De Dietrich lance une solution photovoltaïque pilotable à distance dédiée à l’autoconsommation Eco-construction | 19.09.18

Partager sur :
Esthétiques, performants, simples à installer, et maintenant pilotables à distance : les panneaux solaires De Dietrich ont décidément tout pour plaire ! Le spécialiste de l’efficacité énergétique a présenté ce 19 septembre une solution photovoltaïque inédite, parfaitement adaptée à l’autoconsommation, au stockage ou à la revente d’énergie. Présentation.
Expert des solutions de confort thermique, De Dietrich vient tout juste de lancer une nouvelle solution photovoltaïque dédiée à l’autoconsommation domestique. Proposé sous forme de kit de capteurs solaires, ce système se veut à la fois simple, performant et esthétique.

« Le principe est de couvrir le socle de consommation constitué des appareils branchés continuellement en veille (audiovisuel, réfrigérateur, congélateur, ventilation…) et, selon les besoins, les appareils programmables pour une utilisation en période de production (lave-vaisselle, lave-linge, fer à repasser, chauffe-eau électrique…). Le chauffe-eau électrique sert à stocker l’énergie comme une véritable batterie », explique l’industriel.

Des avantages pour les installateurs et les consommateurs

En outre, les kits sont fournis avec 4, 6, 8 ou 10 capteurs de 300 Wc à monter en toiture ou sur le sol. Tout particulièrement, De Dietrich vante la résistance et la fiabilité de ses solutions, aussi bien adaptées au neuf qu’à la rénovation. Les professionnels n’ont pas été oubliés par le fabricant, qui a mis au point un système à raccordement rapide, avec une installation ne nécessitant aucune longue maintenance.

« Les micro-onduleurs intégrés sous les capteurs, lorsqu’ils ne sont pas alimentés ne produisent pas de courant. Aussi, sur réseau déconnecté, il n’y a aucun risque de retour de courant au moment de l’installation », précise De Dietrich. « L’installation d’un système photovoltaïque doit être dimensionnée selon la consommation de l’habitation et/ou le souhait de revente de surplus. Elle doit être réalisée par un professionnel qualifié RGE/QualiPV et conformément aux règles d’installation avec ou sans revente de courant. À ce titre, De Dietrich propose aux professionnels un accompagnement sur-mesure ainsi que des formations certifiantes. »


Côté particuliers, la nouvelle solution développée par la société française se distingue également par sa capacité à s’associer à divers systèmes multi énergies, y compris existants dans le cadre d’une rénovation (chauffe-eau électrique, climatisation, pompe à chaleur, etc.). Surtout, les équipements sont pilotables à distance grâce à l’application Smart PV.

Cette dernière permet ainsi de suivre en temps réel la production des installations depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur. « Le module de gestion Smart PV renvoie l’énergie produite là où cela est souhaité ou demandé dans la quantité définie par exemple vers un chauffe-eau électrique ou thermodynamique, des radiateurs électriques, la ventilation, le chauffage… », fait savoir De Dietrich. Une manière habile d’associer énergies renouvelables et domotique !

F.C
Photos : ©De Dietrich
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Solarwatt récompensé pour ses panneaux photovoltaïques bi-verre

Solarwatt récompensé pour ses panneaux photovoltaïques bi-verre

Spécialiste allemand de l'industrie solaire, Solarwatt s'est récemment illustré en remportant une nouvelle récompense dans son pays d'origine. L'entreprise a en effet été primée pour son panneau solaire bi-verre dans la catégorie « Mailleur produit design allemand en 2019 » à l'occasion du concours Rat für Formgebung. La conception et les caractéristiques de la solution ont ainsi été largement saluées par le jury.
Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.
Batimat : le photovoltaïque et l'autoconsommation, mariage d'amour et de raison

Batimat : le photovoltaïque et l'autoconsommation, mariage d'amour et de raison

En plein Mondial du Bâtiment, l'Agence qualité construction (AQC) organisait ce jour une conférence animée par Jean Damian, président du Groupement des métiers du photovoltaïque (GMPV-FFB). Le thème ? L'utilisation de l'énergie solaire au service de l'autoconsommation électrique. Batiweb, qui a assisté à cette présentation, vous dévoile en exclusivité les réflexions qui ont été menées lors de cette dernière.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter