont au plus haut depuis trois ans, dépassant les 14 jours, lestés par l’Italie (20 jours) et le Portugal (33 jours) où ils dérapent fortement. En France, ils se réduisent timidement à 12 jours. Le BTP fait figure de bon élève avec un retard moyen estimé à 10 jours, selon une étude Altares sur les retards de paiement dans les entreprises françaises et européennes.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter