Fermer

Le secteur de l’immobilier mitigé concernant la construction bois (enquête)

Publié le 09 décembre 2019

Partager : 

L’École Supérieure des Professions Immobilières (ESPI) a réalisé une enquête en partenariat avec l’UICB et le Codifab pour mieux cerner la perception des professionnels de l’immobilier vis-à-vis de la construction bois. Si les résultats montrent une opinion favorable d’un point de vue écologique et esthétique, les avis concernant les coûts et la sécurité restent plus mitigés.
Le secteur de l’immobilier mitigé concernant la construction bois (enquête) - Batiweb

L’École Supérieure des Professions Immobilières (ESPI) a mené en octobre dernier une enquête auprès de 364 professionnels de l’immobilier en formation ou déjà actifs pour mieux connaître leur avis concernant la construction bois. 36 questions leur ont été posées, se déclinant autour de sept principaux thèmes : l’écologie, l’esthétisme, l’économie, la technique, la sécurité et la santé.

 

L’enquête distingue d’emblée deux types de profils : ceux qui s’intéressent au bois, et ceux qui sont peu enclins à s’y intéresser.

 

Durabilité VS déforestation

 

Concernant l’écologie, les résultats de l’enquête montrent une opinion globalement positive par rapport au bilan carbone de la construction bois et ses dépenses énergétiques. Cet avis positif s’explique notamment par le caractère renouvelable de la ressource. En revanche, certains restent plus mitigés concernant l’impact sur la déforestation. Ainsi, 65 % des personnes peu favorables au bois estiment que la construction bois participe à la déforestation.

 

Unanimité concernant l’esthétisme

 

Esthétiquement parlant, l’enquête montre que la majorité des interrogés perçoivent la construction bois comme moderne et élégante. Les sondés pensent qu’elle s’intègre dans tous les milieux, mais particulièrement bien en zone rurale selon 34% des personnes peu enclines à utiliser le bois.

 

Graphique sur l'esthétisme de la construction bois.

A gauche, les personnes favorables, à droite, celles peu favorables. Source : Enquête ESPI

 

Des coûts plus élevés liés à l’entretien ?

 

Si la plupart des interrogés estiment que le bois permet de construire plus vite, les questions économiques ont révélé des a priori plutôt négatifs concernant les coûts de la construction bois. Ces derniers ont été estimés supérieurs à ceux des constructions dans d’autres matériaux, notamment à cause de l’entretien du bois, avec comme principale préoccupation les insectes xylophages comme les termites.

 

Autres réticences : la durée de vie. Les personnes ne s’intéressant pas vraiment au bois ont notamment estimé à 63 % que la durée de vie d’une construction bois n’était pas comparable à celle des constructions en d’autres matériaux.

 

Des avis partagés concernant la sécurité

 

Du point de vue de la sécurité, l’étude révèle des craintes concernant les risques d’incendies, et inversement des avis favorables pour le bois dans les zones sismiques. Ainsi, 64 % des personnes s’intéressant au bois ont estimé qu’il était plus adapté que les autres matériaux dans les zones sismiques.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.