Électricité : 20% de la consommation française produite grâce aux EnR Eco-construction | 25.11.16

Partager sur :
En plein développement, les énergies renouvelables (EnR) ont permis de couvrir 20% de la consommation électrique française au cours du troisième trimestre 2016 et des douze derniers mois. Dans le même temps, le parc de production d’électricité renouvelable est, lui aussi, en plein développement, notamment grâce aux nouveaux raccordements éolien et solaire.
19,3 – c’est le nombre de térawattheures qui ont été produits grâce aux énergies renouvelables au troisième trimestre, en hausse de 6,6% par rapport à la même période en 2015. C’est ainsi que 20% de la consommation électrique française a pu être alimentée grâce aux EnR.

Ces chiffres, tirés du "Panorama de l’électricité renouvelable" publié par RTE, Enedis, le Syndicat des énergies renouvelables et l’Adeef, ne doivent certainement rien au hasard ! En effet, selon ces organismes, « le parc renouvelable installé progresse de 417 MW au troisième trimestre, les raccordements éolien et solaire cumulés représentant 95% de la puissance nouvellement raccordée ».

« La puissance du parc de production d’électricité renouvelable – hydroélectricité, solaire, photovoltaïque, éolien et bioénergies – s’élève, fin septembre 2016, à 45 191 MW et représente 87% de l’objectif 2918 entériné par la PPE (Programmation pluriannuelle de l’énergie) », précise le communiqué présentant ce Panorama.

L’ensemble des filières en progression

Dans le détail, chacune des sources d’énergie verte a vu son parc français progresse lors des douze derniers mois. Ainsi, l’éolien atteint à fin septembre 11 162 MW (+11% sur un an). À elle seule, l’énergie éolienne couvre 4,6% de la consommation électrique française. « Le parc atteint 74% de l’objectif fixé à la filière par la PPE à l’horizon 2018. Pour respecter cet objectif, la croissance annuelle du parc devrait atteindre 1 700 MW par an, soit une augmentation de 50% du rythme observé sur les douze derniers mois », précisent les organismes.

De son côté, le parc solaire atteint une puissance de 6 651 MW à fin septembre et progresse de 9% sur un an. Le Panorama révèle néanmoins qu’un ralentissement est à noter « par rapport à la période précédente (-47%) ». « La tendance devrait s’inverser en 2017 avec le raccordement des projets lauréats des appels d’offres lancés en novembre 2014 et mars 2015 », précise le communiqué avec optimisme. Il n’en reste pas moins que 1,7% de la consommation électrique française est tirée du photovoltaïque, qui en est à 65% de l’objectif fixé par la PPE pour 2018.

Enfin, si la filière bioénergies électriques progresse de 11% sur un an, le parc hydraulique, lui, voit son niveau de production chuter par rapport au trimestre précédent. 1,4% de la consommation électrique française est couvert par les bioénergies, tandis que l’hydroélectricité produit 11,6% de l’électricité au troisième trimestre.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.
Énergies renouvelables : les investissements en berne au premier semestre 2018

Énergies renouvelables : les investissements en berne au premier semestre 2018

Déjà mis à mal en 2016, les investissements dans les énergies renouvelables ont encore baissé en ce début d’année. Selon le dernier rapport publié par Bloomberg New Energy Finance, le solaire photovoltaïque, tout particulièrement, n’a rassemblé que 71,6 milliards de dollars à l’échelle mondiale au cours du premier semestre 2018. Heureusement, l’éolien atténue légèrement la tendance, avec une hausse des investissements de +33%. Bilan et perspectives.
Énergies renouvelables : baisse des investissements en 2016

Énergies renouvelables : baisse des investissements en 2016

Alors que 2015 avait été une année record en matière d’investissements dans les énergies renouvelables à l’échelle mondiale, la tendance semble s’être malheureusement inversée en 2016. En effet, selon un rapport publié par Bloomberg New Energy Finance (BNEF), 287,5 milliards de dollars ont été investis dans les énergies verts l’année dernière, soit une baisse de 18%. Les chiffres en détails.
Vague de froid : l’autoconsommation, une réponse aux pénuries d’électricité ?

Vague de froid : l’autoconsommation, une réponse aux pénuries d’électricité ?

Alors que la France est touchée par une vague de froid qui semble bien partie pour durer, Ségolène Royal a annoncé qu’il n’y aurait pas de coupure d’électricité, faisant écho aux doutes de RTE quant au bon approvisionnement des foyers français. Or, pour éviter une éventuelle pénurie, l’autoconsommation électrique ne serait-elle pas une solution viable et durable ? Focus sur une tendance dans l’air du temps.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter