Lancement de l’atlas numérique « Archéologie des carrières » Divers | 07.06.19

Partager sur :
Dans le cadre de leur partenariat, l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (UNICEM), l’Union nationale des producteurs de granulats (UNPG) et l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) éditent un atlas numérique dédié à l’archéologie des carrières. Cet atlas numérique a été présenté au siège de l’UNICEM, jeudi 6 juin 2019, en présence notamment du président de l’UNICEM, Nicolas Vuillier, et du président de l’Inrap, Dominique Garcia.

Les carriers et les archéologues ont pour centre d’intérêt commun la connaissance du sol et du sous-sol et de nombreux travaux de carrière sont soumis à des prescriptions archéologiques de l’État. Forts de cet intérêt commun et de leurs missions complémentaires, l’UNICEM, l’UNPG et l’Inrap ont signé en décembre 2017 une convention-cadre. Les trois établissements s’accordaient pour favoriser l’ancrage local des aménagements et nouer des liens avec les citoyens, dans le respect du développement durable et de la préservation de l’environnement. Ils s’engageaient également à diffuser auprès de la communauté scientifique et à valoriser auprès du public la riche information archéologique issue des activités de carrières. L'atlas numérique "Archéologie des carrières" est né.

Archéologie et carrière : une association fructueuse pour une meilleur compréhension du passé

La contribution des carrières à la connaissance du patrimoine archéologique a déjà été mise à l’honneur à l’occasion de la 19eme rencontre du Club Aménageurs de l’Inrap et de la publication du hors-série d’Archéologia « Histoires de Carrières : un milieu à haut potentiel archéologique », en septembre 2018. Troisième temps fort de sa collaboration avec l’UNICEM et l’UNPG, l’Inrap édite aujourd’hui un atlas numérique « Archéologie des carrières ».

Mêlant articles, photographies et documents audiovisuels, cet atlas multimédia présente un état des lieux de l’archéologie des carrières en combinant approches chronologiques et cartographiques. Une entrée de chapitre est dédiée à l’histoire de l’extraction de matériaux, de la Préhistoire à l’époque contemporaine, et une carte interactive recense une sélection de sites étudiés par l’Inrap en amont de leur exploitation par les carriers ; y figurent des sites remarquables tels que la nécropole gauloise d’Attichy (Oise), le gisement préhistorique de Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime) ou encore l’habitat aristocratique de l’âge du Bronze de Villiers-sur-Seine (Seine-et-Marne).

Enfin, deux chapitres dédiés aux enjeux de l’étude des carrières et aux découvertes récentes révèlent comment la collaboration entre archéologues et carriers a contribué à une meilleure compréhension du passé et à l’éclosion de l’archéologie moderne.

Cliquer ici pour découvrir l’atlas interactif.

P.F

Photo de une : ©Inrap

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L'UNPG et l’Unicem rappellent la nécessité de préserver l’environnement

L'UNPG et l’Unicem rappellent la nécessité de préserver l’environnement

Visant à favoriser les activités de recherche sur la biodiversité, la FRB (Fondation pour la recherche sur la biodiversité) a fêté son dixième anniversaire cette année. L’occasion pour l’organisme de rappeler au grand public et à ses partenaires historiques la nécessité de renforcer leurs actions en faveur des écosystèmes. Un appel auquel l’Unicem a bien entendu répondu favorablement.
Recyclage des déchets du BTP : le seuil de 70% fixé par l’UE déjà atteint

Recyclage des déchets du BTP : le seuil de 70% fixé par l’UE déjà atteint

Les professionnels de l’industrie extractive ont dépassé le seuil de 70% de déchets issus du BTP recyclés fixé par l’Union européenne d’ici 2020. Le pourcentage actuel, situé autour de 80%, permet de couvrir 28% des besoins en granulats pour la construction en France. La profession propose aujourd’hui d’aller encore plus loin avec un objectif de 90% de taux de recyclage à l’horizon 2025.
La gare de Chambéry transformée dans les temps grâce au BIM et au « smart building »

La gare de Chambéry transformée dans les temps grâce au BIM et au « smart building »

Le projet de la gare de Chambéry en pôle d’échange multimodal était devenu essentiel pour le département de la Savoie et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le groupe AREP, bureau d’études filiale de la SNCF, n’avait que 4 ans pour réaliser ce chantier. Et c'est Wizzcad, premier éditeur de solutions BIM pour la construction, la réhabilitation et la maintenance de bâtiments, qui a été choisi afin de digitaliser le projet.
Charte UNICEM : Lafarge compte 51 carrières de niveau 4

Charte UNICEM : Lafarge compte 51 carrières de niveau 4

Pour ses efforts en faveur de la protection de l'environnement et de la biodiversité régionale, la carrière Lafarge de Fercé-sur-Sarthe (72) s’est vue décerner la balise 4 de la Charte Environnement de l'UNICEM. C'est le niveau le plus élevé de la Charte, annonce le leader mondial des matériaux de construction.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter