Fermer

2021 marque le retour de la croissance pour DLR

En 2021, les activités distribution (+12 %), location (+16 %) et manutention (+5,4 %), trois filières représentées au sein de DLR, renouent avec la croissance. Croissance favorisée par la reprise du secteur du bâtiment, tandis que les travaux publics, eux, peinent à rebondir
Publié le 31 mars 2022

Partager : 

2021 marque le retour de la croissance pour DLR - Batiweb

Alors qu’en septembre 2021, DLR publiait ses chiffres de son second trimestre indiquant que les chiffres des entreprises adhérentes à la fédération étaient plus ou moins marqués par une hausse fulgurante, mais ralentie par des difficultés de recrutement et d’approvisionnement, DLR annonce ce mercredi 30 mars, que la distribution de matériels de construction « renoue avec la croissance ». 

 

+16 % pour le marché de la location

 

La survenue de la crise sanitaire avait « mécaniquement » généré une importante baisse de chiffre d’affaires, explique la fédération, mais en 2021 les trois filières représentées par la fédération DLR regagnent en vigueur.

En effet, l’activité distribution croît de 12 % en 2021, marquant une forte reprise après un ralentissement de l’activité en 2020, chiffré à -4%. Un redémarrage favorisé par la reprise du secteur qui a été « plus rapide que dans l’ensemble de l’économie française, où la croissance en 2021 a été de 7% », souligne la fédération dans un communiqué.

Une croissance s’établit sur le marché de la location, qui atteint « le plus haut niveau jamais observé », à 5,05 milliards d’euros, soit +16 % en un an. « Très positif, ce résultat n’en demeure pas moins la conséquence d’un effet de rattrapage par rapport à 2020 : tous les chantiers et projets gelés ont repris », nuance toutefois DLR. 

La dynamique se confirme également sur le chiffre d’affaires de la distribution et location de matériels en manutention qui rebondit, lui aussi, et qui enregistre une hausse de 5,4 %, contre -6,8 % en 2020 en raison de la crise sanitaire. « Le marché rattrape l’activité perdue pendant les confinements successifs », commente la fédération.  « Des chiffres en phase avec l’indice du climat des affaires dans le bâtiment qui s’est brutalement redressé, tandis que la conjoncture dans les travaux publics peine à rebondir », explique-t-elle.

Le chiffre d’affaires global des entreprises atteint 1,90 milliard d’euros en 2021, et se situant au-dessus de sa moyenne des 10 dernières années (1,85 milliard d’euros), mais toujours en-dessous du niveau d’avant-crise (1,93 milliard d’euros).

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Adobe Stock

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

Réduisez simplement votre empreinte carbone

De l'abattage des arbres à la consommation d’eau en passant par l’utilisation de procédés chimiques, les essuie-mains papier ont un impact considérable sur l'environnement. Optez pour les sèche-mains Dyson...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.