CobBauge 2 : la deuxième phase est enclenchée Eco-construction | 10.12.19

Partager sur :
CobBauge 2 : la deuxième phase est enclenchée Batiweb
À la suite de la première phase initiée en juillet 2017, le projet CobBauge, mené par l’Université anglaise de Plymouth et l’ESITC Caen, entre dans sa deuxième phase d’expérimentation. CobBauge 2 étudiera les performances énergétiques des nouveaux mélanges de bauge crées par les chercheurs afin de jauger l’adéquation de la bauge aux constructions traditionnelles et aux contraintes thermiques et structurelles des bâtiments dits éco-énergétiques. Tous les détails.

Née d’une collaboration franco-britannique, dans le cadre du programme Interreg V A France (Manche)/Angleterre, CobBauge a pour objectif d’adapter le matériau de construction traditionnel qu’est la bauge, aux exigences environnementales et contraintes énergétiques des nouveaux bâtiments.

Ce projet s’inscrit pleinement dans les objectifs de l’Union Européenne, d’une réduction de 20% des émissions de GES de la zone FMA d’ici 2020. Le 10 octobre dernier, cette collaboration s’est d’ailleurs vu remettre le Trophée RegioStars 2019, dans la catégorie « connecter le vert, le bleu et le gris ».

 

CobBauge 2

Après une première phase qui a permis aux chercheurs de développer deux nouveaux mélanges, à base de terre et de fibres naturelles afin d’améliorer la capacité de la bauge à maintenir la chaleur au sein des bâtiments, la deuxième phase a été enclenchée en septembre dernier.

©ESITC Caen

Avec un financement de 2 999 880 € d’Interreg V A France (Manche)/Angleterre et du FEDER, elle a pour mission l’évaluation et l’étude des performances énergétiques de leurs formules sous les conditions environnementales et leurs contraintes en temps réel. Cette deuxième phase accueille par ailleurs plusieurs autres collaborateurs tels que Earth Building UK and Ireland (EBUKI), l’Université de Caen Normandie- Laboratoire LUSAC, le Parc Naturel Régional des Marais du Contentin et du Bessin ainsi qu’HUDSONArchitects.

Après 18 mois de recherches, les équipes de chercheurs seront amenées à tester les propriétés des deux mélanges de bauge sous deux versions : la première étant une version légère aux propriétés isolantes supérieures et la seconde, une version plus abondante et dotée de propriétés structurelles plus optimales, et dont la combinaison permet la construction d’un mur en bauge composite, conforme aux normes thermiques actuelles.

 

Objectif « bauge 2.0 »

Bien que le matériau ne réponde plus vraiment, sous sa forme antérieure, aux exigences actuelles et à venir du secteur du BTP, il reste un matériau prometteur en raison de ses caractéristiques écologiques et durables, grâce notamment à son efficacité thermique qui est en deçà des nouvelles normes de construction et qui permet une diminution des émissions de CO2 ainsi que de la production de déchets.

Afin de pouvoir jauger l’efficience du matériau sous différents test tels que les réactions à l’humidité, les émissions de composés organiques volatils ainsi que la performance thermique in situ, la feuille de route prévoit la construction de deux bâtiments en bauge, sur une longue période. Ces informations serviront lors de l’optimisation des techniques de construction en bauge afin de les étendre à des bâtiments industriels et commerciaux.

Après la formation et la sensibilisation des professionnels à ces méthodes de construction, 1 500 bâtiments seront construits en « CobBauge » en France et en Angleterre.

A savoir également, que contrairement aux matériaux traditionnels, les murs CobBauge sont modulables et façonnables et peuvent avoir différentes formes.

D.T

Photo de Une: ©ESITC Caen

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le chanvre s’offre une place de choix sur le marché de l’isolation français Batiweb

Le chanvre s’offre une place de choix sur le marché de l’isolation français

Naturelle, efficace et facile à poser, l’isolation chanvre se fait peu à peu sa place sur le marché du BTP français. Pour le plus grand plaisir de Biofib’, qui ne manque pas d’arguments pour vanter les mérites de ses solutions végétales. Multi-certifiées, celles-ci ont déjà séduit nombre de maîtres d’ouvrage, qui peuvent aujourd’hui pleinement observer les bienfaits de cette technique en adéquation avec les objectifs de la loi de transition énergétique.
Un immeuble en bois et en BIM signé Demathieu Bard Batiweb

Un immeuble en bois et en BIM signé Demathieu Bard

Ce sont deux challenges pour un seul projet auxquels est actuellement confrontée l'agence Marne-la-Vallée du groupe Demathieu Bard. Cette dernière est en effet mobilisée sur la réalisation d'un immeuble tertiaire situé à Champs-sur-Marne (77), qui, en plus de disposer d'une structure bois, a été conçu en BIM. Tous les détails sur ce chantier qui s'annonce déjà comme une référence pour l'entreprise.
Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée Batiweb

Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée

Le Président Emmanuel Macron a réuni hier après-midi, mercredi 24 octobre, une trentaine de dirigeants d’entreprises, parmi lesquels les dirigeants d’EDF, Engie, Total, Orano, Vinci, Saint-Gobain ou Veolia, mais aussi des organismes de recherche comme le CNRS ou l’INRA, pour une « séance de travail » en prévision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui devrait être annoncée à la mi-novembre.
Le SNBPE annonce les lauréats de son concours « Bâtiment durable E+C- » Batiweb

Le SNBPE annonce les lauréats de son concours « Bâtiment durable E+C- »

Ce 4 décembre, le SNBPE (Syndicat national du béton prêt à l’emploi) récompensait les lauréats de son concours « Bâtiment durable E+C- 2018 ». Dans le cadre de cette thématique particulièrement actuelle, les candidats de cette édition ont eu la possibilité de mettre en lumière des projets faisant la part belle au béton et au respect de l’environnement. Le palmarès.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter