Fermer

+10 % de CA pour Loxam en 2021

La désorganisation causée par la pandémie en 2020 a laissé place à « un redressement spectaculaire » chez Loxam en 2021. Tel est le bilan du groupe de location de matériel présenté ce mardi, enregistrant +10 % de son chiffre d’affaires. De quoi ragaillardir le distributeur et l’encourager dans sa future trajectoire RSE et bas carbone.
Publié le 29 mars 2022

Partager : 

+10 % de CA pour Loxam en 2021 - Batiweb

Après avoir passé le « stress-test du Covid » en 2020,  Loxam  a certes « été touché dans son fonctionnement par la pandémie » en 2021, mais « a réussi un redressement spectaculaire », assure Gérard Déprez, le président du groupe location de matériel de chantier, ce mardi 29 mars. 

En témoigne l’augmentation de 10 % du chiffre d’affaires global en cette fin d’année, par rapport à 2020. Un bilan qui atteint les 2,2 milliards d’euros, retrouvant ainsi « le niveau d’activité de l’année 2019 », précise Gérard Déprez. 

Une reprise portée principalement par l’activité en France

 

Dans le détail, c’est à partir du deuxième trimestre 2021 que le CA de Loxam a atteint son pic, porté principalement par l’activité française. Progressant de 15 %, par rapport à 2020, le groupe de location de matériel enregistre 920 millions d’euros en France, soit 42% du CA total. 

Une performance due à son réseau de 489 agences, complétée maintenant « par plus de 600 corners de location, que nous avons ouvert chez nos partenaires grands surfaces de bricolage et marchands de matériaux Leroy Merlin, Bricorama, pour n’en citer que quelques uns », précise Stéphane Hénon, directeur général de Loxam.

Pendant ce temps, les pays Nordiques (Norvège, Finlande, Suède, Danemark), « pays matures en ce qui concerne les métiers de la location » selon Stéphane Hénon, concentrent 30 % du CA de Loxam. Le bilan s’est notamment consolidé à travers deux acquisitions en Scandinavie : le danois JM Trykluft et le suédois MaskinSlussen. 

De quoi diversifier l’activité de Loxam en Scandinavie, qui comprend déjà via l'entreprise Ramirent, une usine de construction modulaire en bois et de sécurité routière. Toujours via Ramirent et pour s’adapter au climat nordique, le groupe a développé son activité en chauffage et énergie, mais aussi en protection des ouvrages.  

Sur la vingtaine de pays restants (Europe du Sud, Amérique du Sud, Maghreb, Moyen-Orient…), le CA hausse de 12 %. La progression s’explique par le dynamisme du groupe au Royaume-Uni, en Espagne, en Europe de l’Est et aux Pays-Bas. « Dans cette géographie nous déployons aussi notre stratégie de partenariat, avec de grandes entreprises de bricolage. Et ce afin de dresser une clientèle de particuliers et d’artisans », abonde le DG de Loxam.

Evolution trimestrielle de Loxam en 2021 - Crédit photo :  Loxam

Autre signe de bonne santé économique du spécialiste de la location : son EBITDA, c’est-à-dire ses revenus avant soustraction des intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations, qui atteint les 777 millions d’euros. 

Soit une hausse de 7 % et une marge de 36 %, qui, combinées « aux conditions de marché favorables » ont permis à Loxam de réaliser en février 2022 une opération de refinancement dans le but de rallonger la maturité de sa dette. « Ce faisant, le groupe n’a pas d’échéance majeure de remboursement avant 2025 », commente l'entreprise dans un communiqué. 

Investissement massif dans la stratégie RSE et bas carbone

 

La performance de Loxam encourage par ailleurs le groupe de location à investir. D’un côté 400 millions d’euros dans son parc locatif de matériaux mais aussi dans des projets extra-financiers. Parmi ces derniers, on compte la futur trajectoire RSE « S’investir aujourd’hui pour demain ».

« Notre ambition doit permettre à Loxam, d’ici 2025, de renforcer son impact positif autour 3 piliers fondamentaux, - l’humain, l’environnement et la société -, et à 3 niveaux - pour et avec nos collaborateurs, nos partenaires et toute la société », résume Alice Hénault, directrice Prospective et Développement du groupe de location.

Côté humain, Loxam tient à développer sa politique d’inclusion et de parité, déjà entamée par exemple en Norvège à travers le partenariat entre Ramirent et Diversitas. D’autres mesures lancées en 2021, liées au handicap et à la qualité de vie au travail seront développées.

Mais s’il y a bien un axe qui tient à cœur Loxam : c’est la sécurité. Un volet qui se déploiera en six parties : innovation, information, culture d’entreprise, certification, valorisation des pratiques internes et coaching. L’objectif est de réduire davantage l’indice d’accident, qui a déjà réculé de 31 % en France en 2021.

Côté environnement, Loxam, à l’image d’autres entreprises de distribution, engrange sa décarbonation, afin que ses « émissions directes et indirectes, soient en parfaite cohérence avec le cadre de l'Accord de Paris sur le climat, et qu'ils reposent sur des actions concrètes », soutient Cédric Conrad, Directeur RSE du groupe. 

Ces actions concrètes ont déjà débuté en janvier dernier, date depuis laquelle les agences françaises sont intégralement alimentées en électricité et gaz d’origine renouvelables (LED…). A cela s’ajoute le verdissement de sa flotte de véhicules, tout comme chez Point.P. Loxam engage la conversion de ses véhicules commerciaux et utilitaires de maintenance à l’électrique et à l’hybride, tout en adaptant les infrastructures de ses agences en conséquence. Muni du nouveau groupe électro-hydrogène EODev–GEH2® d’une puissance de 100 kVA, Loxam propose également l’hydrogène comme principe de production d’éléctricité temporaire et verte.

A travers ces décisions, l’entreprise espère remplir ses objectifs définis en 2019, à savoir réduire ses émissions directes de 50% et ses émissions indirectes de 30% d’ici 2030. 


Virginie Kroun
Photo de Une : Loxam
 

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.